ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

LE PARADIS DANS LA BIBLE ET DANS LE CORAN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> LE CIEL ou L'ENFER-->(Lac de Feu)?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Sam 23 Oct - 13:46 (2010) Répondre en citant

La Grâce..  selon la BIBLE ..LE vrai Dieu




La grâce n'est pas la faveur non-méritée.
Une telle notion ne se trouve nulle part dans la Bible ; cela appartient à des livres qui commencent par «  Il était une fois ... ».
Dieu ne vous considère pas comme quelqu'un de spécial, vous êtes par nature une personne vile, corrompue et complètement désobéissante. La grâce est l'obéissance non-méritée. Dieu oeuvre en nous une obéissance envers le Saint-Esprit que nous ne méritons pas.
C'est pour cette raison que Jésus est la « source » de salut uniquement pour ceux qui abondent en obéissance par la puissance de cette grâce.
« Et ayant été consacré, il est devenu, pour tous ceux qui lui obéissent, l'auteur du salut éternel. » (Hébreux 5:9)
Dieu définit pour nous la grâce dans l'épître à Tite. Tout sermon, toute publication, tout commentaire ou tout ministère qui ne définit pas la grâce de cette façon ne peut pas prétendre prêcher la grâce de Dieu. Selon Dieu, la grâce équivaut à l'obéissance. Une personne qui est touchée par la grâce de Dieu est spontanément remplie de Sa volonté. Cette personne abonde en justice et vit dans l'obéissance au Saint-Esprit. Lisez le passage vous-même. Remarquez que le premier verset nous indique que c'est ici le « salut » qui est « apparu à tous les hommes. » Aucune autre sorte de grâce ne peut nous sauver de l'enfer.
« Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes, nous enseignant que, reniant l'impiété et les convoitises mondaines, nous vivions dans le présent siècle sobrement, et justement, et pieusement, attendant la bienheureuse espérance et l'apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ, qui s 'est donné lui-même pour nous, afin qu'il nous rachetât de toute iniquité et qu'il purifiât pour lui-même un peuple acquis, zélé pour les bonnes oeuvres. » (Tite 2:11-14)
La grâce, selon la définition de Dieu, nous donne le pouvoir de dire « Non » au péché. Elle nous donne la puissance pour vivre « sobrement, et justement et pieusement. » Les véritables chrétiens sont obéissants déjà « dans le siècle présent » par le moyen de cette grâce puissante.
Ce qui montre chez la plupart des personnes qu'elles n'ont pas été touchées par la grâce de Dieu c'est tout simplement leur attitude hostile envers la vie crucifiée. Si jamais vous osiez suggérer que l'on doive se renier soi-même, ou obéir aux Écritures d'une façon qui leur parait exagérée, vous rencontreriez toutes sortes d'excuses, de grognements, et pleurnichements. Ils protesteront qu'il s'agit d'un « évangile négatif, » que votre message est légaliste, ou encore, le grand classique, que vous enseignez le « salut par les oeuvres. »
Ceux qui sont remplis de la grâce de Dieu sont « zélés pour les bonnes oeuvres. » Une église qui est remplie de la grâce de Dieu sera toujours à la recherche de nouvelles choses qu'elle pourrait faire pour obéir encore plus aux commandements de Dieu. Les Écritures et le Saint-Esprit de Dieu nous révèlent toujours quelque chose de plus auquel nous pouvons obéir, car les commandements de Dieu sont « sans limites » (Psaume 119:96).
On peut toujours identifier un groupe de personnes qui est réellement touché par la grâce de Dieu. Ils sont enthousiastes et toujours à la recherche de nouvelles choses dans la Bible qu'ils puissent mettre en pratique par la puissance du Saint-Esprit. Par contre, ceux qui ont accepté un faux évangile de la grâce sont rebelles, propre-justes, et aiment simplement clamer le salut et les bénédictions de Dieu. Tite nous dit que ceux que Dieu rachète ont été rachetés de « toute iniquité » (c'est à dire la désobéissance) et qu'ils sont purifiés envers l'obéissance par le Saint-Esprit. De la même façon, Paul nous dit que Dieu ne donne le Saint-Esprit qu'à ceux qui Lui « obéissent. »
« Nous lui sommes témoins de ces choses, ainsi que l'Esprit-Saint que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. » (Actes 5:32)
C'est pourquoi Paul écrit aux Romains que le péché ne sera plus notre maître, car sous la grâce nous avons la puissance pour obéir.
« Car le péché ne dominera pas sur vous, parce que vous n'êtes pas sous la loi, mais sous la grâce. » (Romains 6:14)


La miséricorde
La grâce est la puissance pour obéir à Dieu, alors que la miséricorde permet à nos péchés d'être pardonnés. On retrouve cette distinction dans l'ensemble de la Bible.
« La grâce, la miséricorde, la paix seront avec vous de la part de Dieu le Père et de la part du seigneur Jésus Christ le Fils du Père, dans la vérité et dans l'amour. » (2 Jean 1:3)
Si un homme accepte la miséricorde mais refuse l'obéissance qu'apporte la grâce, il renonce au pardon de Dieu. Le serviteur qui n'a pas pardonné s'en est bien aperçu lorsqu'il a été « torturé » pour son manque d'obéissance. Même s'il avait été pardonné par la miséricorde, il s'est vu retirer ce pardon parce qu'il avait refusé d'obéir à la grâce. C'est pourquoi sa dette due à son péché lui a été réattribuée. Si nous ne sommes pas obéissants en pardonnant les autres, Dieu ne pardonnera pas nos péchés.
« Or, ceux qui étaient esclaves avec lui, voyant ce qui était arrivé, furent extrêmement affligés, et s'en vinrent et déclarèrent à leur seigneur tout ce qui s'était passé. Alors son seigneur, l'ayant appelé auprès de lui, lui dit : Méchant esclave, je t'ai remis toute cette dette, parce que tu m'en as supplié ; n'aurais-tu pas dû aussi avoir pitié de celui qui est esclave avec toi, comme moi aussi j'ai eu pitié de toi ? Et son seigneur, étant en colère, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé tout ce qui lui était dû. Ainsi aussi mon Père céleste vous fera, si vous ne pardonnez pas de tout votre coeur, chacun à son frère. » (Matthieu 18:31-35)
La Bible nous dit de nous approcher du trône de Dieu pour obtenir deux choses. Premièrement, pour obtenir la miséricorde qui pardonne nos péchés. Deuxièmement, pour obtenir « la grâce pour avoir du secours au moment opportun. » En cherchant la miséricorde, nous demandons à Dieu de pardonner nos péchés. Et en cherchant la grâce, nous demandons à Dieu la puissance pour nous permettre de Lui obéir.
« Approchons-nous donc du trône de la grâce, afin que nous recevions miséricorde et que nous trouvions grâce pour avoir du secours au moment opportun. » (Hébreux 4:16)
Une personne qui se saisit de la miséricorde de Dieu, mais qui refuse la grâce de Dieu est ni plus ni moins un rebelle et un voleur. Beaucoup de personnes désirent égoïstement la miséricorde de Dieu, ou prétendent la posséder, mais, en même temps, elles refusent la véritable grâce parce que celle-ci leur coûterait trop. Celle-ci leur demanderait de vraiment se renier soi-même, de prendre leur croix et de haïr leur propre vie, mais ils ne sont pas prêts à le faire (Jean 12:25).


L'obéissance
L'obéissance montre qu'une personne a reçu la miséricorde et la grâce du ciel. En réalité, toutes les églises devraient prêcher un message d'obéissance. Bien sûr, il s'agit d'une obéissance qui provient de la foi, mais cela n'en demeure pas moins de l'obéissance.
« Par lequel nous avons reçu grâce et apostolat, pour l'obéissance de la foi parmi toutes les nations, pour son nom. » (Romains 1:5)
Jésus a dit que nous devons faire des disciples, leur enseignant à « obéir à tout » (Matthieu 28:20). Le disciple qui n'obéit qu'aux doctrines de son église n'est pas rempli de la grâce de Dieu. Un vrai disciple est guidé par l'Esprit parce qu'il hait sa propre vie, en renonçant à lui-même et en prenant sa croix. Je répète encore une fois, toute église devrait prêcher l'obéissance, comme a dit Jésus:
« Quiconque donc aura supprimé l'un de ces plus petits commandements et aura enseigné ainsi les hommes, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; et quiconque l'aura pratiqué et enseigné, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. » (Matthieu 5:19)
Par exemple, les disciples de Jésus ne peuvent choisir d'ignorer tout ce qu'enseigne la Bible sur les sujets comme le vêtement, l'apparence, la musique, le baptême, le rôle de la femme dans l'église, vivre comme n'étant pas mariés, suivre la voix du Saint-Esprit, marcher dans la lumière, renoncer à tout, ne pas faire de compromis avec le monde, tout mettre en commun, la persécution, souffrir contre le péché, mépriser l'argent, et toute les autres voies saintes de Dieu. Si toutefois ils choisissent de les ignorer, ils ne devraient pas s'attendre à aller au ciel. Toute personne qui ne montre pas un ardent désir pour découvrir de nouvelles façons de se renier soi-même et d'obéir à Dieu par la puissance du Saint-Esprit n'est pas né de Dieu.
« Si vous savez qu'il est juste, sachez que quiconque pratique la justice est né de lui. » (1 Jean 2:29)
Il nous est facile d'être détournés par ceux qui nous parlent de « liberté en Christ. » Il pensent que la liberté signifie avoir tous les bénéfices de Dieu, mais sans que la croix opère son oeuvre douloureuse dans la vie d'un chrétien (1 Pierre 4:1). Ne vous laissez pas égarer. Seuls ceux qui obéissent à Dieu par la puissance de la grâce sont réellement nés de nouveau.
« Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la justice est juste, comme lui est juste. » (1Jean 3:7)
La vaste majorité des gens dans l'église résistent à la véritable grâce, ce qui se révèle par leur désobéissance aux Écritures et au Dieu vivant. Ils prétendent posséder la miséricorde et la grâce de Dieu, mais leurs actions montrent qu'ils Le renient. Au lieu de se renier soi-même, ils renient Dieu. Les gens qui marchent dans la véritable grâce de Dieu trouvent de telles personnes « abominables et désobéisants, et, à l'égard de toute bonne oeuvre, réprouvés. » (Tite 1:16)


La justice par la foi
Dieu pardonne nos péchés et nous donne ainsi droit librement à la justice et à la justification par Jésus. Le don de la grâce oeuvre ensuite en nous l'obéissance de Jésus en même temps que nous sommes pardonnés. L'obéissance est autant un don gratuit que l'est la miséricorde et le pardon. De la même façon que le péché d'Adam nous a rendus désobéissants par nature, ainsi en Jésus nous devenons obéissants par nature. Car nous avons Sa nature en nous.
« Car comme par la désobéissance d'un seul homme plusieurs ont été constitués pécheurs, ainsi aussi par l'obéissance d'un seul, plusieurs seront constitués justes. » (Romains 5:19)
Comme nous l'avons vu, nul ne peut se réclamer de la miséricorde de Dieu tout en refusant l'obéissance de Christ s'il s'attend à aller au paradis. Dieu demande à tous ceux qui invoquent le nom du Seigneur de s'abandonner tous les jours à la puissance de la grâce qui produit l'obéissance à Sa volonté. En nous offrant nous-mêmes à Dieu,et en acceptant Sa miséricorde, nous nous livrons à « l'obéissance, pour la justice. »
« Ne savez-vous pas qu'à quiconque vous vous livrez vous-mêmes comme esclaves pour obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché pour la mort, soit de l'obéissance pour la justice. » (Romains 6:16)
Ne vous y trompez pas. On ne se moque pas de Dieu. Ceux qui cherchent à faire plaisir à leur chair iront en enfer. Peu importe s'ils disent ou non que Jésus est leur Sauveur.
« Ne soyez pas séduits ; on ne se moque pas de Dieu car ce qu'un homme sème, cela aussi il le moissonnera. Car celui qui sème pour sa propre chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle. » (Galates 6:7-8)


Conclusion
Dieu définit la grâce comme étant la puissance qui nous permet de dire « Non, » de nous contrôler nous-mêmes, d'être justes et saints. Elle nous donne une attitude qui a faim et soif pour les commandements de Dieu. Un homme ne peut prétendre avoir été touché par la grâce que dans la mesure où ces choses sont devenues une réalité dans son coeur. La grâce ne se manifeste que dans la mesure où l'obéissance au Saint-Esprit est présente dans la vie d'un homme. C'est cela la véritable foi en Jésus – non pas le salut par les oeuvres, mais le véritable salut par la grâce. Là où la grâce trouve une vie humble, elle lui permet d'oeuvrer la volonté de Dieu (1 Corinthiens 15:10).
Et nous devons continuer de nous abandonner à la grâce de Dieu tous les jours. Car, même si la miséricorde de Dieu couvre nos péchés, tous ceux qui foulent aux pieds le sang de Jésus en résistant à Sa grâce sont en danger de perdre non seulement la grâce, mais également la miséricorde.
« D'une punition combien plus sévère pensez-vous que sera jugé digne celui qui a foulé aux pieds le Fils de Dieu, et qui a estimé profane le sang de l'alliance par lequel il avait été sanctifié, et qui a outragé l'Esprit de grâce? » (Hébreux 10:29)
Comprenez bien la miséricorde et la patience de Dieu. Dieu est patient afin que nous puissions avoir le temps de devenir obéissants. Dieu nous accorde la miséricorde afin que la grâce puisse produire en nous l'obéissance (2 Pierre 3:9). Les personnes qui résistent à la puissante grâce de Dieu perdent la miséricorde de Dieu et brûleront en enfer.




_____________________________________________________________________________________

LA PARADIS DANS LE CORAN
Les vierges du paradis VOIR LA VIDEO




_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Oct - 13:46 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> LE CIEL ou L'ENFER-->(Lac de Feu)? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro