ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

2. L'Ancien Testament

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> LA BIBLE ET LE CORAN COMPARÉS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Mar 26 Oct - 20:32 (2010) Répondre en citant

2. L'Ancien Testament

"A toujours, ô Eternel! ta parole subsiste dans les cieux."
Le Zabur du prophète David (Psaume 119:89).

Notre étude de l'Ancien Testament portera essentiellement sur deux questions principales :
(1) Comment le texte original a-t-il été rédigé ?
(2) Pouvons-nous nous fier au texte actuel ?
LA THORA.
Les cinq premiers livres de l'Ancien Testament forment ensemble la Thora du prophète Moïse. Ces livres portent les noms suivants : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome. On les désigne aussi sous le nom de Pentateuque et on croit qu'ils ont été écrits, pour la plus grande partie, par le prophète Moïse.

Ces Ecrits ne racontent pas seulement la vie du prophète Moise. Ils parlent aussi d'autres hommes de Dieu tels qu'Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob, Joseph, et du sacrificateur et prophète Aaron.
* Le Coran dit que les livres d'Abraham et de Moïse sont les premières révélations écrites
* (Sourate 87 versets 18,19). C'est dans la Thora du prophète Moïse qu' on trouve la
* révélation que Dieu a faite au prophète Abraham (Genèse 11:31-25:8).

La vie et les enseignements du prophète Abraham occupent une partie importante de la Thora. Selon certains exégètes, dans la partie de la Thora qui se rapporte particulièrement au prophète Abraham, le mot Le ou Elohim est employé. Abraham s'adressait à Dieu en l'appelant Le ou Elohim ces mots sont des formes hébraïques du nom arabe Allah qui désigne Dieu. La révélation faite par Dieu à Abraham forme une grande partie du premier livre de la Thora qu' on appelle Genèse.
La Thora, dans sa majeure partie, rapporte la révélation de Dieu au prophète Moïse. La Thora dit que le prophète Moïse en a lui-même écrit des passages sous la conduite de Dieu.
"L'Eternel dit à Moïse : Ecris ces paroles , car c'est conformément à elles que je conclus une alliance avec toi et avec Israël. Moïse fut donc là avec l'Eternel quarante jours et quarante nuits. Il ne mangea pas de pain, et il ne but pas d'eau. L'Eternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles" (Exode 34:27-28).
"Moïse écrivit cette loi, et il la remit aux sacrificateurs, fils de Lévi, qui portaient l'arche de l'alliance de l'Eternel, et à tous les anciens d'Israël" (Deutéronome 31:9).
Il n'est pas surprenant que Moïse ait écrit lui-même, car il était très instruit ; on pense qu'il avait étudié à l'Université égyptienne d'Héliopolis. Nul doute que tout ce que Moïse a écrit a été soigneusement conservé par ses disciples.
C'est du milieu d'un buisson ardent que Dieu, pour la première fois, s'est révélé à Moïse et lui a commandé de délivrer le peuple hébreu de l'esclavage de Pharaon. Là, Dieu s'est présenté à Moïse sous un nouveau nom. Dieu a dit que son nom était "Je suis". En hébreu, son nom est Yahvé, traduit habituellement en français par "Eternel". Dans la Thora, Moïse emploie le nom Yahvé pour désigner le Dieu de l'Alliance.
Moïse est, sans contredit, le plus grand prophète de tout l'Ancien Testament. Si plusieurs prophètes sont mentionnés dans l'Ancien Testament et si les révélations de Dieu y sont faites à plus de trente prophètes, il n'en est pas mois vrai que tous les auteurs de l'Ancien Testament - et même le Messie dans le Nouveau Testament - se sont référés aux écrits du prophète Moïse.
* Le Coran désigne les écrits de Moïse sous le nom de Salvation ou critère de la vérité
* (Furqan) - (Sourate 21, verset 49 et Sourate 2, verset 50, II les appelle aussi Direction,
* Lumière, Miséricorde, Edification (Sourate 5, verset 48, Sourate 11, verset 20, Sourate 21,
* verset 49 - RB).

Les saints hommes de Dieu, disciples du prophète Moïse, ont conservé avec soin ses écrits et ses enseignements, et les ont classés dans un certain ordre. C'est ainsi que l'on retrouve ses écrits dans les cinq livres de la Thora. La Genèse parle de l' origine de l'homme. L'Exode raconte la délivrance du peuple de l'Alliance après de nombreuses années d'esclavage imposé par les pharaons d'Egypte. Le Lévitique définit les ordonnances de Dieu relatives au culte. Les Nombres traitent de l'organisation du peuple de l'Alliance. Le Deutéronome est un résumé et une explication de toutes les lois que Dieu a données sur le mont Sinaï. Nous sommes convaincus que ceux qui ont rassemblé les Ecritures de la Thora et qui les ont réparties en cinq livres ont respecté à la lettre ces écrits, ces enseignements et ces récits divinement inspirés. Nous croyons que Dieu, qui s'est révélé de manière miraculeuse à Moïse et au peuple de l'Alliance a, de la même manière, préservé d'erreur la transcription de sa révélation et guidé ceux qui ont réparti ces Ecritures en cinq divisions ou livres.
D'après les érudits musulmans, la répartition du Coran en 114 sourates a eu lieu sous le règne du Calife Othmân. L' arrangement du Coran dans sa forme actuelle ne s' est fait que plusieurs années après la récitation, mais les savants musulmans affirment que le texte est conforme à la récitation originale.
LES ÉCRITS ET LES PROPHETES
La Thora n'est pas la seule Ecriture révélée de l'Ancien Testament. Il y a aussi les Ecrits et les Prophètes. On appelle Ecrits les autres livres qui racontent l'histoire du peuple de l'Alliance et les recueils de poésie. Les Prophètes comprennent les grands et les petits prophètes.

Les Ecrits
Ils forment la plus grande partie de l'Ancien Testament. Les Ecrits historiques se basent sur l'expérience de la foi en Dieu pour interpréter l'histoire du peuple de l'Alliance. Les livres historiques donnent une passionnante description des troubles politiques que la Palestine a connus, par sa position d'Etat tampon entre les grands empires africains et ceux de la Mésopotamie. Les historiens hébreux voyaient la main de Dieu dans tous les événements, parfois tragiques, qui marquèrent l'histoire de leur nation. C'est pourquoi nous reconnaissons que les livres historiques de l'Ancien Testament apprennent plus que de l'histoire. Les actes de Dieu dans l'histoire du peuple de l'Alliance y sont interprétés. Les livres historiques de l'Ancien Testament sont les suivants : Josué, Juges, Ruth, 1 et 2 Samuel, 1 et 2 Rois, 1 et 2 Chroniques, Esdras, Néhémie, Esther.
Les Ecrits qui se présentent sous forme poétique sont les suivants : Job, les Psaumes, les Proverbes, le Cantique des Cantiques et l'Ecclésiaste. De tous ces livres de poésie, celui des Psaumes (Zabur) est le mieux connu et souvent celui qui est préféré. Le Zabur est inspiré de Dieu et nombre de ses passages ont été écrits par le prophète et roi nommé David. Ces poèmes figurent parmi les oeuvres poétiques les plus belles de la langue hébraïque. Le f ils de David, Salomon, était aussi poète, et le Cantique des Cantiques qu'il a écrit est un poème d'amour que beaucoup interprètent comme une description allégorique de l'amour de Dieu pour l'humanité. I1 est pour d'autres une description magnifique de l' amour dans le mariage.
Les Prophètes
La troisième partie de l'Ancien Testament est constituée par les écrits des prophètes. Tout l'Ancien Testament nous est parvenu par les prophètes, mais la partie qu' on appelle "Prophètes" a été révélée à une époque où le peuple de l'Alliance connaissait de grandes épreuves. La foi du peuple s'appauvrissait. Des ennemis avaient envahi le pays et, pour finir, la nation entière avait été emmenée captive à Babylone (6ème siècle av. J-C). C'est en ces temps tragiques que Dieu bénit le peuple de l'Alliance de manière spéciale en suscitant plusieurs prophètes qui eurent des "visions" et proclamèrent la Parole au peuple. Certains parmi ces prophètes ont consigné eux-mêmes par écrit ce que Dieu leur avait révélé ; d'autres proclamaient la parole de l'Eternel, et des disciples et des scribes fidèles écrivaient ce qu'ils disaient.
Les livres des prophètes sont les suivants : Esaïe, Jérémie, Lamentations, Ezéchiel, Daniel, Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie.
Esaïe fut l'un des plus grands prophètes. II eut une vision très claire de Ia venue du Messie qui établirait une Nouvelle Alliance entre Dieu et les hommes, par laquelle toute l'humanité serait bénie. Il vit que, pour établir la Nouvelle Alliance, le Messie devait souffrir et donner sa vie pour les péchés du peuple.
On pense que c'est au cours du 5ème siècle av. J-C que les portions de l'Ancien Testament désignées sous les noms "Écrits" et "Prophètes" ont été rassemblées et arrangées selon leur forme actuelle. La tradition dit que le sacrificateur Esdras, sous l' inspiration de Dieu, recueillit ces Ecritures et les répartit en livres.
Il semblerait qu'entre 300 et 200 av. J-C, on aboutit à un accord général sur la liste des livres de l'Ancien Testament. Trente-neuf livres composent la Thora, les Ecrits et les Prophètes, et l'on désigne l'ensemble sous le nom d'Ancien Testament. Nous croyons que les hommes de Dieu qui ont arrêté la liste des livres de l'Ancïen Testament ont été poussés par Dieu à n'accepter que ceux qui étaient inspirés de Dieu.
Il a déjà été dit que pour Jésus le Messie l'Ancien Testament était la parole de Dieu. Son message et sa prédication étaient enracinés dans l'Ancien Testament. Le Messie connaissait parfaitement l'Ancien Testament. Souvent, dans sa prédication et son enseignement, il cite ces Ecritures. Il cite Ies Ecrits de prophètes de Dieu tels que Moïse, Esaïe, Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Michée, Osée, Malachie et d'autres encore. Il ne fait aucun doute que Jésus, le Messie, avait accepté l'Ancien Testament comme la parole inspirée de Dieu et comme une source d'autorité qui possédait un message éternel. Tous ceux qui acceptent Jésus comme le Messie, devraient témoigner du même respect que lui pour les Ecritures.
CREDIBILITE DU TEXTE
Les textes de l'Ancien Testament ont d'abord été écrits en hébreu, la langue du peuple de l'Alliance. Il fallut plus de quarante générations pour achever la composition des Ecritures de Dieu.

Il s'étend sur une période d'au moins 1000 ans a partir du moment où le prophète Moïse reçut la révélation de Dieu sur le mont Sinaï jusqu'au temps des derniers prophètes de l'Ancien Testament. Il est probable que les dernières paroles prophétiques de l'Ancien Testament aient été consignées par écrit aux environs de 300 av. J-C, il y a donc près de 2300 ans. Comment être certain que ces Ecritures, qui datent de si longtemps, n'ont pas été altérées ?
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les savants font tant de recherches pour établir si l'Ancien Testament, tel que nous l'avons aujourd'hui, est conforme au texte hébreu original.
Premièrement, l'hébreu classique ne s'écrivait qu'à l'aide de consonnes. L'alphabet hébreu ne comportait pas de voyelles. On avait alors un texte hébreu à peu près dans ce genre : "u cmmncmnt d cr ls cx t l trr". Y comprenez-vous quelque chose ? C'est le premier verset de la Thora qui dit : "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre". Les spécialistes de l'hébreu n'ont aucune peine à lire l'hébreu ancien malgré l'absence de voyelles, mais un problème se pose parfois : un mot peut représenter plus d' une chose. Par exemple, 'tr' peut vouloir dire 'tour', 'tri', 'truie' ou 'tir'. D'après le contexte, les savants peuvent, en général, dire avec certitude qu'il s'agit de tel ou tel mot, cependant, il faut reconnaître que l'absence de voyelles peut laisser parfois perplexe.
Les alphabets arabe et hébreu ont quelques ressemblances entre eux. Dans l'antiquité, les deux alphabets n'utilisaient que des consonnes : les voyelles n'existaient pas. Les premiers manuscrits coraniques arabes étaient écrits sans voyelles comme les anciens manuscrits de l'Ancien Testament.
Deuxièmement, tous les textes anciens ayant été recopiés à la main, leur authenticité a été mise en question. Ce n'est qu'au l5ème siècle que l' usage de l' imprimerie commence à se répandre ; jusque-là, toutes les Bibles étaient écrites à la main. Pendant près de 2000 ans, tous les textes de l'Ancien Testament étaient des copies manuscrites ! Nous savons tous que quand on écrit un texte à la main, il est toujours possible de faire des erreurs.
Les savants essaient de découvrir les erreurs qui se seraient glissées dans l'Ancien Testament, commises par ceux qui ont recopié ces textes à la main. Heureusement, les scribes n'ont pas tous commis les mêmes erreurs! Par conséquent, en comparant plusieurs manuscrits, les savants peuvent déterminer avec une grande précision les mots du texte original.
Un troisième point fait l' objet de recherches : les altérations qui auraient pu être délibérément introduites dans l'Ancien Testament lors de sa transcription.
Les savants se servent de toutes les données linguistiques et archéologiques dont ils disposent pour déterminer le sens précis d'un mot ou de la pensée du premier texte hébreu. Malgré les problèmes dont nous avons parlé plus haut (alphabet sans voyelles, copies manuscrites, altérations possibles du texte original), les savants ont démontré que le texte de l'Ecriture sainte a été soigneusement conservé. Nous nous contenterons de ne considérer que trois des preuves avancées.
1) L'archéologie montre que les événements décrits dans la Thora sont historiques. De plus, de tous les livres historiques écrits par les peuples de l'antiquité qui subsistent aujourd'hui, l'Ancien Testament est le plus exact dans ses récits. Par exemple, la Thora décrit avec de nombreux détails la vie et la culture du prophète Abraham, y compris certains événements historiques qui eurent lieu de son vivant. L' archéologie et des fragments de manuscrits anciens découverts en Mésopotamie et en Egypte démontrent que ces récits bibliques sont exacts. On peut prendre comme autre exemple le fragment d'une lettre envoyée vers 1300 av. J-C par le roi de Canaan au pharaon d'Egypte pour lui demander de l'aide car les Habiru avaient commencé à envahir le pays. Apparemment, cette lettre se réfère à l' invasion de la Palestine par les Hébreux, dont on retrouve le passionnant récit en Josué, le premier livre des Ecrits.
2) Une seconde raison de croire à l' authenticité de l'Ancien Testament, est qu'il rapporte les faiblesses et les erreurs de personnages très importants. Par exemple, nous y lisons que Dieu a dû punir Moïse parce que ce dernier s'était mis en colère contre le peuple. L'Ancien Testament ne passe pas non plus sous silence des faits regrettables tels qu'Aaron et le veau d'or, le demi-mensonge d'Abraham au sujet de sa femme, l'adultère de David avec Bath-Chéba. Si les disciples qui ont conservé ces récits avaient voulu y changer quoi que ce soit, ils auraient commencé par éliminer ces histoires qui ne sont pas à l'avantage de Moïse, Aaron, Abraham et David. Le fait que ces personnages soient présentés avec leurs faiblesses morales prouve que les scribes ont bien pris soin de ne pas changer le contenu de l'Ancien Testament. Ils se rendaient compte que l'ensemble des Ecritures devait être conservé intact parce qu'au travers d'elles, Dieu avait commencé à se révéler à l'humanité.
3) Une autre raison de faire confiance à l'Ancien Testament tel que nous l'avons aujourd'hui est l'abondance de manuscrits anciens de l'Ancien Testament que les savants peuvent étudier et comparer avec nos textes hébreux modernes. Les renseignements fournis par les anciens manuscrits sont de grande valeur.
LES ANCIENS MANUSCRITS
L'Ancien Testament le plus ancien et le plus complet qui existe de nos jours est un manuscrit copié par Aaron ben Asher (savant érudit qui passa plusieurs années à étudier les anciens manuscrits hébreux) sur le fameux manuscrit d'Alep de son grand-père, Moïse ben Asher, datant de 930 ap. J-C. Ce manuscrit est connu sous le nom de manuscrit de Léningrad. C'est une copie des anciens textes massorétiques qui venaient directement des anciens Hébreux de Palestine. Il acheva son oeuvre en 1008 ap. J-C.

Bien que notre Ancien Testament soit basé sur l'Ancien Testament de ben Asher, qui est lui-même une reproduction des textes massoretiques, les savants n'en essaient pas moins de déterminer si le texte moderne est une transcription fidèle des écrits originaux. La méthode employée pour déterminer l'exactitude du texte actuel consiste à comparer ce dernier avec d'autres textes anciens.
Ces textes anciens proviennent de plusieurs sources :
- la version des Septante qui est une traduction grecque de l'Ancien Testament hébreu, faite à Alexandrie en Egypte. Cette entreprise de traduction de grande envergure exigea la participation de nombreux traducteurs, et il fallut près de 150 ans pour l'achever (285-135 av. J-C).
- une ancienne version samaritaine de la Thora.
- la plus ancienne traduction latine de l'Ancien Testament (2ème siècle ap. J-C).
- la traduction syrienne (2ème ou 3ème siècle ap. J-C).
- la Vulgate latine de Jérôme (fin du 4ème siècle ap. J-C).
Signalons ici qu'il y a encore aujourd'hui plus de 8000 manuscrits de la Vulgate : ce ne sont pas les manuscrits qui manquent à la science exégétique? Il y a une autre source d'extrême importance pour l'étude comparative des textes : les rouleaux de la mer Morte, découverts à Qumrân en 1947. Ces rouleaux étaient enfermés dans des jarres cachées dans des grottes, près de la mer Morte en Palestine : apres 2000 ans, ils se trouvaient dans un état de conservation remarquable. Ils ont été rédigés entre 250 et 175 av. J-C, dates qui correspondent à peu près à l'époque où la Septante a été traduite à Alexandrie. Cette remarquable découverte met à la disposition des savants des manuscrits de l'Ancien Testament datant d'environ deux siècles av. J-C. Ces rouleaux sont conservés au Musée de Jérusalem.
En matière de documentation, les rouleaux de la mer Morte dont 10 parchemins complets, environ 600 manuscrits distincts et des milliers de fragments, constituent une richesse colossale. Grâce à eux, nous avons maintenant des manuscrits complets ou des fragments de tous les livres de l'Ancien Testament, à l'exception du livre d'Esther. La découverte de ces rouleaux nous a rapprochés de presque 1000 ans de l'époque où l'Ancien Testament a été écrit. Ces manuscrits ont confirmé que l'Ancien Testament, tel que nous l'avons aujourd'hui, est une transcription exacte de l'original hébreu.
 
Une page de la Thora du prophète Moïse. Le texte est écrit en hébreu,
la langue du prophète Moïse. Les plus anciens manuscrits hébreux de
portions de la Thora que l'on possède aujourd'hui, ont plus de 2000 ans.

LES ECRITURES SONT DIGNES DE FOI
Il faut reconnaître que Dieu a préservé les écrits des prophètes de manière admirable! Le Coran affirme que Dieu ne permettra pas que ses Saintes Ecritures soient changées.

* Le Coran dit : "Nulle modification aux arrêts d'Allah" Sourate 10, verset 65 (RB)
La Bible dit que Dieu ne permettra jamais que sa Parole soit détruite.
- La Thora du prophète Moïse dit de la loi de Dieu qu'elle est "perpétuelle" ou "éternelle".
- Les Psaumes (Zabur) du prophète David disent : "A toujours, ô Eternel ! ta parole subsiste dans les cieux" (Psaume 119:89).
- L'Evangile (Injil) de Jésus le Messie dit : "... l'Ecriture ne peut être abolie" (Jean 10:35).
Ces versets, comme bien d'autres dans la Bible, révèlent que Dieu, qui a inspiré les écrits du Saint Livre, se charge aussi de les préserver. Nous pouvons être assurés que l'Ancien Testament que nous avons aujourd'hui est digne de foi. C'est une transcription fidèle de l'original hébreu, la langue de Moïse. Mais le travail des savants ne prend jamais fin. Ils continuent toujours à comparer ces anciens manuscrits pour s' assurer que l' Ancien Testament que nous possédons aujourd'hui est en accord avec les textes originaux. Les rouleaux de la mer Morte et d'autres manuscrits anciens apportent la confirmation que les Ecritures de l'Ancien Testament utilisées de nos jours sont exactes et dignes de foi.
La science biblique moderne affirme que l'Ancien Testament actuel rapporte fidèlement les révélations de Dieu annoncées ou écrites par les saints prophètes et leurs disciples, et que les Saintes Ecritures donnent une description juste des actes de Dieu dans l'histoire du peuple de l'Alliance. Quand nous lisons l'Ancien Testament, nous pouvons être assurés d'avoir devant les yeux une parfaite transcription des mêmes Ecritures Saintes qui furent données, sous inspiration divine, aux prophètes d'autrefois, tels Moïse, David ou Esaïe.
QUESTIONS
1. Qui est le grand prophète de la Thora ?

2. Comparez les Ecrits et les Prophètes
3. Qui était Esaïe ?
4. Donnez trois raisons pour lesquelles on peut se fier aux Ecritures de l'Ancien Testament.
5. Quelle est la valeur des rouleaux de la mer Morte pour l'étude des textes de l'Ancien Testament?
 

_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Oct - 20:32 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> LA BIBLE ET LE CORAN COMPARÉS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro