ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

AHMED ET HAMDI Ahmed travaillait dans un bureau....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> TEMOIGNAGES,écris,audio,vidéos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:30 (2008) Répondre en citant

AHMED ET HAMDI
Ahmed travaillait dans un bureau. II serait exagéré de dire qu'il n'aimait pas son travail, mais il avait du mal à supporter l'attitude de son chef, qui ne le mettait pas assez en valeur à son gré. Quand son département était chargé d'une tâche un peu spéciale, le chef s'arrangeait toujours pour attirer toute l'attention sur lui-même, afin de recueillir tous les honneurs.
Plus d'une fois, Ahmed avait envisagé de chercher un autre emploi, mais le marché du travail étant morose, il n'était pas sûr qu'il puisse trouver mieux pour l'instant. De plus, son salaire était plutôt supérieur à la moyenne pour ce genre de poste. Ahmed prenait par conséquent son mal en patience. II se disait qu'il avait vraiment besoin de cet argent pour subvenir aux besoins de sa femme et de leurs trois enfants. Ahmed était très fier de sa progéniture, surtout de Hassan, son aîné, qui faisait des études d'ingénieur à l'université.
Les choses en étaient là lorsqu'un nouvel employé fut affecté au bureau où Ahmed travaillait. L'homme était un peu plus jeune qu'Ahmed et se nommait Hamdi. II était toujours de bonne humeur, très gai et facile à vivre. Ahmed avait enfin trouvé un collègue de travail qu'il appréciait. Ils se mirent à manger ensemble à midi et il leur arriva bientôt de se rencontrer en dehors du travail. Hamdi était aussi marié et Dieu l'avait béni en lui donnant quatre enfants, deux garçons et deux filles.
Ahmed et Hamdi devinrent assez rapidement des amis intimes; ils aimaient se réunir autour d'une tasse de thé pour bavarder. On parlait de tout et de rien et les heures passaient trop vite à leur goût. Au début leurs conversations portaient surtout sur la situation au travail, mais peu à peu elles s'orientèrent aussi vers les questions plus profondes de la vie. Tous deux prenaient les questions religieuses très au sérieux, mais leurs croyances n'étaient pas les mêmes. Ahmed était musulman, tandis que son ami Hamdi lisait régulièrement la Bible et se disait disciple du Messie(Al- Massih). Ahmed était étonné de constater que, plus il apprenait à connaître Hamdi, plus son respect pour la foi de son ami et pour sa communion avec Dieu grandissait. Ahmed découvrit que son ami vivait très près de Dieu, d'une manière qui lui était inconnue et qui l'intriguait. Ahmed se disait en lui-même que cette piété un peu particulière devait être liée à la personne du Messie.
Dans un certain sens, Ahmed croyait aussi au Messie. Ahmed acceptait tout ce qui était écrit dans le Coran à propos de Jésus, le fils de Marie (Aissa lbn Mariam). II nourrissait un profond respect pour le Messie. Ahmed savait que le Messie était né de la vierge Marie (Mariam Al-Athra), qu'il avait accompli de nombreux miracles avec la permission de Dieu, qu'il avait reçu de Dieu l'Evangile (Al-Injil). Mais en même temps, il se rendait compte qu'il savait très peu de choses sur la vie du Messie et il avait un profond désir d'en savoir davantage sur ce grand apôtre (rasoul), qui avait reçu tant de titres élogieux, même dans le Coran.
Ahmed, de plus en plus curieux, décida un beau jour de questionner son ami Hamdi au sujet du Messie. Ce fut le point de départ d'un grand nombre de conversations très intéressantes ...
L'AGNEAU DE DIEU
- S'il-te-plaît, parle-moi de Jésus, le fils de Marie, demanda Ahmed avec une certaine gravité. J'aimerais vraiment en savoir un peu plus à son sujet.
Hamdi réfléchit un long moment, puis il répondit :
- Si tu veux savoir pourquoi le Messie est venu dans le monde, tu dois connaître le sens du sacrifice.
- Sacrifice? Qu'est-ce que tu veux dire ? demanda Ahmed. Hamdi poursuivit:
- Pour comprendre ce qu'est un sacrifice, nous pouvons nous rappeler l'histoire que l'on raconte à propos de l'Aïd Al-Adha (la fête du sacrifice). Tu sais, il s'agit de Dieu demandant à Abraham (Sidna Ibrahim) d'offrir son fils en sacrifice. Eh bien, que serait-il arrivé au fils d'Abraham si Dieu n'avait pas pourvu à une rançon (fida)?
- Son fils serait mort, répondit Ahmed.
- C'est là le sens du sacrifice, rétorqua Hamdi. Quelqu'un meurt à la place de quelqu'un d'autre! Dieu a envoyé un mouton, qui a été sacrifié à la place du jeune garçon. Je me trouve dans la même situation que le fils d'Abraham. Je suis sous l'emprise de la mort.
- Que veux-tu dire ? dit Ahmed, assez perplexe.
D'une voix grave, Hamdi continua :
- II est écrit dans la Bible (Le Saint Livre):
Car le salaire du péché, c'est la mort (1)
Le salaire de mon péché, c'est la mort. Je suis un pécheur. Vois-tu, devant les gens, je suis un homme profondément religieux. Je prie chaque jour, je lis la Parole de Dieu, et je le sers. Mais devant Dieu, je suis un pécheur. A part Dieu, y a-t-il quelqu'un de parfait ? demanda Hamdi.
- Non! s'exclama Ahmed. Personne, sauf Dieu.
- Donc, devant Dieu, nous sommes tous des pécheurs, n'est-ce pas ? demanda Hamdi.
Ahmed ne pouvait qu'être d'accord :
- Oui, naturellement!
- Alors je me trouve dans la même situation que le fils d'Abraham, sous l'emprise de la mort. Mais où est le sacrifice pour mon péché ? Dieu n'a-t-il pas envoyé un sacrifice comme rançon pour mon péché ? demanda Hamdi. Ahmed ne savait pas vraiment quoi dire. Hamdi poursuivit : -Jean-Baptiste(Yahya Ibn Zakaria),qui était un contemporain du Messie, a dit, la première fois qu'il l'a vu :
Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde ! (2)
Le Messie n'était pas l'agneau des hommes. II était l'Agneau de Dieu. Il venait de Dieu. II venait d'en-haut. L'Esprit de Dieu (Ruh Allah) est venu sur la vierge Marie (Mariam Al-Athra), elle est devenue enceinte et a donné le jour à un fils. Comme tu sais, ce fils s'appelle Jésus, le fils de Marie, mais aussi Jésus, la Parole de Dieu (Kalimat Allah) et l'Esprit de Dieu (Ruh Allah). II était pur. II est venu du ciel comme l'agneau de Dieu. Le Messie a prouvé qu'il était l'Agneau de Dieu en vivant devant Dieu une vie pure et parfaite. II n'a jamais eu besoin de dire : "Je demande pardon au Dieu Très-Haut (astaghfer Allah Al Azim)" puisqu'il était réellement l'Agneau de Dieu sans défaut. Mais, puisqu'il est venu pour ôter le péché du monde, il devait être sacrifié. De son plein gré, il s'est livré à la mort. Puis il est ressuscité des morts. II est monté vivant au ciel. Et un jour il reviendra sur la terre.
Hamdi se tut un instant, puis regarda Ahmed et poursuivit :
- Je suis dans la même situation que le fils d'Abraham, je suis sous l'emprise de la mort. Mais il existe un sacrifice pour mon péché, en la personne du Messie, l'Agneau sans défaut de Dieu. Or, par l'intermédiaire de cet agneau, Dieu offre le pardon pour tous nos péchés et la vie éternelle dans le paradis (janna). Le Messie a porté le péché de toute l'humanité, y compris le tien, Ahmed. Ahmed garda le silence un long moment, plongé dans ses pensées. Après quelques instants, il dit :
- Si le Messie a ôté le péché du monde, je ne devrais pas mourir puisque, dans ce cas, j'ai déjà la vie éternelle.
- Ahmed, dit Hamdi, suppose que ce soit ton anniversaire et suppose que le Messie vienne frapper à ta porte. II t'apporte un cadeau et te dit : "Ahmed, je voudrais te faire un cadeau. Je veux t'offrir le pardon de tous tes péchés, le don de la vie éternelle, et une relation personnelle et vivante avec Dieu dès aujourd'hui. Mais il y a des conditions: tu dois te repentir, confesser ton péché et recevoir le pardon en vertu de mon sacrifice pour toi. Si tu reçois le cadeau, il sera à toi, sinon il ne t'appartient pas."
Ahmed réfléchit à ce qu'il venait d'apprendre. II se sentit un peu désorienté, ne sachant pas vraiment quoi dire.
- Peut-être trouves-tu mon exemple bizarre, dit Hamdi. Mais chaque fois qu'un serviteur du Seigneur nous indique le chemin qui mène à Dieu par le Messie, c'est comme si le Christ ressuscité et vivant, le fils de Marie lui-même, frappait à notre porte comme il le dit dans la Bible:
Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. (3)
Hamdi poursuivit :
- Ouvrir ma porte au Messie, l'inviter dans ma vie, partager avec lui mon pain, me tenir en sa compagnie, c'est exactement comme si je recevais le don de Dieu, ce cadeau merveilleux qui est pour moi, et pour tous les autres hommes qui voudront bien l'accepter des mains du Messie.
- Hamdi, dit Ahmed, je veux que tu saches que ce que tu viens de me dire au sujet du Messie m'a profondément touché. J'ai besoin de temps pour mieux réfléchir à notre conversation. Mais j'aimerais en apprendre davantage sur le Messie lorsque nous nous verrons la prochaine fois.
- As-salaamu aleykum (que la paix soit sur toi).
- Wa aleykum as-salaam (et que sur toi soit la paix).
La parole de Dieu
- Ce que tu m'as dit au sujet de Jésus, le fils de Marie, la dernière fois que nous avons parlé de lui, m'a fait beaucoup réfléchir, dit Ahmed prudemment quelques jours plus tard. J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais j'ai quelques questions à te poser, avant de poursuivre notre conversation au sujet du Messie.
- Bien sûr, vas-y, répondit Hamdi, qui se doutait un peu du type de questions que son ami allait soulever.
- Tu sais..., commença Ahmed, en pesant ses mots. Tu sais que nous autres musulmans, nous croyons aux livres saints comme Al Tawrah (les cinq livres de Moïse, les premiers de la Bible), Al-Zabur (les psaumes de David), Al-Injil (l'Evangile de Jésus), et le Saint Coran. Toutefois j'ai appris que tous ces livres, à l'exception du Coran, avaient été falsifiés par les juifs et les chrétiens, à tel point que nous ne pouvons plus nous fier à ce qui s'y trouve écrit. Le Saint Livre (la Bible) auquel tu crois a été corrompu (muharran, il est un mélange de vérité et de mensonge.
- Pourrais-tu donner des preuves historiques de ce que tu avances là ? demanda Hamdi sans se laisser démonter.
Ahmed réfléchit un long moment, mais, à son propre étonnement, il dut réaliser qu'il n'avait jamais entendu autre chose que des assertions sans aucune preuve historique.
Hamdi poursuivit calmement:
- Pourrais-tu me dire à quel moment la prétendue falsification a eu lieu et aussi comment il serait possible d'envisager une telle tromperie ?
- Non, à vrai dire, dit Ahmed, confus et perplexe. Personne ne m'a jamais posé ces questions élémentaires et je n'ai jamais réfléchi à la réponse!
Après un nouveau silence, Hamdi demanda :
- Crois-tu qu'il soit possible de falsifier le Coran ?
- Astaghfer Allah ! (que Dieu me pardonne!) s'exclama Ahmed. Ce serait absolument impossible, les croyants n'admettraient jamais que quiconque touche le Coran dans une telle intention.
Hamdi répondit
- Pourquoi alors croirais-tu que nous ayons une conception différente de la Bible ? Comment serait-il simplement concevable que de vrais croyants acceptent que quelqu'un change l'Ecriture Sainte et qu'il produise une Bible falsifiée ? Je crois au Dieu qui a créé les cieux et la terre, le Dieu qui est omniscient et tout-puissant. Celui qui a donné sa propre Parole aux hommes, a aussi le pouvoir de la garder. Hamdi plongea son regard dans celui d'Ahmed et demanda : - Crois-tu que tout ce qui arrive soit en accord avec la volonté de Dieu ? Oui, je le crois, dit Ahmed.
Hamdi poursuivit:
- Alors, peux-tu vraiment penser que Dieu ait d'abord donné sa Parole au monde pour décider ensuite qu'il la laisserait falsifier, à moins que le Tout-Puissant n'ait pas le pouvoir de garder sa Sainte Parole?
- Naturellement, Dieu est capable de garder sa Parole.
-Sais-tu, Ahmed, reprit Hamdi, la Bible est un livre merveilleux, elle a été écrite au cours d'une période d'environ 1400 ans. Elle contient Al Tawrah (les livres de Moise), Al Zabur (les psaumes), Al Injil (l'Evangile) et beaucoup d'autres livres, qui ont été écrits par les Apôtres (roussoul) et les Prophètes (anbia) de Dieu.
La Bible est divisée en deux parties : l'Ancien Testament, qui couvre la période avant la naissance du Messie, et le Nouveau Testament qui commence par la venue du Messie dans le monde. La Bible a été rédigée en trois langues différentes.
- De quelles langues s'agit-il ? demanda Ahmed.
- L'hébreu, l'araméen et le grec, répondit Hamdi. Pour rédiger la Bible, Dieu a employé les services de nombreuses personnes souvent très différentes. II y a parmi elles des rois ou des hommes d'État, mais aussi des bergers ou des pécheurs. La Bible est un véritable miracle de Dieu ; car en dépit de la longue période qui s'est écoulée entre le début et la fin de sa rédaction et en dépit du nombre et de la diversité de ses rédacteurs, la Bible présente une grande unité et forme un tout indissociable. Le thème qui la parcourt d'un bout à l'autre, Ahmed, est celui du Messie.
- Est-il vrai que Dieu a parlé du Messie pendant 1400 ans ? demanda Ahmed tout étonné.
- Ahmed, répondit Hamdi en esquissant un sourire, Dieu a parlé du Messie tout au long de l'histoire, jusqu'à ce jour.
- Comment cela ? demanda Ahmed d'un air dubitatif.
- Tout est possible à Dieu, répondit Hamdi. Mais nous pourrons en parler lors de notre prochaine rencontre.
- Je l'attends avec impatience, dit Ahmed.
- As-salaamu aleykum.
- Wa aleykum as-salaam.النظر إلى فوق 
جديد في معرفة 
النظر إلى فوق 
 "بالغداة أوجه صلاتي نحوك وأنتظر" (مز 5: 3 ) 
 النظر إلى الرب في الصباح الباكر قبل الخروج لمشاغل الحياة، هو بحق سر الحياة المملوءة والفائضة بعمل الروح القدس. ولكن ما معنى النظر إلى الرب؟ (مز 92: 1 ،2) ب - الاعتراف للرب بالذنب (مز 92: 1 ) . ج - أو طلب معونة وقوة من شخصه (مز 92: 1 ،5) د - أو إرشاد وهداية في أمر معين (مز 92: 1 ،5) هـ - أو التعبير عن أشواق لتمجيده ورفع اسمه في عمل الرب (مز 92: 1 ، 21
http://www.gieson.com/Library/projects/animations/walk/walk_arabic.html
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Dernière édition par La Bible Parole de DIEU le Dim 17 Oct - 23:12 (2010); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:30 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:31 (2008) Répondre en citant

LE SACRIFICE DE DIEU
- Je suis tellement curieux de voir comment le Messie pourrait être le thème central tout au long de la Bible, dit Ahmed.
- Te rappelles-tu le jour où nous avons parlé du Messie comme de l'Agneau de Dieu qui a pris sur lui notre péché ? demanda Hamdi.
- Bien sûr que je m'en souviens, je ne risque pas de l'oublier, répondit Ahmed.
- Dieu a parlé de sacrifices tout au long de l'histoire, jusqu'à la venue de Jésus, le fils de Marie, dit Hamdi.
- De quelle manière ? demanda Ahmed.
- Eh bien combien de personnes y avait-il sur la terre du temps de Caïn (Qabil) et d'Abel (Habil)? demanda Hamdi.
Ahmed réfléchit un instant à la question et dit :
- Il y en avait quatre : Adam, Eve (Hawa), Caïn et Abel.
- Quatre seulement, reprit Hamdi. Pourtant ils avaient compris qu'il fallait adorer Dieu en faisant un sacrifice. Comment savaient-ils cela ? demanda Hamdi, en poursuivant aussitôt : Parce qu'ils savaient que Dieu est pur et saint, alors que l'homme est un pécheur qui a besoin d'un sacrifice comme rançon pour son péché. Noé (Sidna Noh) adorait Dieu par le moyen d'un sacrifice, Abraham (Sidna Ibrahim) adorait Dieu en offrant un sacrifice, David (Sidna Daoud), tous les apôtres et les prophètes ont adoré Dieu par l'intermédiaire de sacrifices. Sais-tu que moi j'adore Dieu de la même manière ?
- Là tu plaisantes, dit Ahmed, d'un air désabusé. Tu ne vas pas acheter un mouton au marché pour ensuite le sacrifier à Dieu !
- J'adore Dieu à travers le Messie, l'Agneau de Dieu qui, lorsqu'il a été sacrifié, a porté mon péché, répondit Hamdi.
La Sainte Bible dit :
Car il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s'est donné lui-même pour tous. (4)
Il n'y a qu'un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, le Messie, qui s'est livré en rançon pour nous tous, pour toi aussi, Ahmed. Tout au long de l'histoire et jusqu'à ce jour, les hommes ont adoré le Dieu vivant au moyen de sacrifices.
- Je crois que je commence à comprendre ce que tu veux dire mais il me manque encore quelques éléments pour avoir le tableau complet, dit Ahmed, après quelques instants de réflexion. Hamdi réfléchit encore, puis reprit :
- Dieu a montre la signification et le but du sacrifice tout au long de l'histoire, notamment par Moïse (Sidna Moussa) dans la Tawrah (les livres de Moïse). L'enseignement constant de la Loi (charia) à propos de la signification des sacrifices ressort clairement des paroles suivantes de l'Ecriture :
Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon. (5)
- Mais, quel est le rapport entre tout cet enseignement sur les sacrifices et Jésus, le fils de Marie ? demanda Ahmed.
- Le voici, dit Hamdi. Parallèlement à cet enseignement sur le sens des sacrifices, la Bible contient de nombreuses prophéties sur le Messie; ainsi elle annonce clairement que le Messie, quand il viendra dans le monde, devra se sacrifier lui-même en rançon pour notre péché.
Hamdi prit la Bible, l'ouvrit et montra du doigt un texte qu'il aimait tout particulièrement:
- Regarde toi-même et lis ce qui est écrit, de manière détaillée, sur le sacrifice du Messie, dans le livre du prophète Esaïe.
Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie. Et l'Eternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. Il a été maltraité et opprimé, et il n'a point ouvert la bouche. Semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n'a point ouvert la bouche. (6)
Ahmed fut profondément touché par ces paroles et sa voix trahit son émerveillement lorsqu'il dit :
- Ces paroles ont-elles vraiment été écrites de nombreux siècles avant la naissance de Jésus, le fils de Marie ?
- Oui, absolument, dit Hamdi. D'après les prophéties de la Bible, on savait que le Messie viendrait de la postérité du prophète David (Nabi Daoud). Ce même David, qui a vécu environ dix siècles avant le Messie, a brossé avec une précision stupéfiante la scène de la crucifixion de Jésus, son descendant à venir. La crucifixion, tu le sais peut-être, était un mode d'exécution particulièrement barbare, lent et douloureux, comme une pendaison au ralenti. Au bout d'une torture qui durait plusieurs heures, les crucifiés avaient les membres disloqués et souffraient d'une soif intense. Le prophète David a écrit:
Je suis comme de l'eau qui s'écoule; et tous mes os se séparent ; mon coeur est comme de la cire, il se fond dans mes entrailles. Ma force se dessèche comme de l'argile, et ma langue s'attache à mon palais, tu me réduis à la poussière de la mort. Car des chiens m'environnent, une bande de scélérats rôdent autour de moi, ils ont percé mes mains et mes pieds. Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent ; ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique. (7)
Le plus curieux, c'est qu'à l'époque où vivait David cette méthode d'exécution était inconnue. Ce sont les envahisseurs romains qui, près de 1000 ans plus tard, l'introduiront en Palestine pour châtier les esclaves rebelles et les brigands. Et pourtant le prophète décrit avec précision ce qu'éprouvera le condamné.
- Je suppose que tu veux dire que toutes ces prédictions ont été accomplies en Jésus, le fils de Marie ? dit Ahmed.
- En effet! Et non seulement celles-ci, mais encore beaucoup d'autres ont été accomplies littéralement en la personne du Messie, répondit Hamdi. A bien des occasions le Messie lui-même a déclaré qu'il était venu pour donner sa vie en rançon (fida). Il a dit de lui-même :
Car le Fils de l'homme n'est pas venu pour Être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon de plusieurs. (8)
Tu vois donc, Ahmed, que l'enseignement de Dieu sur les sacrifices se retrouve tout au long de la Bible et qu'il a été accompli en la personne du Messie!
- Hamdi, dit Ahmed. Je n'ai jamais entendu parler de ces choses auparavant. C'était très intéressant. Mais j'ai besoin de temps pour réfléchir à tout cela. Ne t'inquiète pas, je reviendrai pour te poser d'autres questions.
- S'il te plaît, accepte en cadeau cette Bible, dit Hamdi. Commence par le Nouveau Testament, dans lequel tu liras le récit de la vie, des étonnants miracles et de l'enseignement du Messie.
- Merci beaucoup, dit Ahmed. J'ai souvent entendu parler du peuple du Livre (ahl al-kitab), mais je n'ai jamais lu personnellement le Livre lui-même. Il me tarde de découvrir par moi-même ce qui est écrit sur les miracles et l'enseignement de Jésus, le fils de Marie.
- As-salaamu aleykum.
- Wa aleykum as-salaam
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Dernière édition par La Bible Parole de DIEU le Dim 17 Oct - 23:08 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:31 (2008) Répondre en citant

LE PECHE
- Hamdi, commença Ahmed lentement, tu sais, j'ai réfléchi au sujet du Messie depuis que nous nous sommes vus la dernière fois, et au sacrifice de sa vie comme rançon pour le péché de l'humanité. Mais il y a une chose que je veux comprendre! D'ou vient donc le péché ? Pourquoi avons-nous tous des problèmes par rapport au péché ? Pourrais-tu, s'il te plaît, m'expliquer cela ? demanda Ahmed d'une voix grave.
- Bien sûr, dit Hamdi. Mais pour pouvoir comprendre d'où vient le péché, nous devons commencer au commencement. Dans la Tawrah (les livres de Moïse, aussi désignés sous le nom grec de Pentateuque) nous lisons qu'après avoir créé les cieux et la terre, Dieu plaça l'homme dans le paradis (janna). Dans le paradis, l'homme était entièrement pur et vivait en harmonie parfaite avec Dieu. Mais comme tu sais, il s'est produit un événement qui a mis fin à la vie au paradis. Au fait, qu'est-il arrivé, Ahmed ?
- Eh bien Satan est venu tout gâcher, dit Ahmed.
- Exactement ! dit Hamdi. Dieu avait interdit à l'homme de manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Il avait dit à Adam :
Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour ou tu en mangeras, tu mourras. (9)
Mais Satan est venu sous la forme d'un serpent et il a tenté Adam et Eve ; ils ont désobéi à Dieu en mangeant du fruit défendu. Ils ont transgressé l'ordre de Dieu, ils ont outrepassé les limites et se sont éloignés de la direction que Dieu avait fixée dans sa sagesse. Les conséquences en ont été catastrophiques pour l'humanité, car le péché fait désormais partie de l'expérience de tout homme, si bien que tous les hommes sont devenus pécheurs.
- Es-tu sûr que tous les hommes soient devenus pécheurs ? demanda Ahmed d'un air dubitatif. Je trouve cela difficile à accepter. Comment sont-ils devenus pécheurs ?
- Dans un sens, à l'instar du fruit qu'ils ont mangé, ils sont devenus un curieux mélange de bien et de mal. Parfois l'homme commet les actions les plus nobles et les plus belles, puis le même homme, un peu plus tard, se livre à des actes ignobles. Il peut tromper et voler son voisin tout en se montrant par ailleurs très aimant, très attentionné. Mais il peut aussi manquer d'amour, Être rempli de jalousie, d'égoïsme, de convoitise ou de quelque autre mauvais sentiment. Comme tu l'as dit, Ahmed, ce problème est celui de tout un chacun! La preuve? Il n'y a qu'à voir comment toutes les religions se préoccupent de la culpabilité, comment tous les pays édictent des lois afin de contrôler les différents aspects du péché. Mais le pire, c'est que l'homme n'est pas simplement un pécheur parce qu'il fait des péchés, mais c'est plutôt lui qui conçoit le péché parce qu'il est pécheur. C'est comme si l'homme avait à l'intérieur de son être le plus profond une petite usine qui produit le péché et le mal! Réfléchis, n'est-ce pas vrai de ta propre vie? demanda Hamdi en regardant Ahmed bien en face.
- Malheureusement, je dois admettre que ta description de l'homme correspond assez bien à la réalité. L'homme est vraiment un curieux mélange de bien et de mal, répondit Ahmed. Mais que vient faire Satan dans ce tableau ?
- Vois-tu, dit Ahmed, Satan a obtenu son emprise sur la vie des hommes et sur les sociétés au moyen du péché, dit Hamdi. Celui qui a séduit Adam et Eve autrefois séduit toujours les hommes, afin que nous continuions à vivre dans le péché. En réalité, Satan exerce son pouvoir sûr notre vie parce que notre péché nous sépare de Dieu. C'est à cause du péché que le monde est aujourd'hui dans l'état que nous savons. Dieu a créé toutes choses bonnes, mais l'homme a amené beaucoup de maux dans le monde, tels que la rupture de relations humaines entre les peuples, les voisins ou même les conjoints dans un couple.
Il est aussi la source et la cause de mille autres malheurs qui finissent par détruire la vie de l'homme sur terre, comme par exemple les diverses formes de pollution ou l'accumulation des armes les plus destructives.
- Est-ce à dire que Dieu ne nous ait pas créés ainsi? Se peut-il que la condition de notre monde soit la conséquence du péché d'Adam ? demanda Ahmed.
- Oui, absolument, dit Hamdi. Le péché est entré dans le monde par l'intermédiaire d'Adam, comme il est écrit :
... comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché... (10)
La conséquence la plus grave du péché, c'est la mort, tant la mort spirituelle que la mort physique.
- La mort physique et spirituelle ? dit Ahmed, très étonné. Qu'est-ce qu'il faut entendre par mort spirituelle ?
- Dieu a dit à l'homme que, s'il mangeait du fruit défendu, il mourrait, répliqua Hamdi. Et puisque Dieu est juste et agit toujours selon sa parole, la mort a effectivement atteint l'humanité, si bien que tous, tôt ou tard, seront confrontés à la mort. Mais l'homme est aussi mort spirituellement lorsqu'il a péché.
- Comment cela ? demanda Ahmed.
- En bien, la conséquence du péché de l'homme, c'est qu'il a été chassé du paradis, dit Hamdi. Il a été expulsé d'un endroit où il vivait en relation pure et parfaite avec Dieu, il a dû aller vivre hors du Paradis, loin de la présence directe de Dieu. L'homme est mort spirituellement dès qu'il a été séparé du Dieu Vivant et Saint à cause de son péché. Ainsi, ce sont le péché et la méchanceté de l'homme qui le séparent de Dieu. C'est à cause du péché que l'homme n'est pas automatiquement en relation étroite avec Dieu. Puisque Dieu est pur et saint, Il n'a aucun rapport avec le péché. C'est pourquoi nous avons besoin d'un Sauveur (Mounaji), qui nous sauve des conséquences de tout notre péché. Ahmed, crois-tu que tous tes péchés sont enregistrés ?
Ahmed parut un peu inquiet, et dit :
- Je sais qu'ils sont enregistrés par deux anges qui suivent chaque homme ici-bas.
- Dieu sait tout de nous, dit Ahmed. Chaque bonne action et chaque mauvaise action, chaque parole, chaque pensée, chaque intention (niya). Tout est enregistré auprès de Dieu. Sais-tu comment penchera la balance au jour du jugement (yom al-hissab) ?
- Non, Dieu seul le sait, dit Ahmed en secouant la tête d'un air pensif.
- Dieu t'aime, Ahmed. Souviens-toi que l'Agneau de Dieu, Jésus, le fils de Marie, a porté tout notre péché, dit Hamdi tranquillement.
Ahmed réfléchit quelques instants, puis dit :
- Si le Messie est à ce point important, pourquoi Adam et Eve n'ont-ils pas entendu parler de lui ?
- Me croiras-tu si je te dis qu'ils ont, eux aussi, entendu parler du Messie ? dit Ahmed.
- Non, il n'est pas possible qu'Adam et Eve aient entendu parler de lui, objecta Ahmed.
- Dieu aime les hommes et désire être en communion avec eux, répondit Hamdi. C'est pourquoi il a parlé du Messie dès le commencement. Au moment même où se déroula pour Adam et Eve la tragédie dont nous venons de parler, il leur donna la promesse d'un libérateur, qui un jour briserait la puissance exercée par Satan sur les hommes.
En présence d'Adam et d'Eve, Dieu dit au serpent:
Je mettrai l'inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. (11)
Dans le monde de la Bible, les fils portent toujours le nom de leur père, on parle du fils d'Abraham, du fils de Jacob, etc., mais ce texte parle de la postérité de la femme. Car un jour devait venir quelqu'un qui n'aurait pas de père humain, qui serait le fils de la femme. Ce Fils devait briser le pouvoir de Satan sûr l'homme, tandis que Satan, comme un serpent, s'efforcerait de tuer cet homme en lui mordant le talon. C'est exactement ce qui est arrivé lorsque Jésus, le fils de Marie, s'est sacrifié comme rançon pour le péché de l'humanité.
- C'est tout à fait remarquable, observa Ahmed. Il est extraordinaire que Dieu ait commencé à enseigner les premiers humains de la terre au sujet du Messie; cela prouve, une fois de plus, que le thème principal de la Bible est effectivement la personne du Messie. Hamdi, il y a la matière à réflexion jusqu'à ma prochaine visite.
- As-salaamu aleykum.
- Wa aleykum as-salaam.
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Dernière édition par La Bible Parole de DIEU le Dim 17 Oct - 23:09 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:32 (2008) Répondre en citant

Le fils d'Abraham
- Je suis très curieux, dit Hamdi, ...curieux de savoir ce que tu penses d'Al-Injil (l'Evangile).
- C'est vraiment un livre des plus captivants, répondit Ahmed en toute sincérité. Je n'ai jamais rien lu de semblable, il relate les merveilleux miracles du Messie et son Sermon sur la montagne est extraordinaire. Dans son enseignement, il y a de la clarté et de la profondeur. Il a bouleversé beaucoup d'idées toutes faites lorsqu'il nous dit d'aimer nos ennemis et de prier pour ceux qui nous persécutent. Son enseignement sur la prière est totalement différent de ce que j'ai entendu jusqu'ici. Je dois admettre que ce livre a fait sur moi une profonde impression. Mais en même temps, je me pose de plus en plus de questions auxquelles je ne trouve pas de réponse.
- Voilà qui est intéressant, dit Hamdi en souriant. Commençons par la première question qui t'est venue.
- Comme tu veux, dit Ahmed. Pourquoi l'Evangile commence-t-il par une généalogie du Messie, depuis Abraham, en passant par David ?
Après quelques instants de réflexion, Hamdi dit :
- Te rappelles-tu ce dont nous avions discuté? La Bible est un tout et un fil conducteur la traverse d'un bout à l'autre!
- Oui, je me souviens, répondit Hamdi.
- Te rappelles-tu quel est ce thème ? demanda Hamdi.
- Al-Massih, dit Ahmed.
- La réponse à la question que tu me poses est en rapport avec ce thème, dit Hamdi. D'après les prophéties, le Messie devait Être le fils d'Abraham et le Fils de David. Ahmed réfléchit un instant, puis reprit :

- Ce que tu dis est intéressant. S'il te plaît, parle-moi encore de ces prophéties.
- Un jour, il y a bientôt 4000 ans, Dieu a parlé à Abraham, qui est appelé l'ami de Dieu (khalil Allah). Dieu a donné une promesse à Abraham, et ce que Dieu a dit à Abraham devait avoir des conséquences très importantes pour toute l'humanité. Dans la Tawrah (les livres de Moïse) nous lisons : L'Eternel dit à Abram :
Va-t'en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. (12)
Or Dieu appelait un homme qui, bien que marié depuis de longues années, n'avait pas d'enfants. Dieu lui promettait qu'il recevrait une terre bien à lui, qu'il deviendrait un peuple nombreux et que son nom serait grand et célèbre! Dieu a accompli toutes ses promesses à la lettre. Mais la promesse la plus étonnante était la dernière, la promesse que le Seigneur Dieu bénirait tous les peuples de la terre par l'intermédiaire d'Abraham. Cette promesse concerne en fait le Messie. Ainsi le Messie devait Être un fils d'Abraham, et par lui, Dieu se proposait de bénir le monde entier.
- Mais comment sais-tu que cette promesse se rapporte au Messie, et non pas à quelqu'un d'autre ? demanda Ahmed.
- On peut dire que les choses deviennent plus claires à mesure que nous avançons dans la Tawrah, répliqua Hamdi. Quelques années plus tard, Abraham avait eu deux fils, l'un de sa femme Sara, appelé Isaac (Ishaq), et l'autre de la servante de Sara, Agar (Hagar), appelé Ismael (Ismail). Bien que Dieu ait béni Ismael, il a fait comprendre à Abraham, avant même qu Isaac vienne au monde, que la promesse au sujet du Messie serait accomplie en Isaac.
Dieu a dit:
Certainement Sara, ta femme, t'enfantera un fils ; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui. A l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini ; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. J'établirai mon alliance avec Isaac... (13)
- Il est remarquable de voir que lorsque Dieu a parlé à Jacob, Il a renouvelé l'essentiel de la promesse qu'Il avait d'abord faite à Abraham, dit Ahmed.
- C'est parce que c'est en fait la même promesse qui est transmise de génération en génération, répondit Hamdi. Mais, Ahmed, comme tu vois, c'est par le fils de Jacob que Dieu bénira toutes les nations de la terre.
- En effet, et j'ai l'intuition qu'une fois de plus le Messie va apparaître comme le thème principal de toute la Bible, dit Ahmed en souriant.
- C'est bien vrai, dit Hamdi. Or, parmi les enfants d'Israël (bani Isra'el), il y a de nombreuses familles. Alors Dieu a-t-il révélé de quelle famille devait naître le Messie?
Dieu a choisi David (Sidna Daoud) et Il a fait alliance avec lui. Dans de nombreuses prophéties, Dieu a révélé que le Messie viendrait de la postérité de David. Le prophète Esaïe, qui a vécu plus de deux cents ans après David, a parlé de la famille d'Isaï comme d'une "souche antique", dont serait issu un rejeton prestigieux..
Or Isaï était le père de David. De cette famille-là devait venir celui sur qui reposerait l'Esprit du Seigneur. Il devait apporter la justice aux pauvres de ce monde, et fonder le seul Royaume qui serait semblable au paradis,un royaume dont tous les sujets connaîtraient le Seigneur.
Voici ce qu'écrit le prophète Esaïe :
... un rameau sortira du tronc d'Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines. L'Esprit de l'Eternel reposera sur lui ... il jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre ... En ce jour, le rejeton d'Isaï sera là comme une bannière pour les peuples, les nations se tourneront vers lui, et la gloire sera sa demeure (14)
- Voyons si j'ai tout compris comme il faut, dit Ahmed. Dieu a donc révélé que le Messie devait être un fils d'Abraham, d'Isaac, de Jacob et de David.
- Exactement, dit Hamdi avec un large sourire. Et lorsque nous lisons l'Evangile, nous voyons que le Messie est né conformément à ce qui avait été prophétisé. C'est là la raison pour laquelle l'Evangile commence par une généalogie, celle-ci prouve que le Messie est bien de la postérité d'Abraham et de David.
- Une fois de plus, nous trouvons donc au centre de la Bible la personne de Jésus, le fils de Marie, dit Ahmed. Je suis sûr que tu dois te douter que je te réserve encore bon nombre de questions difficiles, mais j'attendrai la prochaine fois pour te les poser.
- As-salaamu aleykum.
- Wa aleykum as-salaam.
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Dernière édition par La Bible Parole de DIEU le Dim 17 Oct - 23:09 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:32 (2008) Répondre en citant

DIEU EST UN
Pendant quelques jours, Ahmed évita d'aborder des thèmes religieux avec Hamdi. Il semblait parvenu au point où toute sa curiosité d'homme ouvert et cultivé ne suffisait plus à masquer les profondes divergences entre l'éducation religieuse qu'il avait reçue et les enseignements qu'il découvrait dans la Bible. Il avait le sentiment qu'il lui faudrait bientôt choisir entre deux voles, deux conceptions de Dieu et de son dessein pour le monde. Bien plus, il lui fallait accepter ou refuser que Dieu puisse avoir un dessein pour lui, Ahmed! Un dessein et non une simple destinée.
Le prochain entretien des deux amis commença donc sur un ton plutôt polémique, ce qui était inhabituel entre eux.
- Au fait, que vois-tu ici ? dit Ahmed, en pointant vers le ciel trois doigts.
- Je peux voir trois doigts d'une main, dit Hamdi, en souriant, comme s'il savait ce à quoi s'attendre.
- Hamdi, dit Ahmed avec un ton solennel. Est-ce que tu crois que Dieu est Un ou trois ?
- Peut-être que tu ne comprends pas entièrement la manière dont je crois en Dieu, répondit posément Hamdi. Mais tu dois comprendre que je crois au Dieu unique qui a créé les cieux et la terre, qui est tout-puissant, qui sait tout et qui est présent partout. Tu sais que ma foi est fondée sur la Bible. Or la Bible enseigne que Dieu est Un! Cette vérité est attestée dans de nombreux passages d'un bout à l'autre de la Bible.
- Mais Dieu ne peut pas être à la fois trois et Un, insista Ahmed, en levant de nouveau trois doigts vers le ciel. Et il poursuivit, avec une pointe d'agressivité dans la voix :
"1+1+1=3", et non pas 1.
- Combien y a-t-il d'Ahmed ici, un ou deux ? demanda Hamdi.
- Un, bien sûr, dit Ahmed.
- Eh bien Dieu t'a créé avec un corps et un esprit, dit Hamdi. Ton corps est-il Ahmed ?
- Bien sûr.
- Mais, ton esprit alors, est-il aussi Ahmed ?
- Oui, sans doute, dit Ahmed, qui se doutait un peu de ce que son ami allait dire. Hamdi reprit:
- Pourquoi alors serait-il impossible a Dieu d'être trois en Un, puisqu'ils nous a créés deux en un ?
Il y eut un silence, et il poursuivit :
- Supposons que Dieu soit une unité complexe, qui se révèle en trois personnes ... dis, 1 x 1 x 1, cela fait combien Ahmed ?
- Un, répondit Ahmed sans perdre son calme. Il n'avait guère envisagé les choses de cette manière, mais il faudrait plus qu'un raisonnement pour le convaincre sur un sujet aussi grave, touchant à la personne même de Dieu. Il poursuivit donc en regardant Hamdi droit dans les yeux:
- Mais Jésus, fils de Marie, n'est qu'un homme, et non pas le fils de Dieu. Crois-tu, Hamdi, que le Messie est le fils de Dieu ?
- Que penses-tu que je crois ? demanda Hamdi.
- Je ne suis pas tout à fait sûr, répliqua Ahmed. Mais je suppose que tu crois que Dieu a eu un rapport physique avec la vierge Marie, et qu'ils ont eu un fils ensemble.
- Astaghfer Allah (que Dieu me pardonne), s'exclama Hamdi. Je ne crois pas cela, et je ne connais aucun disciple du Messie qui puisse croire de cette manière. Ahmed se montra surpris et demanda :
- Alors, qu'est-ce que tu crois ?
- Je crois que Dieu est éternel, qu'Il a existé de toute éternité, longtemps avant qu'aucune chose fut créée, dit Hamdi. Lorsque l'Evangile explique qui est le Messie, il ne commence pas par sa naissance dans ce monde ; l'Evangile évoque l'existence du Messie dés l'éternité, avant la création du monde par Dieu. Il déclare ceci:
Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie... (15)
Dieu a créé le monde par sa parole, n'est-ce pas ?
- Oui, en quelque sorte, puisque Dieu dit : Que cela soit ! et la chose fut (kon fa yakon), répondit Ahmed.
- Ainsi Dieu a créé le monde par sa parole, dit Hamdi. Or, cette parole, qui est sortie de Dieu, faisait partie de Dieu et remplissait la création de la puissance de Dieu et de tous ses attributs. La vie était dans la parole de Dieu, et partout ou la parole est allée, la vie a été créée, sous toutes ses formes.
- Oui, d'accord, mais que signifie exactement l'expression : "et la Parole était Dieu ?" demanda Ahmed.
- Si moi je devais témoigner devant une cour de justice, on ne pourrait pas me séparer de mes paroles, répondit Hamdi. Mes paroles me représentent et font partie de moi. Lorsque toi et moi nous sommes assis ici en échangeant des propos, nos paroles font partie de nous, si bien que ce sont nos paroles qui nous représentent. Lorsque Dieu a créé l'univers, la Parole qu'Il a dite était une Parole qui était avec Lui, Dieu ne peut pas être séparé de sa Parole. Cette Parole Eternelle de Dieu, qui est une avec Lui et qui porte en elle tous les attributs de Dieu, a été révélée dans la personne de Jésus, le fils de Marie, comme il est écrit :
La Parole a été faite chair et elle a habité parmi nous pleine de grâce et de vérité. Nous avons vu sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (16)
Hamdi continua:
- Tout ce que Dieu a dit de lui-même, tous ses attributs, ont été révélés dans le Messie.
Dieu est Saint. Chaque fois que les gens voyaient la pureté du Messie, ils voyaient la sainteté de Dieu en lui.
Dieu est amour. Chaque fois qu'ils voyaient l'amour du Messie pour le peuple, ils voyaient en lui l'amour de Dieu.
Dieu est tout-puissant. Lorsque les gens ont vu Jésus marcher sur l'eau, calmer la tempête par sa parole, créer du pain, guérir les aveugles et ressusciter les morts, ils ont vu la puissance et la gloire de Dieu révélées en lui.
- Mais comment Dieu pouvait-Il encore être partout s'il était limité a un être humain ? demanda Ahmed avec insistance. Dieu a-t-il oublié l'univers lorsqu'Il s'est incarné dans le Messie?
- Ahmed, dit Hamdi. Supposons que nous voguions sur un océan immense et que nous plongions dans cet océan un verre pour le retirer ensuite de l'eau. Si nous procédions à l'analyse de cette eau, nous verrions que l'eau dans le verre possède exactement les mêmes caractéristiques que l'eau de l'océan. Il en est ainsi du Messie. Le Dieu éternel et tout-puissant est partout, et en même temps. Il se révèle dans le Messie. Il n'en est pas moins omniprésent.
- Mais Dieu ne peut pas se révéler dans un être humain, objecta Ahmed.
- Comment pourrions-nous limiter Dieu, dit Hamdi. Comment pourrions-nous dire au sujet du Tout-Puissant qu'Il ne peut pas faire une chose ? Ne peut-Il pas tout faire ?
- Oui, naturellement, Il peut tout faire, répondit Ahmed. Mais je ne peux pas croire qu'Il s'est révélé dans un être humain.
- Il est bon de voir que nous sommes maintenant d'accord sur le fait de Sa toute-puissance. L'Incarnation est certainement un problème pour nous, mais pas pour Dieu, puisqu'Il peut faire tout ce qu'Il veut, dit Hamdi. Si tu ne connaissais pas d'avance la réponse, comment aurais-tu réagi en apprenant que Dieu s'était révélée dans un buisson ardent et que, dans ce buisson en feu, Il avait parlé à Moïse ?
Ahmed réfléchit un instant et sourit en lui-même. Il réalisait qu'il n'était pas plus difficile pour Dieu de se révéler dans un homme que dans un buisson.
Hamdi poursuivit:
- Ahmed, réfléchis un peu à ceci : qui est celui qui est appelé "Parole de Dieu" et "Esprit de Dieu" (Kalimat Allah wa Ruh Allah)? Or l'esprit de Dieu est Un avec Dieu. Nous savons que l'Esprit de Dieu est venu sur la vierge Marie. Elle est devenue enceinte et a donné naissance au Messie, comme l'a annoncé l'Ange Gabriel :
Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé fils de Dieu. (17)
La question est de savoir qui est celui qui est venu au monde de cette façon. Ahmed, suppose que tu sois médecin à l'époque du Messie, et que tu ales été appelé à rédiger le certificat de naissance. Comment l'aurais-tu établi ? Quel nom aurais-tu mis ?
- Je pense que j'aurais écrit Jésus, fils de Marie, dit Ahmed.
- Et le nom de la mère ? demanda Hamdi.
- Eh bien, j'aurais mis la Vierge Marie, dit Ahmed.
- Et pour le nom du père ? dit Hamdi en souriant.
- Eh bien, il n'avait pas de père, répliqua Ahmed en arborant un sourire encore plus large.
- Bien sûr, nous pourrions ne pas remplir cette ligne, puisqu'il n'y avait pas de père terrestre, dit Hamdi. Il n'est pas non plus possible d'écrire "Père inconnu", car ce serait diffamer la Vierge Marie! Il vaudrait bien mieux se demander d'ou venait réellement cet enfant! Quelle est l'origine de celui qui est appelé la Parole de Dieu et l'Esprit de Dieu ? Qui est en fait celui qui est venu du ciel ? Lui- même a dit:
Car le pain de Dieu, c'est celui qui vient du ciel, et qui donne la vie au monde ... Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. (18)
Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je lui donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. (19)
Ahmed, Il est venu pour donner sa chair comme sacrifice pour tous les humains. Celui qui mange du pain ordinaire reçoit la vie physique. Celui qui reçoit le pain de Dieu descendu du ciel reçoit la vie éternelle, spirituelle. Celui qui croit au Messie et mange de Lui reçoit Dieu. J'en ai fait moi-même l'expérience. Le Messie est l'offre de Dieu pour toi, Ahmed.
- Je ne suis pas encore prêt pour cela, dit Ahmed calmement. Beaucoup de pensées se bousculent dans ma tête. Je me rends compte que j'avais mal jugé les chrétiens. Je commence tout juste à comprendre comment tu crois dans le Dieu Unique et comment Il s'est révélé dans le Messie. Tu sais, j'aime le Messie de tout mon coeur, mais j'ai encore beaucoup de questions qui demandent une réponse. Je suppose que nous pourrons en parler lors de notre prochaine rencontre.
- As-salaamu aleykum.
- Wa aleykum as-salaam.
DIEU ET L'HOMME
- J'ai pensé presque jour et nuit à notre dernière discussion, dit Ahmed lorsqu'il revit Hamdi quelques jours plus tard. D'abord, tu as dit que Jésus, le fils de Marie, est un homme, ensuite, tu as dit que Dieu lui-même s'est révélé en lui. Qui est-il vraiment ? N'as-tu pas fait du Messie le fils de Dieu, alors qu'il n'est rien de plus que le fils de Marie ?
- Tu sais, Ahmed, commença Hamdi. La réponse qu'on donne à cette question est la clef de la vie éternelle vécue dès maintenant avec Dieu, et plus tard dans l'éternité. Ce serait "Chirk" (le péché qui consiste à associer une créature à Dieu ou à considérer quelqu'un comme égal à Dieu), si nous faisions passer un homme pour Dieu ou si un homme prétendait simplement être Dieu.
Mais la Bible enseigne que c'est Dieu qui s'est révélé dans un homme, et non pas le contraire. Nous sommes tous d'accord sur le fait que le Messie est né comme un homme. Selon les prophéties, il est le fils d'Abraham, le fils de David, et le fils de Marie. Mais par le moyen des prophéties de la Bible, qu'il a lui-même données longtemps avant la naissance de Jésus, Dieu nous enseigne qu'il viendrait à nous en la personne du Messie.
- Veux-tu dire que les apôtres et les prophètes qui ont vécu avant le Messie, enseignaient que Dieu lui-même se révélerait en la personne du Messie? dit Ahmed, étonné.
- Le thème central qui parcourt toute la Bible est le Messie. Nous ne devons donc pas être surpris que Dieu révèle la vérité sur le Messie déjà par le moyen des messages des anciens prophètes, il y a très longtemps de cela, dit Hamdi.
- J'aimerais bien voir ces textes, où Dieu déclare lui-même se présenter en homme sur la terre, dit Ahmed. Cela m'intéresse beaucoup. Hamdi réfléchit un instant avant de reprendre la parole.
- De même que Dieu a révélé, par la voix du prophète Michée sept siècles avant Jésus-Christ, que le Messie verrait le jour dans une ville appelée Bethlehem, Il a aussi fait connaître que celui qui devait ainsi naître existait déjà très longtemps avant sa naissance :
Et toi, Bethlehem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël, et dont l'origine remonte aux temps anciens, aux jours de l'éternité. (20)
Or le Messie est bien né à Bethlehem, comme tu peux le lire dans l'Evangile:
Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethlehem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu'ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, et elle enfanta son fils premier-né. (21)
La question est de savoir qui est celui qui existait longtemps avant sa venue dans le monde ? Nous savons qu'Abraham a vécu presque 2000 ans avant Jésus-Christ. Or le Messie lui-même a déclaré, en s'entretenant à Jérusalem (Al-Qods) avec des Juifs exaspérés:
Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour : il l'a vu, et il s'est réjoui. Les Juifs lui dirent : Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fut, je suis. (22)
- Le Messie lui-même aurait donc déclaré qu'il existait déjà avant de naître, dit Ahmed. Mais où, dans les prophètes, est-il dit que Dieu se révélerait dans la personne du Messie?
-Il y a plusieurs textes qui mentionnent cet événement, comme si Dieu s'entourait de plusieurs témoins pour faire une déclaration aussi étonnante.
Le prophète Esaïe a parlé de quelqu'un qui viendrait de la région précisément où Jésus a grandi. Fils de David, ce personnage devait fonder un royaume éternel, où régnerait la paix de Dieu. Le prophète décrit le Messie en lui donnant un certain nombre de titres :
Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule. On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant. Père éternel. Prince de la Paix. Donner à l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours, voilà ce que fera le zèle de l'Eternel des armées. (23)
Ces titres et ces noms sont habituellement réservés à Dieu; mais le prophète les donne à cet "enfant" issu de David, puisqu'assis sur le trône du Roi. Dans le monde de la Bible, un nom et surtout un titre correspondent au caractère de la personne et à son rôle. Qui est-il donc, Ahmed, celui qui est appelé : Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix ?
- C'est donc là le profil du Messie, tel que les prophètes le décrivent avant sa venue dans le monde, dit Ahmed. Mais est-ce que ce texte dit réellement que Dieu viendra dans ce monde, qu'Il a lui-même créé ?
- Yahya ibn Zakaria (Jean-Baptiste) était un contemporain du Messie, dit Hamdi. Il a été envoyé par Dieu pour préparer la venue du Messie, afin que les gens se repentent et mettent leur foi dans le Messie. Quand on lui a demandé qui il était, et pourquoi Dieu l'avait envoyé, il a répondu par la citation du prophète Esaïe, chapitre 40, où il est dit :
Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l'Eternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu. Que toute valise soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées ! Que les coteaux se changent en plaines, et les défilés étroits en vallons ! Alors la gloire de l'Eternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra. (24)
Le prophète Esaïe évoque l'image d'un grand roi qui viendrait en visite officielle. Le peuple doit préparer pour lui dans le désert une route nouvelle, droite et large. Mais qui est ce roi ? Qui viendra faire cette visite, Ahmed ?
- Eh bien selon le prophète, c'est le Seigneur, notre Dieu, dit Ahmed tranquillement.
- L'image se précise encore, continua Hamdi, lorsque nous continuons notre lecture du même passage, qui dit :
Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle ; élève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle ; élève ta voix, ne crains point, dis aux villes de Juda : "Voici votre Dieu !" Voici, le Seigneur, l'Eternel vient avec puissance, et de son bras Il commande ; voici le salaire est avec lui, et les rétributions le précédent. Comme un berger, il paîtra son troupeau, il prendra les agneaux dans ses bras, et il les portera dans son sein ; il conduira les brebis qui allaitent. (25)
Or le Messie est vraiment venu pour être le berger de tous les croyants; lui-même s'est présenté ainsi lorsqu'il a dit :
Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. (26)
Mais, Ahmed, qui est en fait celui qui, selon le prophète, devait venir comme un berger ?
- Je dois admettre qu'il est dépeint comme étant le Seigneur Dieu lui-même, répondit Ahmed, fortement impressionné maintenant par l'impression de cohérence des paroles prophétiques. Hamdi poursuivit:
- Toutes ces prophéties au sujet du Messie ont été accomplies en Jésus, le fils de Marie. Eh bien avant que le Messie vienne au monde, l'ange Gabriel s'est présenté à Zacharie, qui sera plus tard le père de Jean Baptiste. L'ange a expliqué à Zacharie qu'il allait avoir un fils et que ce fils aurait une mission particulière de la part de Dieu.
L'ange Gabriel a dit:
... il sera rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère; il ramènera plusieurs des fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu ; il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Elie, pour ramener les coeurs des pères vers leurs enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé (27)
Alors, d'après l'Evangile, devant qui Jean-Baptiste doit-il marcher, Ahmed ?
- Devant le "Seigneur leur Dieu", répondit Ahmed.
Et Hamdi poursuivit:
- Lorsque Jean-Baptiste est né, Zacharie a prophétisé sur lui dans les termes suivants :
Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut. Car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies, afin de donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés, grâce aux entrailles de miséricorde de notre Dieu, en vertu de laquelle le soleil levant nous a visité d'en haut. (28)
Tu remarqueras que selon les paroles du prophète Esaïe, de l'ange Gabriel et de son propre père Zacharie, Yahya lbn Zakaria devait marcher devant le Seigneur. Celui qui vient, c'est Dieu lui-même.
- Oui, je vois cela, et je suppose que toutes ces prophéties ont été confirmées lorsque le Messie est venu, dit Ahmed gravement.
- En effet, jusque dans les moindres détails, dit Hamdi. Car les paroles de Dieu s'accomplissent toujours. Il a la puissance de réaliser ses desseins.
Lorsque la Vierge Marie a donné naissance au Messie, à Bethlehem, la ville de David, l'ange du Seigneur est apparu à quelques bergers qui se trouvaient dans les champs et leur a dit :
Ne craignez pas. je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d'une grande joie, c'est qu'aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. (29)
Le fait que le Messie est le Seigneur lui-même est confirmé à plusieurs reprises dans l'Evangile; par exemple, par ces paroles du Messie:
Moi et le père nous sommes un. (30)

- Dès le début j'ai toujours eu un grand respect pour Jésus, le fils de Marie, dit Ahmed. Mais pour la première fois, je peux voir maintenant le tableau complet, savoir qui il est réellement, et pourquoi il est venu dans le monde. Je suis reconnaissant, Hamdi, que tu aies pris le temps et la peine de m'expliquer cela.
- Ahmed, reprit Hamdi gravement, par la foi dans le Messie Dieu offre le pardon pour toutes choses, et la vie éternelle. Le Messie, qui a vaincu la mort et qui est ressuscité des morts, a dit :
Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort, et celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais. (31)
Ahmed, veux-tu recevoir le don de Dieu en mettant ta foi dans le Messie?
- Oui, je me sens comme s'il frappait à ma porte à cet instant même, dit Ahmed, qui avait les larmes aux yeux. Comment puis-je recevoir le don de Dieu ?
- Ce n'est pas difficile, dit Hamdi. Tu peux prier Dieu en utilisant tes propres mots. Confesse tout ton péché, Dieu sait tout sur notre compte, de toute façon. Reçois le pardon en vertu du sacrifice que le Messie a accompli pour toi. Demande à Dieu de venir dans ta vie par son Esprit. Demande-lui de te donner la force nécessaire pour suivre le Messie comme l'un de ses disciples. Prie tout simplement, au nom du Messie, au nom de celui qui, par son sacrifice, est devenu le médiateur entre toi et Dieu le Père.
Si tu reçois ainsi le Messie comme le don que Dieu te fait, un miracle se produira en toi. La Bible enseigne que tu naîtras de nouveau. Tu recevras de Dieu une nouvelle vie et tu auras une nouvelle relation avec Dieu, par l'intermédiaire du Messie. Ainsi Dieu deviendra ton père et toi tu deviendras son enfant, comme il est écrit dans l'Evangile:
A tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. (32)
Ahmed était à présent convaincu que Dieu lui-même l'appelait à reconnaître ce qu'Il avait fait pour lui. Il comprenait qu'accepter l'invitation de Dieu n'était pas de l'orgueil ni l'expression d'un manque de respect ou d'un blasphème. Il voulait accepter cette main tendue et rencontrer le Messie en s'appuyant sur les Paroles même de Dieu.
Les deux amis tombèrent à genoux, comme il convient dans la présence du Dieu Saint. Ahmed hésita un moment, cherchant des formules qui ne venaient pas. Son coeur était plein et c'est finalement avec des mots très simples qu'il pria le Seigneur au nom du Messie de l'accueillir tel qu'il était, avec ses péchés et sans aucun mérite.
Lorsqu'ils eurent fini leur prière et remercié le Seigneur ensemble pour son amour et pour sa grâce, Hamdi dit avec un grand sourire:
- Bienvenue dans la famille ! Maintenant, par le Messie, nous sommes frères dans la grande famille de Dieu.
- Comment pourrais-je jamais te remercier assez..., dit Ahmed, plein de joie.
- Remercie Dieu, et n'oublie pas de le faire tous les jours, répondit Hamdi. Cherche la communion avec ceux qui suivent le Messie de la même manière que toi. A présent, tu peux vraiment prier la prière que le Messie a enseigné a ses disciples :
Notre Père qui es aux cieux !
Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne;
que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien;
pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous induis pas en tentation, mais délivre nous du malin.
Car c'est à toi qu'appartiennent dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire.
Références bibliques
La Sainte Bible est citée dans la version de Louis Segond
[retourner au texte]
1. Romains 6:23
2. Jean 1:29
3. Apocalypse 3:20
4. l Timothée 2:5-6
5. Hébreux 9:22
6. Esaïe 53:4-7
7. Psaumes 22:15-19
8. Marc 10:45
9. Genèse 2:16-17




10. Romains 5:12
11. Genèse 3:15
12. Genèse 12:1-3
13. Genèse 17:19-21
14. Esaïe 11:1-2,4,10
15. Jean 1:1-4
16. Jean 1:14
17. Luc 1:35
18. Jean 6:33, 35
19. Jean 6:51
20. Michée 5:1
21. Luc 2:4-7
22. Jean 8:56-58
23. Esaïe 9:5-6
24. Esaïe 40:3-5
25. Esaïe 40:9-11
26. Jean 10:11
27. Luc 1:15-17
28. Luc 1:76-78
29. Luc 2:10-11
30. Jean 10:30
31. Jean 11:25-26
32. Jean 1:12
33. Matthieu 6:9-13
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Dernière édition par La Bible Parole de DIEU le Dim 17 Oct - 23:09 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 09:36 (2008) Répondre en citant


Or, la Bible offre un message de paix.   
Elle parle du péché, oui, et pousse chacun à s'en repentir,mais elle parle aussi de pardon et de salut.
Elle parle de jugement, mais aussi d'acquittement.
Elle parle d'un lieu de tourments, mais aussi du paradis.



La Bible ne présente ni une idéologie ni une religion, mais un Dieu qui aime et qui a prouvé son amour en donnant Jésus-Christ.



La Bible contient ausside nombreuses paroles
de réconfort.Parmi elles, le Psaume 23.



 

Un Dieu dont l'amour est tellement grand qu'avec lui, nous n'avons plus rien à craindre.


La Bible a influencénos démocraties, insufflant la toléranceet la compassion
pour les pauvres.


Certains pays ont été fondés en faisant référence à la Bible.



La Bible est le livre le plus ancien et le plus célèbre, traduit en entier ou en partie en plusde 2'300 languesou dialectes.


Le premier livre imprimé parJean Gutenbeg
en 1456
à Mayence
était une Bible.

 

La Bible est une collection d'une soixantaine de livres, écrits sur une périodede 16 siècles par une quarantaine d'auteurs.
La Bible se compose de:


l'Ancien Testament(les 5 livres de Moïse, 12 livres historiques, 5 poétiques et 17 prophétiques)


le Nouveau Testament(les Évangiles, les Actes des Apôtres, les Épîtres et l'Apocalypse).






_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:34 (2016)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> TEMOIGNAGES,écris,audio,vidéos Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro