ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

Réponse à l'accusation de Falsification de la Bible

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> JéSUS LIBèRE DES MENSONGES DE SATAN
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Ven 22 Oct - 11:45 (2010) Répondre en citant

Réponse à l'accusation de Falsification de la Bible
 

Ce livre est le dixième dans les séries «entre l’lslam et la Chrétienté» dans lequel nous discuterons d’un important sujet concernant la sainte Bible. Nous allons traiter ce sujet de différents aspects.
Premièrement : Introduction à la Sainte Bible
1) le contenu de la Sainte Bible.
2) L’inspiration de la Sainte Bible.

Deuxièmement : Les contestations contre la Sainte Bible, parmi ceux-ci :
1) Y a-t il une bible ou quatre bibles?
2) Est-ce que la bible est falsifiée?
3 )Est-ce que le coran a abrogé la bible?

Partie un
La Sainte Bible est le livre sacré des Chrétiens car elle contient les mots de Dieu à toute l’humanité, nous expliquerons son contenu, puis nous mentionnerons des preuves montrant qu’il a été inspiré par Dieu.
 

Chapitre un.
Au commencement nous nous voulons donner à l’écouteur ou le lecteur une simple idée de la Sainte  Bible  ,   et ça inclus :
Premièrement : L’Ancien Testament qui est le livre saint inspiré pour les Juifs, il inclut le Taourah, les psaumes (Zabour) et le livre des prophètes.
Deuxièmement : Le Nouveau Testament (la Bible) qui inclue :
1) les évangiles : Ce sont les évangiles de Matthieu, Marc, Luc, et Jean
2) Les actes des apôtres; Qui est une documentation  de l’évangélisation des disciples du Christ (Haoarieen)
3) Les épîtres : ce sont les épîtres (lettres) de  l’apôtre Paul ,   Pierre et Jacques  et des apôtres Jean et Judas.
4) La Révélation : c’est un livre de prophéties sur les évènements à venir dans le temps jusqu’à la fin du monde.

Le Saint livre est dans deux testaments ; qui racontent l’histoire de l’humanité dans une séquence merveilleuse et d’un style  facile.
Discourant ou parlant de plusieurs sujets concernant la relation de Dieu et l’homme  et celle de l’homme envers Dieu et les relations de l’homme envers son frère dans l’humanité. Elle inclus toutes les doctrines de croyance, les cultes d’adoration et les valeurs spirituelles .De ces textes nous  extrayons nos doctrines, nos critères et nos valeurs.

Chapitre deux.
Arrow L’inspiration de la Sainte Bible.
Premièrement : Les versets de la Sainte Bible :
1) 2 Timothé3 :16 : Toutes les écritures sont données par l’inspiration de Dieu et est profitable pour l’enseignement, pour reproche, pour correction, pour instruction qui est dans la droiture.
 Alors de ce verset, il est clair que Dieu à inspiré toute la Sainte Bible.

2) Samuel 23 :1 : David le fils de Jesse dit, « L’esprit du Seigneur a parlé par moi. Son mot était sur ma langue»
Nous comprenons de ces versets que les psaumes de David étaient des inspirations  de Dieu prononcés par le Prophète  David  .
L’Apôtre Pierre confirme que les paroles  des prophètes et des Apôtres sont de l’inspiration de Dieu.

3) 2Pierre 1 :21 : «Car aucune prophétie n’est venu par la volonté de l’homme, mais les saints hommes de Dieu ont parlé, motivé par le Saint Esprit »
 

Deuxièmement : Le noble coran.
Le noble coran atteste que la Sainte Bible (Le Taoura,  Zabour, (les psaumes) et l’évangile (Bible) sont l’inspiration de Dieu, comme mentionné dans plusieurs versets du coran à ce propos et nous mentionnerons seulement quelques uns d’entre eux :
1) La Taurâh :
+ Le chapitre de la table (Surat Al-Maidah)44  «nous avons envoyé le taurat pour direction et éclairer, par les prophètes»
+Le chapitre de la vache (Surat Al-Baqarah)87  :«Nous avons donné à Moïse et l’avons suivi par une succession de messagers et nous avons donné à Iesa (Jésus) le fils de Maryam (Marie) un signe clair et l’avons soutenu par Rûh-ul-Qudus (le Saint Esprit)
(Voyez aussi le chapitre du troupeau (Surat Al –Anam)92,  le chapitre du voyage de la nuit (Surat Al-mu’minin)49 et d’autres, tous attestent que le Taurât de Moise est une inspiration de Dieu.
2) Zabour (Psaumes)
+  (Surat Al-Isra) 55, le Chapitre du7 voyage nocturne « Et à Daoud (David) nous avons donné le Zabour (les psaumes)
( voyez  aussi le chapitre des femmes (Surat-Al-Nissa)163, le chapitre des anges (Surat Fatir)25)  ils attestent que les psaumes de David est l’inspiration de Dieu; et maintenant nous arrivons aux témoignages suivants :
3) Les livres des prophètes :

+ Le chapitre des femmes (Surat Al Nissa)163 : «Nous vous avons inspiré comme nous avons inspiré Nüh (Noé) et les prophètes après lui ; nous avons inspiré Ibrahim (Abraham),  Ismail (Ishmael)  Ishäque (Isaac) Ya’qûb (Jacob)et Al-Asbât (les douze tribus , Iesa (Jésus) Ayub (Job)  YÛnis (Jonah) Hârûn (Aaron) et Suleiman (Solomon) et à Dawûd (David) nous avons donné le Zabour (les psaumes)
(Aussi dans le chapitre des abeilles (Surat Al-Nahl)43. le chapitre des prophètes (Surat Al-Anbiya)25
«Nous avons vu le témoignage du coran pour les livres des  prophètes comme des inspiration de Dieu; nous sommes laissés avec le témoignage du coran pour la bible comme l’Inspiration de Dieu.

4) La bible
:
+ le chapitre de la table (Surat Al-Maida)46 «et sur leurs pas , nous avons envoyé Iesa (Jésus) fils de Maryam (Marie) confirmant le Taurât (Torah)qui est venu avant lui, et nous lui avons donné L’évangil (bible) dans lequel il y avait  l’orientation et la lumière»
(Voyez aussi le chapitre de la table (Surat Al-Maidah) 47,  le chapitre du fer (Surat Al-Hadid)27)
C’est le témoignage du coran pour la bible comme inspiration de Dieu en disant : «Nous lui avons donné la signification que Dieu a inspiré l’injeel  (bible)
Ici aussi le témoignage du coran pour toute la Sainte Bible comme inspiration de Dieu.

5) Toute la Sainte Bible.
+ Le chapitre de l’araignée (Surat Al-Ankabout )46  «Et ne discutez pas avec le peuple de l’écriture (Juifs et Chrétiens), à moins d’avoir une bonne manière…et nous croyons à tout ce qui  nous a été révélé et à vous ;Notre Allah (Dieu) et votre Allah(Dieu) est un »
Alors le coran conseille les musulmans de ne pas discuter avec le peuple de l’écriture (Juifs et Chrétiens) qu’en ayant une bonne manière, et de croire qu’ils croient à l’inspiration de la Sainte Bible  et à Dieu qui est un auquel ils croient.
+ Le chapitre de la vache (Surt Al-Baquarah)146 « ceux à qui nous avons donné les écritures (Juifs et Chrétiens) la reconnaisse comme ils reconnaissent leurs enfants»
Ici, il explique la ténacité extrême des peuples de l’écriture (Juifs & Chrétiens) avec l’inspiration de la Sainte bible par Dieu.
(Voyez aussi le chapitre de la table (Surat Al-Maidah)68,  le chapitre du troupeau ((Surat Al-Ana’am)156 et le chapitre de Yunus (Surat Yunus)94)
Ces versets sont du noble coran qui  témoigne que toute la sainte bible et son contenu est une inspiration de Dieu et vint par Lui.

Les contestations contre la Sainte Bible.
1) Y a-t-il une bible ou quatre bibles?
2) La bible a-t-elle été falsifiée?
3) Est ce que le coran a abrogé la bible?
4) Qu’y a-t-il à propos de la bible de Barnabas?
5) Est-ce que la bible à prédit à propos de Mohammed?
 

Chapitre un
Y a-t-il une bible ou quatre?
Ceux qui évoquent ces contestations disent que c’est supposé que la Bible est venue à Iesa (Jésus) paix soit sur lui, basé sur l’énonciation du noble coran dans :
Le chapitre de la table (Surat Al-Maida ) 46 « et sur leur trace nous avons envoyé Iesa (Jésus) fils de Maryam (Marie) confirmant le Torât (Torah)qui est venu avant lui , et nous lui avons donné l’Injeel (Bible)dans lequel il y a L’orientation et la lumière»
( voyez aussi le chapitre de la table (Surat Al-Maidah)47 et le chapitre du fer (Surat Al-Hadid) 27)

Pourquoi les Chrétiens ont quatre bibles : se sont les évangiles de Matthieu, Marc, Luc & Jean?
Pour répondre à cette contestation  , nous devons en discuter de différents aspects :
+ Première aspect : Le concept de la révélation dans l’Islam et la Chrétienté.
+Deuxième aspect : Comment ils croient à la bible de Barnabas, lorsqu’ils ne croient qu’à la bible de Iesa (Jésus)?
+troisième aspect :la bible avec ses quatre évangiles et le coran avec ses sept éditions.

Chapitre un
Le concept de la révélation dans l’islam et la Christianisme.
La révélation dans l’Islam est le coran écrit dans un temps indéfini sur de  tablettes conservées comme mentionné clairement dans :
+Le chapitre de la grande étoile (Surat Al-Burooj) 21,22  «C’est un coran glorieux dans les tablettes préservées (Al-Lauh Al-Mahfuz)
+Le chapitre du caillot (Surat Al-Alaq) 1 «Lisez! Au nom de votre Seigneur, qui l’a créé»
Pendant que le concept de la révélation dans la Sainte Bible est différent de l’Islam, comme la révélation dans le Christianisme est que c’est le Saint Esprit qui guide les apôtres et les prophètes d’exprimer par leurs mots le sens de ce que Dieu veut  transmettre au peuple, comme c’est mentionné dans le saint livre.
+2 Pierre 1 :21 :«Car aucune prophétie n’est jamais venue par la volonté d’un homme : mais les saints hommes de Dieu ont parlé, agité par le Saint Esprit.»

¨Ça c’est le premier aspect;
 concernant  le second aspect :
 

Chapitre deux
Pourquoi ils ne croient pas à la bible de Barnabas pendant qu’ils croient à la bible de Iesa?
C’est surprenant, mes amis, ceux qui contestent les quatre évangiles de Matthieu, Marc, Luc, et Jean disent Il n’y a pas de bible avec le nom d’une personne excepté la bible de Iesa (Jésus) paix soit sur lui, mais étonnamment ils croient à un bible nommé après une personne ,  la bible de Barnabas!!!Quelle surprise!! Comment peuvent ils croire à cette bible de Barnabas et dénier les quatre évangiles ? Où est leur conviction dans ce qu’Il n’y a qu’une bible qui est la bible de Iesa , paix soit sur lui,?? Je leur offre cette question et demande aux sains d’esprit et intelligents de donner des réponses à leurs simples collègues.
(Concernant la bible de Barnabas nous discuterons de ce sujet en détail plus tard)

Ceci est un autre aspect;  traitons  ce  sujet d’un autre point :
Chapitre trois.
La bible avec ces quatre évangiles
Et le coran avec ses sept versions.
(Ou ce qui est connu dans la terminologie islamique des sept lettres)
 

Premièrement
La bible avec ses quatre évangiles
La Sainte bible clarifie qu’il n’y a qu’une seule bible dans le Christianisme qui est la seule annonciation Chrétiennes qui est le salut du monde, qui est exprimé dans les versets suivants :
1) Marc 1 :14 Jésus dit :«Le temps est réalisé,et le Royaume de Dieu est  tout près! Repentez et croyez à l’évangile»
2) Matthieu 4 :23; « Il était dit `a propos du Christ » il a passé par la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l’évangile du Royaume»
3) les Romains 1 :16  «Notre enseignant l’Apôtre Paul dit ::« Arrow Car je n’ai pas honte de L’évangile, car c’est le pouvoir de Dieu pour le salut de chacun qui croit»

Cette seule Bible unique a été écrite par quatre disciples , chacun a écrit l’évangile pour une catégorie spécifique de personnes, comme Matthieu a
écrit l’évangile pour les Juifs leur annonçant le salut  par le Christ ,pendant que Marc a écrit aux romains, L uc a écrit aux grecs et Jean a écrit à toutes les nations ,si nous désirons expliquer ceci selon la bonne terminologie Musulmane nous pourrions dire qu’elle a été écrite en quatre lettres.
Cet énoncé pourrait paraître étrange pour quelques uns : Ils pourraient demander  qu’est ce que ça veut  dire ,  écrit en quatre lettres?ou quel est le sens de quatre lettres?
Pour comprendre cette expression, nous devons démontrer en premier la base de son utilisation dans le noble coran

Deuxièmement
Le coran et ses sept éditions
Vous pourrez vous demander, cher lecteurs, si vous savez que le coran n’était pas un seul mais sept corans différents qui ont le titre les sept lettres qui a été donné par le Caliphe Othman Bin Affan et qui avait brûlé six d’entre eux, et qui a gardé un seul coran, c’est celui qui est utilisé couramment  par les musulmans, Othman a payé de sa vie  pour avoir fait cela. Il a été assassiné.
1) La preuve de l’Existence des sept corans :
1) Abou-Gaffer Al-Nahas  écrivit dans son livre (L’abrogateur et l’abrogé) Il est bien compris par les ancêtres de la nation et les meilleurs Imames le sens «le coran est venu dans sept lettres» comme ils sont venus avec six accents et qu’on avait ordonné de les réciter en sept langues (récitations) avec des différences dans les mots et de conformité dans le sens.»
 Et par les affirmations racontés Omar Ibn-Al-Khatab, Abdullah Bin Massoud et Obi Bin kaeb,  ils diffèrent entre eux dans la récitation des mêmes suffixes avec des différences dans le sens Ils ont demandé au prophète et il a approuvé leur  différentes récitations et puis le prophète de Dieu PUH a dit à ceux qui soupçonnaient son approbation «Dieu m’a commandé de lire le coran en sept lettres»

2)Cette expression a aussi été mentionnée dans une  honorable sainte conversation du prophète PUH raconté par Sheikh Galal El-Din Abdul Rahman Al-Syoity dans son livre (La perfection dans la science du coran partie 1 et page 46,51) comme il dit :.De la narration d’un groupe des compagnons….que Othman a dit sur la plateforme : Le prophète paix soit sur lui, a dit : le coran est venu en sept lettres toutes sont suffisantes alors toutes ont attesté sur ….»
Le sens de sept lettres.

Al-Soyouty a commenté sur cette conversation disant« il y avait un désaccord à propos de cette conversation; c’était à propos de quarante opinions différentes la concernant; de ceux-ci
1) ¨ça voulait dire sept aspects de sens similaires exprimés dans de différents verbalismes (Comme dans l’arabe Naho,akbal,Taa’l,Haloma,Aj’el and Asre : toute en le sens : dépêche toi.
2) Ibn Abdel-barr a dit les lettres différentes dans les quelles le coran est venu sont des expressions sans concordance dans le sens et dans l’écoute.
3) Al-Soyouty a conclu sa recherche en disant beaucoup de personnes croient que les sept lettres étaient les sept récitations du coran Ottoman c’est une  répugnante ignorance»
4) Sheikh Abu-Gaefer Mohammed Ibn Jarir Al-Tabry a expliqué que l’honorable conversation dans son livre (Gamee Al-Baya dans l’Exégèse (tafsir) partie 1page 48) disant

A) Les différences dans les sept lettres sont des différences dans le verbalisme .avec accordance dans le sens (de cela il est clair que le coran a sept lettres c'est-à-dire sept textes ou sept différentes éditions)
B) Al-Tabry  continue disant si quelqu’un dit Pourquoi les six  autres lettres n’existent pas maintenant? Même si le prophète a approuvé
                            les septs  lettres et a commandé de les conserver?
                          C’est une perte de ce qu’ils ont été ordonné de faire»

3) Brûler les six corans :
1) Sheikh Abu-Gaear Al-Tabry demande :quelle était l’histoire de cet incident?
 Il répond en disant : les autres six lettres ou éditions ont été retirés par Othman qui a banni leur récitation (Gamee Al-Bayan dans l’exégèse du coran (tafsir) partie 1 et page 66)

2) Il a été mentionné dans l’encyclopédie Arabe connue sous le nom (   L’encyclopédie  arabe simplifiée  page 1187) sous le titre « Othman»
Bin Affan  » Il y avait une grande dissidence contre lui qui a fini par une révolution et son assassinat .La cause de cette révolution  , il y en avait beaucoup, parmi ceux-ci; sa violation de la religion en brûlant tous les corans excepté le coran qu’il a ordonné de généraliser.

3) Imam Al-Tabry a expliqué dans son livre (Gamee Al-Bayn dans l’exégèse (tafsir) du coran partie 1 page 66) la raison pour laquelle Othman Bin Affan a brûlé les six corans, c’était à cause du désaccord des Musulmans et leurs querelles pour la préférence de ces différentes  éditions  du coran  , où chaque partie était obstinée à propos de l’édition qu’elle avait.
Récapitulation
De tous ceci nous pouvons voir :
Premièrement : concernant le coran

1) Depuis le temps du prophète jusqu’au temps de Othman Bin Affans, il y avait sept corans concordant dans le sens mais différent verbalement.
2) Othman Bin Affan  a brûlé six corans et a gardé un coran qui existe avec le peuple de nos jours.
3) Pourquoi ces six corans ont été brûlés ? Leur existence maintenant n’auraient pas été mieux que toutes ces exégèses écrites par les annotateurs qui se contredisent et font des conflits avec le verbalisme et les éditions restantes .C’est ça la raison pour laquelle les rebelles ont versé le sang d’Othman pour avoir brûlé ces éditions ; alors nous nous étonnons qu’est-ce qu’il y avait dans ces éditions pour les brûler?
Il aurait dû les laisser et les considérer comme différentes explications ou exégèses (tafsir) ou il aurait dû brûler toutes les exégèses du coran.

Deuxièmement : concernant la Sainte Bible.
1) Remercions Dieu, tous les quatre évangiles ont été préservés et accessibles à n’importe qui  pour les lire, les étudier, et trouver comment ils sont en accord et complets l’un avec l’autre. Alors nous consolidons notre foie ou croyance en une seule bible malgré ses différents livres.
2) Alors la présence de quatre évangiles n’est pas  un démérite dans le Christianisme, mais au contraire c’est du positivisme dans la Sainte Bible ayant un caractère singulier.
Chapitre deux
Négation de la falsification de la Sainte Bible.
Les versets du coran qui pointent à la falsification.
Quelques uns disent que la Sainte Bible que nous avons sous la main aujourd’hui est un livre falsifié; dépendant de l’expression du noble coran dans
+le chapitre de la vache (Surat Al-Baqarah) 75 :« Est-ce que vous convoiter qu’ils croient en vous  , lorsqu’une partie d’entre eux écoutaient la parole de Allah, puis la falsifie après l’avoir compris et ils le savent»
+Le chapitre des femmes ( Surat  Al-Nissa) 46 «parmi ceux qui sont juifs , il y a ceux qui déplacent des mots de leurs propres places»
+Le chapitre de la table (Surat Al-Maidah) 13  «Ils changent les mots de leurs bonnes places et ont abandonné une bonne partie du message qui leur a été envoyé»
+le chapitre de la Table (Surat Al Ma’idah ) 41 «…et des juifs, il y a des hommes qui écoutent avec plaisir les mensonges….ils déplacent les mots de leurs propres places»

Pour réfuter ceci nous clarifions ce qui suit :
Premièrement : que voulaient dire ces nobles versets?
Deuxièmement : le témoignage de la Sainte Bible elle-même sur sa non falsification.
Troisièmement : le témoignage du coran de la non falsification de la Sainte Bible
Quatrièmement : le témoignage de la logique de la non falsification de la Sainte Bible.
Cinquièmement  :le témoignage des respectables érudits islamiques de la non falsification.
Sixièmement : le témoignage de l’archéologie et l’histoire sur la non falsification de la Sainte Bible.

Chapitre un
Le concept derrière les versets pointant à la falsification.
La grave question ici : Le sens de ces versets, est-ce vraiment la falsification de la Sainte Bible ?ou ils ont un autre sens?
Nous pouvons reformer ces questions comme ce qui suit :
Est ce que ces versets du noble coran pointent définitivement vers la falsification de textes de la Sainte Bible?   Ou  ils veulent dire une autre forme de falsification?

Alors nous devons comprendre le sens des mots de ces nobles versets, puis discuter que voulaient elles dire par l’accusation de la falsification?
Premièrement :
Le premier verset parlant de falsification.
+le chapitre de la vache (Surat Al-Baqarah) 75 «Est ce que vous convoitez qu’ils vous croient, quand une partie d’entre eux écoutaient les mots d’Allah, puis les falsifient après l’avoir compris  et ils le savent.»
1) Que voulait dire ce noble verset ?
Imam Al-Bidawy a dit : « est-ce que vous convoitez qu’ils vous croient (Voulant dire les Juifs) comme une partie de leurs ancêtres  qui écoutaient la parole de Dieu , le Torah puis la falsifie voulant dire ils l’interprètent et la construisent comme ils veulent après l’avoir compris» voulant dire qu’ils l’ont compris dans leur esprit et qu’ils l’ont clarifié de tout doute »

Alors de l’exégèse de l’Imam Al-Bidawy, il est clair que l’accusation de la falsification n’était pas dans le texte de la Sainte Bible mais dans l’interprétation et les exégèses.
2) Il y a une autre remarque  , qui est :
Ce verset clarifie que seulement une partie des juifs faisait cette falsification qui n’était pas du texte des versets car dans un cas pareil tous les juifs auraient commis cette mauvaise action et pas un seul group d’entre eux.
3) Il y a aussi une troisième remarque : qui est :
Dans l’énonciation du noble verset «écoutez les mots d’Allah, puis la falsifier» voulant dire que le mot de Dieu existait sans falsification, et ils l’écoutent encore comme manifesté en disant «écouter le mot d’Allah puis la falsifier» noter ici le suffixe «puis» et tous les linguistiques savent bien que « puis» veut dire mettre les évènements par ordre qui se suivent  ,   voulant dire qu’ils écoutent la parole de Dieu et après l’avoir écouté ils falsifient le sens.
4 ) une quatrième remarque :
Dans l’énonciation du noble verset «après l’avoir compris» voulant dire que cette partie de juifs comprenait et après avoir raisonné et pensé au mot de Dieu ils ont falsifié le  sens .
5) Aussi une dernière remarque concernant l’énonciation du noble coran «et ils savent que» Est-ce qu’on ne comprend pas de ces mots que cette partie des juifs savait le vrai texte du mot de Dieu et que malgré cela il ont changé son exégèse?
Alors ces versets du noble coran ne voulaient pas dire faire la falsification du texte des mots de Dieu   ,  mais de son interprétation et son exégèse comme attesté par l’Imam Al=Bidawy et autres respectables annotateurs

Deuxièmement
Le  deuxième verset parlant de la falsification :

+Le chapitre des femmes (Surat Al-Nissa)46 :«Parmi ceux qui sont des juifs, il y en a qui déplacent les mots de leurs bonnes places et disent «Nous écoutons et désobéissons» et  «Écoutez et n’écoutez rien» Et Râna (écoutez-nous)avec une tournure de leurs langues et une dérision de la religion et s’ils avaient dit «Nous écoutons et obéissons» et  «fais nous comprendre» ça aurait été mieux et plus approprié pour eux , mais Allah les a maudits pour leur incrédulité alors ils ne croient qu’excepté trop peu»
1) En disant «Parmi ceux qui sont juifs» On remarque qu’il n’a pas dit les Chrétiens, à cette occasion je dis que : Il n’y a pas un seul verset dans tout le coran qui attribue une accusation de falsification de la Sainte Bible contre les Chrétiens que ça soit dans les textes ou les sens.
2) Dans les dictions il attribue la falsification à un seul groupe de juifs, pas tous, comme il a dit « Parmi ceux qui sont juifs » alors le reste des juifs sont tenaces envers leur livre et ne l’ont jamais falsifié.
3) Dans ce verset aussi on dit  «Qui déplacent les mots de leur propre place» remarquez il dit : de leur propre place, qu’est ce que cela veut dire?
1) Imam Al-Bidawy dit dans son exégèse de ce verset; parmi les juifs un groupe d’entre eux les déplaçait de leur propre place ou Dieu les avait placés….en l’interprétant comme ils voulaient alors déplacer les sens que Dieu voulait en les envoyant  »
2)Le noble coran a appelé ceci « tournant leurs langues»  voulant dire changer la prononciation ou le verbalisme selon la langue Hébraïque , et le coran a donné un exemple de ceci dans le même verset en disant (Râ’na) avec une tournure de la langue alors on change la prononciation de (Râ’na)voulant dire (écoutez-nous et on prononce (Râ’nna) voulant dire (écervelé)qui est une insulte en Hebreu (L’exégèse du coran (tafsir) le livre du Imam Abdullah Yousef Ali, page 200)

3) Alors par le mot falsification dans ce verset, ça  ne voulait pas dire falsification dans le texte du Taurât mais dans les paroles des juifs avec le prophète Mohammed comme mentionné dans le verset disant «comme une dérision de leur religion»
4) Imam Al-Razy a dit : Comme le livre a été transmis par succession ne permettait pas le changement du verbalisme (  La matinée (Doha) de l’Islam page 346, 358 par Mr.Ahmed Amin )ceci veut dire que l’Imam Al-Razy nie les accusations de la falsification des textes de la Sainte Bible.
5) Sahih Al Bukhary a dit : «Déplacer les mots de leur propres places» déplacer et personne ne peut déplacer un mot dans les livres de Dieu tout Puissant, mais ils ont mal interprété leurs sens ou (ce qu’ils voulaient dire)
De ceci il est clair que le verset du chapitre des femmes (Surat Al-Nissa) ne voulait pas dire la falsification des textes de la Sainte Bible mais l’interprétation de ce que ça voulait dire en déformant leur langue et la prononciation  des mots inspirés d’une façon différente selon leur langue Hébraïque et leur verbalisme.

Quatrièmement :
Le quatrième verset parlant de falsification :
+ Le chapitre de la table (Surat Al-Ma’idah) 41
….« Et des juifs il y a des hommes qui écoutent les mensonges, écoutent d’autres qui ne sont pas venus à vous…Ils ont déplacés quelques mots de leur propre place ,  ils disent «si on vous donne ceci prenez-le et si on ne vous donne pas ceci alors méfiez-vous.»!
1) Imam Abdallah Youssef Ali a dit dans son exégèse (tafsir) page 260 «Beaucoup de juifs désiraient poigner le prophète  ,  alors leurs oreilles étaient grandement ouvertes pour les histoires à son propos même de ceux qui ne l’ont jamais approchés»
2) Il a exprimé la phrase « ils ont déplacé quelques mots de leur propre place» disant que les juifs n’étaient pas honnêtes avec leurs écrivains car ils falsifiaient le sens.
3) Imam Zamakhshary a dit « Il a été raconté qu’un homme honorable de Khaiber avait commis l’adultère  avec une femme honorable et les deux étaient mariés et leur sentence selon le Taurât était la lapidation, mais ils ont refusé de les lapider  pour leur honorable position, ils ont envoyé une délégation pour demander au prophète de Dieu, paix soit sur lui, ce qu’il faut faire. disant si Mohammed  ordonne de les châtier  vous acceptez mais si il ordonne de les lapider n’acceptez pas et ils ont envoyé les deux adultères  avec eux, alors le prophète a ordonné de les lapider   , mais ils ont refusé d’accepter son jugement, alors il a consulté le rabbain Juif Ibn Soria pour juger entre lui et eux.  Il a confirmé la sentence de lapidation , ils disent à la fin de l’histoire que le prophète après le jugement le Rabbain juif  Ibn Soria a ordonné de les lapider; alors ils les ont lapidés près de la porte du mosquée en exécution du jugement de la Torah  Alors les annotateurs ont été d’accord que la raison pour la descente de ce verset dans le chapitre de la table était cette histoire; alors falsification était l’intention de l’interprétation de la sentence du Taurah  pour eux et pas le changement du texte de la Sainte Bible.
4)
5) Il a été mentionné dans Al Galaleen « ce verset est arrivé quand deux juifs ont commis l’adultère et ont demandé au prophète de donner son jugement, Il a jugé et sentencé à la lapidation,et ils  lui ont apporté  le Torâh et il y a trouvé la sentence de la lapidation , et ils ont été fâchés.
6) La référence du prophète Mohammed au jugement du Taurah est une preuve confirmant qu’il était convaincu de la  négation de la falsification de la Sainte Bible,

Alors mes dignes auditeurs ou lecteurs  ,  comme vous voyez, le mot falsification mentionnée dans le noble coran
Était à l’intention  de l’attitude d’une partie des juifs à propos de ce fameux incident :

1) l’interprétation des juifs que la lapidation était une sentence ravageuse.
2) La négation de la récitation du prophète «la venue du prophète Al-Ati) comme le prophète illétré (AlOmi)
      Je veux attirer l’attention sur les remarques suivantes :

La science de l’articulation dans la langue du coran
Le modèle de l’énonciation du noble coran est le modèle de spécification dans un cadre générale, comme disant dans le chapitre des femmes (Surat Al Nissa)53 «ou est-ce qu’ils envient les hommes pour ce qu’il leur a donné comme prime»
Les deux Imams Al-Galaleen ont construit ce verset disant «ils envient des hommes » est un modèle de généralisation voulant dire une spécification qui est le personnage du prophète Mohammed car ils l’envient pour le don de prophétie et la multitude des femmes»
¨                       Ça c’est le modèle  de la spécification dans un cadre de  généralisation adopté par le noble coran comme il utilise la phrase « ils ont déplacé quelques mots de leurs propres places» alors c’est un modèle de voulant dire spécification c'est-à-dire :
1) La mauvaise interprétation de la sentence de lapidation comme un supplice
2) leur négation de la récitation du prophète  «le prophète qui viendra (Al-Ati) comme étant  le prophète illettré (Al-Omi)
Alors que pouvons nous dire au peuple  laïque ,qui est  ignorant des  modèles   des  exégèses dans le coran, selon la science linguistique élégance et énonciation??

Chapitre deux
Le témoignage de la Sainte Bible de sa non falsification.
Quelques uns disent que la Sainte Bible qui est entre nos mains aujourd’hui est un livre falsifié. Dans le chapitre précédent nous avons discuté des versets du noble coran pointant la falsification et il nous a été prouvé que ces quatre versets ne parlaient pas de l’évènement de falsification  dans le verbalisme de la Sainte Bible mais dans les exégèses ou L’explication de ce qu’on voulait dire concernant la lapidation ; le sujet de ce supplice et du sujet de la venue du prophète illettré ,et que ces versets n’avaient rien avec l’essence de la Sainte Bible ou son verbalisme et aussi ça nous a été prouvé par les évidences décisives des versets du noble coran.
Maintenant nous continuons notre sujet en expliquant :

Premièrement
Par les énonciations du Christ

Le Christ a affirmé la nullité de la falsification de la Sainte Bible dans plusieurs parties; comme il disait dans :
1) l’évangile de Matthieu 5 :18 : «Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes mots ne disparaîtront pas»
2) L’évangile de Matthieu 5 :18 :     «En vérité je vous dis jusqu’à ce que le ciel et la terre disparaissent; pas une seule petite lettre ou un petit coup de crayon de n’importe quelle façon ne disparaîtront de la loi, jusqu’à ce que tout soit accompli »
Deuxièmement
La punition de la falsification
Il a été mentionné dans la Sainte Bible ce qui confirme l’improbabilité  de l’apparence de la falsification de la Sainte Bible, car il y avait une punition rigoureuse pour qui quiconque
Tente d’ajouter ou de soustraire n’importe quelle partie, car il disait  dans :
Révélation22 :18 : «Si quelqu’un y ajoute , Dieu lui ajoutera les fléaux qui sont écrits dans ce livre. Si quelqu’un enlève un des mots qui sont dans ce livre de prophétie, Dieu a la possibilité de lui enlever une portion du livre de la vie, et de tout ce qui a été écrit dans ce livre»
Alors qui aura l’audace après ces avertissements et réprimandes de toucher la Sainte Bible soit en ajoutant ou retranchant?

Chapitre trois
Le témoignage du noble coran de la nullité de la falsification de la Sainte Bible.
Si nous voulons réfuter ces allégations par les versets du noble coran affirmant la véracité de la Sainte Bible (Le Taurät et le nouveau testament) et la nullité de sa falsification, nous devons leur demander une importante question qui est :
Dans votre opinion quand est ce que ces falsifications se sont produites?
Étaient-elles avant le temps de Mohammed?
Ou après le temps de Mohammed?
Discutons de cela :

Première allégation
La falsification était-elle avant le temps de Mohammed?
Ceux qui allèguent cette opinion disent que la Bible a été falsifiée avant le temps de Mohammed.
Dans un programme T.V. sur le canal ( A.R.T), Un des canaux de prosélytisme islamique était sceptique sur la véracité de la Sainte Bible comptant sur la plus ancienne édition écrite à la main du Taurat, présente jusqu’aujourd’hui datant du premier siècle Avant le Christ (B.C) et Moïse  était du treizième siècle B.C, son allégation était qui peut garantir que le Taurât n’était pas falsifiée avant le premier siècle B.C.?
La réponse à cette allégation est très simple  ,  elle est présente dans le coran lui-même,car le coran a attesté de la véracité de la Sainte Bible et qu’elle est le mot inspiré de Dieu et qu’elle n’a été ni modifiée ni falsifiée  et c’est bien clair dans ce qui suit :

Premièrement
Le coran atteste la véracité de la sainte bible qui était présente durant le temps de Mohammed.
1) Le chapitre de la table (Surat Al Ma’idah) 47 «Et nous vous avons envoyé le livre de la vérité, confirmant ce qui est arrivé avant l’écriture et régnant au dessus d’elle»
Qu’est-ce qu’on voulait dire par «confirmant ce qui est arrivé avant?» et que voulait-on dire par «écriture»?
Et aussi que signifiait «régnant au dessus d’elles»

Les annotateurs ont été d’accord que Dieu a envoyé le coran en  vérité confirmant que le livre qui était présent durant le temps de Mohammed c'est-à-dire le Taurat  & la bible,et «régnant au dessus» voulait dire une  affirmation pour ça.
(Al-Galaleene xégèses (Tafsir) pour ce verset du chapitre de la table (Surat Al-Ma’idah)
2) Le chapitre de la famille d’Imran (Surat Aal-Imran)3 : C’est lui qui  vous a envoyé  le livre avec la vérité confirmant ce qui était arrivé avant .Et il a envoyé le Taurât (Torah)et l’ingeel(L’évangile»
3) Le chapitre de Yunnis(Surat Yunnis)37 et ce coran ne pourrait être produit par autre qu’Allah, mais c’est une confirmation de ce qui était avant»
  Dans le coran il y a 12 versets attestant que le coran confirmait que la Sainte Bible était avec le peuple de l’écriture durant le temps de Mohammed (pour réviser ces versets regardes :le chapitre de la vache(Surat Al-Baqarah)41,89,91,97,le chapitre des femmes (Surat Al-Nisa)46 le chapitre du troupeau (surat Al-An’am)92, Le chapitre de Youssef(Surat Yusuf)111, le chapitre de l’origine de la création(Surat Fatir)31,le chapitre de la dune recourbée(Surat Al-Ahqaf)22
Alors si la bible était falsifiée, le coran n’aurait pas attesté sa véracité ou ce sera discréditer le coran et l’accuser  de falsification, Est-ce qu’un musulman accepterai cette accusation contre le noble coran?

Deuxièmement :
Le coran démontre que Dieu commande au Prophète Mohammed et aux musulmans de se référer à la Sainte Bible.
1) Dieu a dirigé le prophète Mohammed vers la Sainte Bible pour abolir son scepticisme dans le coran même :     Le chapitre de Yunus (Surat Yunus) 94 : ( Alors si vous avez un doute concernant ce qui vous a été révélé, alors demandez à ceux qui lisent les livres avant vous) ceci a été répété pour confirmation.
Que signifiait ceci? Ceci voulait dire que si Mohammed était sceptique dans le coran qui lui a été révélé, alors il devait demander aux Juifs et les Chrétiens qui avaient les livres avant lui ,  ceci est un témoignage pour la véracité de la Sainte Bible jusqu’a ce jour,ou il ne lui aurait pas dit de leur  demander, logiquement comment pourrait-il demander à des gens qui ont falsifié les livres?
2) Il a commandé à Mohammed de suivre la Sainte Bible et les prophètes guidés par elle. Il a été mentionné dans le chapitre ( 89, 90 Surat Al-An’am) «Il y a ceux à qui nous avons donné le livre , des gens compréhensifs et des prophètes,se sont ceux-là que Allah a guidé. Alors suivez (Ektade comme dans le texte original Arabe) leur conseils.
Le comité de la langue arabe dans le dictionnaire intermédiaire (Al-Ma’gam Al-Waseet) clarifie le mot (Ektade) :( veux dire de faire ces actions ou le suivre et c’était écrit (Ektade) suivez leur conseils (le dictionnaire intermédiaire Al-Ma.gam Al-Waseet) partie deux, page 720)
Alors si la Sainte Bible était falsifiée  durant le temps de Mohammed comment lui aurait on commandé d’être guidé par leurs conseils ????
3) Il leur a commandé de se référer au peuple de l’écriture pour apprendre  d’eux s’ils ne savent pas.
Le chapitre des abeilles (Surat Al-Nahl) 43 :«Et nous n’avons envoyé avant vous que des hommes à qui nous avons inspiré alors demandez à ceux qui savent les écritures si vous ne savez pas ,avec des signes clairs et des livres» Alors si les livres sont falsifiés durant le temps de Mohammed , est-ce qu’il leur aurait commandé de se référer aux peuples de l’écriture?
Troisièmement
Les versets affirmant que Mohammed faisait référence au Taurât et la Bible qui étaient présents durant son temps Cela prouve leur véracité.
1) Le chapitre de la narration (Surat Al-Qawas) 49 :« Dites alors, apporte un livre de Allah qui est le meilleur guide que ces deux afin que je puisse le suivre»
Quel témoignage assez fort !!! dans  ce verset du noble coran la Sainte Bible (le Taurat & la Bible) sont de Dieu et sont véridiques pour Mohammed d’être guidé par eux.
2) Le chapitre de la table (Surat Al-Ma’idah) 68 : O peuple de l’écriture , Vous n’avez rien jusqu’à ce que vous agissez selon la Torah , l’évangile et ce qui vous a été envoyé ici du Seigneur :
Ici il demande aux juifs et aux Chrétiens d’agir selon la Torah et l’évangile et ce qui a été envoyé ici de Dieu!!!!Est-ce que ceci n’est pas un témoignage de la véracité de la Sainte Bible et de sa non falsification durant le temps de prophète Mohammed? ***
3) le chapitre de la table :Surat Al-Ma’idah)43 «Mais comment viennent- ils à vous pour un avis quand ils ont le Taurât (Torah) dans lequel il y a les jugement d’Allah»
Ce verset atteste que la Taurât était présente durant le temps de Mohammed (dans lequel il y a le jugement d’Allah) veux dire il atteste sa véracité et si ce n’était pas vrai , il n’aurait pas dit quelque chose comme ceci.
4) Le chapitre de la table (Surat Al-Mai’idah ) 47 :   «laissez le peuple de l’évangile juger par ce que Dieu y a révélé»
Ce verset aussi atteste la véracité de la sainte Bible  durant le temps de Mohammed comme il garanti par elle et il demande aux Chrétiens de juger par ce que Allah y a révélé .
Alors si la Sainte Bible était falsifiée alors comment le prophète Mohammed l’aurait garanti, est-ce qu’il garantirait un livre falsifié???Est-ce que en étant garant de la Sainte Bible ceci n’est pas une preuve qu’elle est vraie et qu’elle n’est pas falsifiée durant son temps???
Quatrièmement :
Le coran atteste que le peuple de l’écriture l’a préservé et était son témoins jusqu’au temps de Mohammed.
1) le chapitre de la table (Surat Al-Mai’idah) 44  :«Nous avons envoyé le Taurât (Torah) et il y en avait conseils et lumières, par lesquels les prophètes, qui se sont soumis à Dieu , ont jugé les juifs .Et les rabbins et les prêtres à qui on a confié la protection du livre d’Allah, et ils en étaient témoins»
Quel est le sens spécial de ce verset  «les prophètes qui se sont soumis à Allah» Les annotateurs disent que ces prophètes étaient ceux qui avaient soumis leur vie au désir d’Allah ( L’exégèse de l’Imam Abdullah Youssef Ali, page 261) (Et certainement ne voulaient pas dire le prophète musulman car il n’y a qu’un prophète pour l’Islam, et L’Islam n’avait pas encore apparu) Alors ces prophètes jugeaient les juifs , voulant dire qu’il les guidaient par les conseils et la lumière du Taurât. La partie la plus importante de ce verset est les prophètes et les rabbins (les professeurs car rabbi en hébreu veut dire professeur) dans le dictionnaire intermédiaire page 321 (rabbin est celui qui adore Dieu et qui est parfait dans ces actes et connaissance , alors les rabbins sont les érudits ou savants (Le dictionnaire intermédiaire page 151)
Le noble verset dit qu’à eux on a confié la protection du livre d’Allah et ils étaient témoins de sa véracité (L’exégèse (tafsir) du noble coran par l’Imam Abdullah Youssef Ali, page 261, 262)
2) Le chapitre de la vache (Surat Al-Baqarah) 146 et le chapitre du troupeau (Surat Al-An’am) 20 «Ceux à qui nous avons donné l’écriture ,ils la connaissent comme ils connaissent leurs fils»
3) Le chapitre de la vache ( Surat al-baqarah)121 «Ceux à qui nous avons donné le livre , ils le récitent comme il doit être récité, ils sont ceux qui le croient et ceux qui n’y croient pas , sont les perdants»
Le sens de  « ils le récitent comme il doit être récité» comme interprété par Al-Galaleen» ils la lisent comme elle est venue» alors elle n’est pas falsifiée car durant le temps de Mohammed ils la lisaient comme elle était venue.
Vous avez vu mes cher lecteurs ou auditeurs que la Sainte Bible jusqu’au temps de Mohammed elle n’était pas falsifiée par le témoignage de ces versets qui sont francs et clairs.
La deuxième allégation.
L’apparition de la falsification après le temps de Mohammed.
Il y a un autre groupe de sceptiques sur la véracité de la Sainte Bible. Comme il leur a été approuvé par ce qui a été dit par le premier groupe de procureurs à propos de la falsification avant le temps de Mohammed et que c’était une fausse accusation selon ce qu’on a clarifié par des preuves évidentes par les versets du noble coran lui-même, mais ils disent   non, la falsification est arrivée après le temps du prophète Mohammed.
Pour réfuter cette allégation nous allons mentionner ce qui a été attesté par le noble coran à propos de l’invalidité de cette allégation aussi.
Premièrement le noble coran atteste que la Sainte Bible est un rappel de Dieu  Alors il la sauvegarde contre la falsification.
1) Le noble coran atteste que la Sainte Bible était Dhikr (rappel) de Dieu
Le chapitre des prophètes (Surat Al-Anbya)7 « Mais nous n’avons envoyé avant vous que des hommes à qui nous avons inspiré, alors demandez à ce peuple de Dhikr (rappel) si vous ne savez pas»
Que veut dire le mot rappel? Imam Abdullah Youssuf Ali répond dans son exégèse (tafsir ou explication) page 648 (Le Dhikr (rappel) est le message de Dieu) ce verset a été répété avec le même verbalisme dans
2) le Chapitre des Abeilles(Surat Al-Nahl)43 : «et nous n’avons pas envoyé avant vous que des hommes  à qui nous avons inspiré alors demandez à ceux-ci qui connaissent le peuple du Dhikr (rappel) si vous ne savez pas ,qui ont des signes clairs et des livres»
De ceci il vous a  été confirmé que la Sainte Bible est un rappel de Dieu.
3) Et le coran atteste que Dieu garde le Dhikr (rappel) de la falsification :
Le chapitre de la roche (Surat Al –Hijr)9  « C’est nous qui avons envoyé le Dhikr (rappel) et certainement nous la garderons.»Notez bien la vocalisation du nom de ce chapitre comme c’est Al-Hijr et pas Al-Hajar(voyez verset 80 du même chapitre) appelé après la montagne Al-Hijr qui est à 150 mile au Nord de Médina la ville de  Al-Monaura qui était connue comme la région de l’Imam  Abdullah Youssef Ali, page 632) Actuellement ceux qui répandent des calomnies sur la véracité de la sainte Bible qui est venue de Dieu comme un rappel , un guide et une lumière ils calomnient le coran lui-même car il est dit (dans le coran) que Dieu  a préserve le Dhikr (rappel)alors si la Sainte Bible est falsifiée alors Dieu ne pouvait la garder ou la préserver .disant que nous accusons le coran de n’être pas vrai et est falsifié! Est-ce qu’il y a un musulman qui accepte ça?
Deuxièmement  : Les versets du coran attestant que le coran lui-même sauvegarde la Sainte Bible de la falsification.
Le chapitre de la table (Surat Al-Mai `idah) 48  «et nous vous avons envoyé le livre de la vérité confirmant ce qui est venu avant les écritures et régnant sur elle»   Qu’est ce que ça veut dire régnant sur elle,? Les respectables annotateurs disent que le sens de régnant sur elle c’est la gardant de toute falsification (voyez l’exégèse (Tafsir) du Imam Abdullah YoiussefAli, page 263)
Alors si ces contestataires ont raison et que la Sainte Bible est falsifiée  , alors ils calomnient même le noble coran car elle ne peut régner sur la Sainte Bible selon le texte de ce verset et ceci est une calomnie de sa véracité, et comme ils ne peuvent accepter une calomnie sur la véracité des versets du noble coran alors ils doivent retirer leur allégation de la falsification de la Sainte Bible.
Troisièmement; Le coran atteste que la Sainte Bible est le mot de Dieu, Alors elle ne peut être falsifiée ou changée.
1) Le coran atteste que la Sainte Bible est le mot descendu de Dieu.
Le chapitre de l’araignée (Surat Al-Ankabout) 46 «et ne discutez pas avec le peuple de l’écriture  , à moins que ça soit d’une bonne façon et de bonnes manières….et dit :  «Nous croyons à ce qui nous  a été révélé et révélé à vous ,Notre Dieu et le votre ne sont qu’un»
Le chapitre des femmes (Surat Al-Nissa)136 : «O vous qui croyez! croyez en Allah et son messager, et les écritures qu’il a envoyées avant (voulant dire la Torât et la bible)et ceux qui ne croient pas en Allah, Ses anges, Ses livres ,Ses messagers et le Dernier jour, vraiment ils se sont égarés trop loin» aussi voyez le chapitre de la table ( Surat Al-Ma’idah)68,47,46 et le chapitre de la vache (Surat Al-Baqarah)146,87 et le chapitre du voyage de nuit (Surat Al-Isra ) 2,55 et le chapitre du troupeau (Surat Al-An.am)92,156 et le chapitre du croyant (Surat Al-Mu’minin)49, et le chapitre des femmes (Surat Al Nissa)163 et le chapitre de l’originateur de la création(Surat Fatir)25 et le chapitre des abeilles(Surat Al-Nahl)43 et le chapitre des prophètes (Surat Al-Anbya)25, et le chapitre du fer (Surat Al hadid) 27 et le chapitre de l’araigné (Surat Al-ankabout)46 et le chapitre de Yunnis( Surat Yunus)94  tous ces versets attestent que la Sainte Bible descend de Dieu .et comme la Sainte Bible descend de Dieu, alors c’est son mot .Alors comment ces contestataires peuvent dire que les mots de Dieu sont falsifiés? En disant ceci est ce qu’il ne calomnie pas le coran lui-même qui dit «Aucun changement ne peut être fait dans les mots de Dieu»?!!!
2) Le coran atteste que le mot descendu de Dieu ne pourrait jamais être changée.
1) Le chapitre de Yunus (Surat Yunus)64 : «Aucun changement  ne peut arriver aux mots d’Allah, en vérité c’est la suprême réussite»
2) Le chapitre du troupeau (Surat Al-An’am)34 :«plusieurs messagers ont été niés devant vous, mais avec patience ils ont supporté ce rejet et ils ont été blessés, jusqu’à ce que notre Secours les a atteint et personne ne peut altérer les mots d’Allah»
L’importance de ce verset est que la mention de : « personne ne peut altérer les mots de Dieu» ne voulait pas dire du noble coran dans ce verset mais elle se rapportait aux prophètes venus avant Mohammed alors elles avaient rapport à la Sainte Bible» Alors c’est un témoignage assez fort prouvant que la Sainte Bible n’a été changée, altérée ou falsifiée. (Voyez aussi le chapitre de la cave (Surat Al-Kahf) 27)
Ces versets font état clairement que le mot de Dieu ne peut jamais être changée ou altérée. (Voyez aussi le chapitre de la cave (Surat Al Kahf) 27
Tous ces versets démontrent clairement que le mot de Dieu ne peut jamais être changée ou altérée (modifiée)

Récapitulation
Nous pouvons maintenant récapituler ce que nous avons dit :
Premièrement   :L’allégation de la falsification de la  Sainte Bible est une fausse allégation
1) Comme le coran atteste sa véracité jusqu’au temps du prophète Mohammed
2) Et le coran mentionne clairement que Dieu a commandé le prophète Mohammed et les musulmans de se référer à la Sainte Bible présente avec eux
3) Le prophète Mohammed garantissait la Torât et la Bible qui étaient durant son temps
4) Le témoignage du coran que le peuple de l’écriture,  les juifs et les Chrétiens, l’ont gardé et ils en étaient témoins jusqu’au temps de Mohammed
Deuxièmement  : L’allégation que la Sainte Bible a été falsifiée après le temps du prophète est aussi une fausse allégation.
1) Comme le noble coran atteste que la Sainte Bible est un rappel (Shikr) de Dieu et témoigne que Dieu sauvegarde le rappel de toute falsification.
2) Le témoignage des versets  que le coran lui même est dominé par la Sainte Bible et la garde de toute falsification.
3) Le noble coran témoigne que la Sainte Bible est le mot de Dieu et Dieu sauvegarde ses mots de la falsification.
Pour cela :
La Sainte Bible ne pourrait jamais être falsifiée ou altérée, autrement le contestataire musulman tombera dans l’interdit, et c’est la calomnie de la véracité de son propre livre des versets. Alors il serait mieux pour le contestataire de s’éloigner  d’accuser la Sainte Bible de falsification et que Dieu protège les croyants de la malveillance des batailles.
Chapitre quatre
Le témoignage de la logique pour la nullité de la falsification de la Sainte Bible.
Après avoir mentionné les versets du noble Coran attestant que la Sainte Bible n’a  pas été modifiée ou falsifiée avant le temps de Mohammed et aussi qu’elle n’a pas été altérée après la venue de Mohammed. Nous voulons examiner ce sujet du point de vue logique, alors discutons de ces questions.?......................? Où la falsification est arrivée? Dans quelle langue était la falsification?
Premièrement : Où est arrivée la falsification?
Tous savent que la Chrétienté depuis le temps des apôtres du Christ se trouvaient dans plusieurs places dans le monde,  en Asie, en Afrique et en Europe; conséquemment la Sainte Bible avait cours dans ces places
Notre question est dans quelle contrée de ces continents la falsification est arrivée, dans quelle partie de l’Asie?Ou de l’Afrique?ou de l’Europe?
Ou la falsification est arrivée dans tous ces pays ?et Comment ceci est-il arrivé?
A toutes ces questions il n’y a pas de réponses ce qui prouve l’improbabilité de l’évènement de la falsification dans aucun pays de ces différents continents.
Deuxièmement  : Qui a fait  ces falsifications?
1) Est-ce que les Juifs ont fait les falsifications du Taurât  et les livres des prophètes?
2) Ou est-ce que les Chrétiens ont falsifié les livres des juifs et aussi de la bible?
3) Quel rite de la Chrétienté a fait les falsifications?
4) Ou les Juifs se sont mis d’accord avec les Chrétiens pour falsifier les deux livres ensemble (Le Taurat et la bible?........................
   Discutons de ces assomptions séparément.
Première hypothèse :
Les Juifs ont fait la falsification du Taurât?
Pour réfuter ces assomptions, nous disons : Si les Juifs ont effectué la falsification de leur livre, ceci pourrait être facilement découvert car les Chrétiens avaient et gardent toujours copies des livres des Juifs mêmes et les Chrétiens ne permettraient aux juifs de falsifier une seule lettre de la Sainte Bible qu’ils gardent et qu’ils reconnaissent comme ils reconnaissent leurs fils (Le chapitre de la vache(Surat Al-Baqarah)146  «Ils la reconnaissent comme ils reconnaissent leurs fils» pour eux ils ont eu la confiance de la protection du livre d’Allah et ils ont été ses témoins» comme mentionné dans le chapitre de la table(Surat Al-Ma’idah)44
La deuxième hypothèse
Les Chrétiens ont effectué la falsification de la Sainte Bible?
Pour réfuter celle-là nous réitérons ce  que nous avons dit en rejetant la première assomption :
Les Juifs ne permettraient pas au Chrétiens de faire aucune falsification  pas même à une seule lettre  à un mot de la Sainte Bible qu’ils reconnaissent comme ils reconnaissent leurs propres fils (le Chapitre de la vache( Surat Al-Baqarah)146 «Ceux à qui nous avons donné les écritures , ils la reconnaissent comme ils reconnaissent leur fils et on les  leur a confié, car il en étaient les témoins (c’est à dire témoins de sa véracité) comme mentionné dans le Chapitre de la table (Surat Al-Maidah) 44
Troisième hypothèse
Les Juifs ont été d’accord avec les Chrétiens pour falsifier les deux livres ensemble (Le Taurät et la Bible)
Pour réfuter cette hypothèse nous disons :
S’il y avait un accord entre les Chrétiens et les Juifs pour la falsification de la Sainte Bible, il devrait définitivement être d’accord sur le cas du Christ qui est la base des deux livres ; Le Taurät et la bible, et il n’y a pas eu d’accord à propos du cas du Christ ceci veut dire pas d’accord sur la falsification de la Sainte Bible.
En plus de ça :
Nous disons lequel des rites Chrétiens a effectué la falsification?
Les Chrétiens depuis le quatrième siècle Grégorien  c’est à dire trois siècle avant l’apparence de l’Islam, était divisés en deux rites (semblable aux rites musulmans Sunnite, Shiite, Malkites, et Shafeianit  Hanbalite) comme les rites Chrétiens en ce temps étaient :Les Orthodoxes et les Catholiques .Et il y avait beaucoup de hérésies dans la Chrétienté comme les Ariusians et les Nestoriens et d’autres ,alors lequel de ceux-ci a falsifié la Sainte Bible? Actuellement la Sainte Bible est la même pour tous ces rites, il n’y a aucune différence entre les copies qu’ils détiennent, ainsi ont fait ceux qui diffèrent dans les rites, ils sont d’accord à propos de l’hypothèse de la falsification de la Sainte Bible mais ne sont jamais d’accord sur le sujet qui les divisent ?!
Sur ceci Mr Ali Amin a dit :dans son livre (la matinée de l’Islam) Doha Al Islam), partie un page 358 «un groupe d’érudits sur les conversations, la jurisprudence et le langage sont d’accord que l’altération ou le changement est arrivé dans l’interprétation et non dans le texte descendu, leur prétention est : La Taurât a été largement distribuée dans l’Est et l’Ouest (avant l’arrivée de Mohammed et du coran).Personne ne connaît le nombre de ses copies excepté Dieu et il est impossible qu’il y ait collusion pour faire des changements et les faire dans toutes les copies sur la terre; mais altéré ou changer et ceci devrait être uniforme partout, et ceci est logiquement impossible et le sain d’esprit atteste son invalidité.»
Vous pouvez réaliser de ce qui a été dit qu’il est improbable  de falsifier la Sainte Bible.
Ceux-ci ont été nos réponses à ces deux questions :
Où ces falsifications sont arrivées? Qui a fait ces falsifications? Et maintenant la réponse à la troisième question qui est :
Dans quelle langue la falsification s’est produite?
Il est bien connu que la Sainte Bible a été écrite en Hebreu,  Aramien et Grec et a été traduite en plusieurs langues depuis le commencement du Christianisme en Latin, Syrien, Copte, Arabe ,Assyrien, Éthiopien et autres, alors dans laquelle de ces langues la falsification a apparu?
Actuellement la Sainte Bible dans toutes les langues est une et la même. Et il n’y a aucune différence  dans chacune de ces langues, Est-ce que cela ne témoigne pas que la Sainte Bible n’a jamais été falsifiée par aucun moyen?
Chapitre quatre :
Le témoignage de l’archéologie pour la nullité de la falsification de la Sainte Bible.
Il est certain que les découvertes archéologiques ont affirmé la nullité de la falsification de la Sainte Bible car entre nos mains un ancien manuscrit, une copie de la Sainte Bible  écrite  à la main est identique aux copies de la Sainte Bible  sans aucun changement mineur, altération ou falsification, de ces anciens copies écrites à la main il y a ceux-ci :
1) Le codex du Vatican. Préservé jusqu’aujourd’hui qui date de 250 ans avant l’Islam.
2) Le codex de Sinaï qui a été découvert dans le monastère de Sainte Catherine au  Sinaï, qui date de 200ans avant l’arrivée de l’Islam et il est présent au musé Britannique.
3) Le codex d’Alexandrie, daté de 200 ans avant l’Islam et est présent au musé Britannique.
4) le petit parchemin de la vallée de Qumran :comme a écrit Abbas Mahmoud Al-Akad dans le livre Al-Helal dans l’édition de Décembre 1959, l’éditorial sous le titre «Les trésors de la vallée de Qumran » il dit Ce petit parchemin découvert par les archéologues dans une des caves de la Vallée de Qumran, dans l’est de la Jordanie un écrit de 2000 ans (cet article était en 1959) c'est-à-dire avant l’arrivée de l’Islam de plus de six siècles) après les avoir étendus pour inspection ils ont montré qu’il contenait une copie complète du livre d’Isai et d’autres livres saints, ces livres ne montrent pas une petite différence entre elles et le saint livre et nous avons de nos jours vu pas une seule différence ou altération»
Alors vous voyez mes frères que le témoignage de l’archéologie  qui ne ment jamais sur la véracité de la Sainte Bible et qui nie sa falsification.
Chapitre cinq :
Le témoignage des érudits islamiques sur la nullité de la falsification de la Sainte Bible.
Les respectueux érudits islamiques ont largement  parlé sur la véracité de la Sainte Bible et la nullité de sa falsification, nous mentionnerons quelques déclarations :
1) Imam Muhammed Bin Ismail Al-Bokhary :a dit dans son Sahih comme exégèse du verset du noble coran qui dit «déplacer un mot de sa propre place» voulant dire l’écarter» actuellement personne ne peut écarter un mot d’aucun livre de Dieu mais on peut les interpréter autrement  voulant dire la construire faussement »
2) Lui même a dit dans son livre (Fath Al Barry, L’explication de Sahih Al-Boukhary) «Ibn Taimia a été demandé à ce propos , il a répondu dans son Fatwa (Legislation islamique)comme les érudits ont dit «Pas d’altération seulement dans le sens»
3) Le grand érudit Shah Ali a dit dans son livre (Le grand gagnant dans les notions de base des exégèse) dans la traduction du Taurât et l’explication des textes, les juifs ont altéré le sens de quelques versets mais ils n’ont pas falsifié le texte original et sur ce qui a été dit ,Ibn Abbas a aussi été d’accord»
4) L’Imam Fakh El din Al-Razy dans sa grande explication Exégèse (tafsir) dans le chapitre de la vache (Surat Al-baquarah)174  narration de Ibn Abbas «Ils altéraient la Taurât et la bible et ceci est impossible car ils étaient distribués  à grande échelle et les livres étaient fameux au degré qu’il était impossible d’avoir une altération, mais ils cachaient l’interprétation.»
5) Il a dit aussi dans son exégèse de la famille de Imran (Surat Al-Imran) 78 «Comment pourrait-il y avoir de falsification dans le Taurat avec sa grande publicité parmi le peuple»
6) Il a dit aussi dans l’explication  du chapitre  des femmes (Surat Al Nissa) 46« ce que voulait dire par falsification, une fausse accusation et une interprétation corrompue de (: éloignant le verbalisme du vrai sens à un autre trompeur, en utilisant un vocabulaire truqué ou rusé, comme les peuples des hérésies sont entrain de faire de nos jours avec les versets qui contredisent leurs doctrines»
7) Il a dit aussi dans son exégèse (Al-Dorr Al-Monthour) du chapitre de la vache(Surat Al-Baqarah) «Ibn Al-monzer et IbnHatem ont dit,narré par Wahb Ibn Menabeh : Le Taurât et la bible comme descendu de Dieu n’ont jamais été altérés pas même une lettre , mais ils trompaient les autres en mal interprétant le sens par des livres qu’ils écrivaient eux-mêmes disant que c’était de Dieu, car les livres de Dieu sont conservés et n’ont jamais été changés»
8) Les Galaleen dans leurs explications (exégèses) de ces deux nobles versets :«C’est Nous qui avons descendu le Dhikr (le rappel) et sûrement, nous le sauvegarderons» Il dit  «ceci veut dire que Dieu le préserve de toute altération, falsification,addition ou soustraction»
9) Mr. Abbas Mahmoud Al-Akad a écrit (comme nous avons expliqué avant) dans le liovre Al-Helal de l’édition de Décembre 1959, dans l’éditorial de l’ouverture  sous le titre de «Les trésors de la Vallée de Qumran»Il dit : Ces morceaux découverts par les archéologues dans une des caves de la vallée de Qumran, dans l’est de la Jordanie…documents de 5000ans (cet article était en 1959) (c'est-à-dire avant l’apparition de l’Islam de plus de 600 ans )Après les avoir étendus pour inspection ,ils ont montré qu’ils contenaient un copie complète du livre d’Isaee…et d’autres livres saints ,ces livres ne montrent  aucune différence mineure soit-il entre le saint livre et ce que nous avons aujourd’hui,sans aucune différence ou altération»
10) Mr.Ali Amin a dit dans son livre (la matinée de l’Islam) (Doha Al Islam) partie un page 358)« Un groupe d’érudits étudiant les conversation, la jurisprudence, et le langage ont été d’accord que l’altération est arrivée dans l’interprétation et pas dans le texte descendu, leurs prétentions est Le Taurât est largement distribué dans l’Est et l’Ouest (avant l’apparence de Mohammed et le coran)Personne ne connaît le nombre de copies excepté Dieu et il est impossible d’avoir une collusion pour faire des altérations ou faire des changements dans toutes ces copies ,alors il n’y aurait pas une seule copie sur toute la terre altérée ou changée et que ce changement est uniforme partout , ce qui est logiquement impossible et qu’un esprit sain témoigne l’invalidation de la falsification»
Récapitulation
Chers lecteurs ou (auditeurs) après cette simple démonstration, je veux résumer ce que nous avons dit à propos de la véracité de la Sainte Bible et la nullité de sa falsification selon les points suivants :
Premièrement : Nous avons parlé à propos des versets du coran qui suggèrent une falsification
Il nous a été affirmé que ces quatre versets ne parlaient pas de l’apparition de ce que certains prétendent être une falsification dans le verbalisme de la Sainte Bible , mais dans l’interprétation de ce que ça voulait dire concernant le sujet de la lapidation ou du supplice de l’homme adultère, et du sujet de l’ homme illettré ou la venue du prophète (Al-Omy ou Al-Ati) et qu’ils n’avaient rien à faire avec le sens de la Sainte Bible , de son verbalisme ou  du mots.
Deuxièmement : Il nous a été aussi affirmé que les allégations de la falsification de la Sainte Bible avant le temps du prophète Mohammed est  une fausse allégation.
1) Comme le coran atteste sa véracité et la nullité de sa falsification jusqu’au temps du Prophète Mohammed (Le chapitre de la famille de Imran( Surat Al-mran)3 «C’est Lui qui a envoyé le livre à vous avec la vérité,confirmant ce qui était venu avant, et il a envoyé la Taurât et l’Injeel (L’évangile)depuis longtemps, comme conseil à l’humanité»
2) Et le coran a expliqué que Dieu a commandé au Prophète Mohammed et aux Musulmans de se référer à la Sainte Bible qui est disponible sous leurs mains (le Chapitre de Yunus) 94 «Si vous avez des doutes en ce que nous vous avons révélé, alors demandez à ceux qui ont eu le livre avant vous»
3) Le prophète Mohammed garantissait la Taurât et la bible qui étaient disponibles dans son temps. Le chapitre de la narration ((Surat Al-Qasas) 49 : «Dites, puis apportez un livre d’Allah qui est un meilleur guide que ceux-ci que je puisse suivre….»
4) Le témoignage du coran que le peuple de l’écriture   . Les Juifs et les Chrétiens  l’ont sauvegardé et sont ses témoins  jusqu’au temps de Mohammed .Le chapitre de la table ( Surat Al-Maida) 44 « Nous avons envoyé le Taurât dans laquelle il y avait conseils et lumières , par laquelle les prophètes qui se sont soumis à Allah, ont jugés les Juifs .et les rabbins et les prêtres leur était confié la protection du livre d’Allah et ils en étaient témoins »
Troisièmement : l’allégation de la falsification après la venue du prophète Mohammed est une fausse allégation.
1) Comme le noble coran atteste que la Sainte Bible et un rappel de Dieu et Dieu sauvegarde le rappel de toute falsification ,Le chapitre de l’étendue rocheuse (Surat Al-Hijr)9 « C’est nous qui avons envoyé le Dhikr (rappel) et sûrement nous le sauvegarderons»
2) le témoignage des versets du coran que le coran lui-même est dominé par la Sainte Bible et qui la sauvegarde contre la falsification, le chapitre de la table (  Surat  Al-Ma’idah0 48 «Et nous vous avons envoyé le livre (c'est-à-dire le coran) en vérité  confirmant ce qui était venu des écritures avant (Le Taurât et la bible) et qui le domine .»
3) Le noble coran atteste que la Sainte Bible est la parole de Dieu, et Dieu protège son mot de la falsification) le chapitre du troupeau ( Surat Al-An ‘am)34  «Plusieurs messagers ont été niés avant vous, mais avec patience ils ont supporté leur négation,et ils ont été blessés jusqu’à ce que notre Secours les a atteints, et personne ne peut altérer les mots d’Allah»
Quatrièmement : Il nous a été prouvé la nullité de l’allégation de la falsification de la Sainte Bible par le témoignage de :
1 ) la logique : comme il est impossible de falsifier la Sainte Bible dans toutes les parties du monde car ils ont différentes religions ,rites et langues
3) les énonciations des respectables érudits de L’Islam  qui ont éloigné tout scepticisme dans la véracité de la Sainte Bible
Pour tout ceci
Je conclue ce que j’ai dit dans le chapitre précédent que la Sainte Bible ne pourrait jamais être altéré ou falsifiée sinon les musulmans tomberaient dans l’interdit qui est la calomnie de la véracité de leur livre.
Il est mieux pour les contestataires de reculer dans l’accusation de la falsification de la Sainte Bible ou des charges de son altération.«Ceci est mieux pour vous si vous saviez» le chapitre de la repentance (Surat Al-Taubah)41
Partie trois.
La nullité de l’abrogation de la Sainte Bible par le coran.
Nous avons commencé la discussion sur la véracité de la Sainte Bible et la nullité de sa falsification et nous avons prouvé ceci par :
1) Le témoignage de la Sainte Bible elle-même sur la nullité de la falsification d’aucune lettre de ce livre.
2) Le témoignage du noble coran de la nullité de la falsification de la Sainte Bible.
3) Le témoignage de la logique de l’improbabilité de la falsification de la Sainte Bible dans tous les pays du monde et dans les différents peuples.
4) Le Témoignage de l’archéologie de la négation de la falsification de la Sainte Bible
5) Le témoignage des érudits Islamiques sur la nullité de la falsification de la Sainte Bible.
Dans cette partie nus allons discuter d’un autre sujet qui est : Est-ce que le coran a abrogé la Sainte Bible?en d’autres mots l’a-t-il annulé , supprimé ou remplacée?
Actuellement , en discutant de ce sujet ça nous poussera a demander plusieurs questions
La première question quel est le concept de l’abrogation dans la langue du coran?
La deuxième question : Comment le coran peut abroger la Sainte Bible et la confirmer?
La troisième question : Comment le coran peut-il abolir la Sainte Bible et commander le prophète Mohammed et les musulmans de s’y référer?
La quatrième question : Comment le coran aboli la Sainte Bible et commande les Chrétiens de juger par ce qui en est écrit?
La cinquième question : Comment le coran aboli la Sainte Bible et il demande de suivre ses législations?
La sixième questions :  Quel  est le livre qui concerne l’abolisseur et l’abrogé?
Discutons de ces  questions calmement et avec une logique claire basée sur les versets du coran et le témoignage des respectables érudits musulmans.
Chapitre un
Quel est le concept de l’abrogation, dans la langue du coran?
Premièrement : Imam Galal Al-Din Al-Syouty dans son livre (La perfection partie 2 page 20,21) concernant le sens de l’abrogation dans le noble coran comme :
1) Dans le sens d’annulation comme ils disait dans le chapitre du Pèlerinage (Ssurat Al-Hajj)52 disant«Nous n’avons jamais envoyé un messager ou prophète avant vous, mais quand il (tamana) récitait la révélation ,Satan a jeté quelques faussetés dans «omeneyatoh» (récitation)Mais Allah a établi ses révélations .et Allah est toute connaissance et sagesse»
2) Avec le sens de remplacer. Chapitre de l’abeille (Surat Al-Nahl)101 Quand nous changeons un verset à la place d’un autre  et Allah connaît mieux ce qu’il a envoyé , ils disent «vous n’êtes qu’un forgeur »Non, mais plusieurs d’entre eux ne savent pas»
3) Avec le sens de transformation(à la fin du chapitre du gâchis de la guerre (Surat Al-Anfal) comme l’abrogation de l’héritage d’un à l’autre
4) Avec le sens de transportation d’une place à une autre
vous  pouvez dire J’ai copié (Nasakht en langue arabe) un livre, voulant dire j’ai copié son contenu exactement mot par mot comme le tout puissant Dieu a attesté de ceci dansle chapitre de s’agenouiller)Surat Al-Jathyah)28 «vous serez nastansakh récompensé pour ce que vous faisiez.
Deuxièmement :Les deux Imam Al-Galaleenont expliqué le sens du verset mentionné par Al-Syouty à propos du sens de l’abrogation qui est la cancellation (ou annulation) du contexte  du verset du chapitre du pèlerinage(Surat Al-Hajj)52 disant «Nous n’avons jamais envoyé un messager ou un prophète avant vous , mais,quand il (tamana) récitait la révélation Satan a jeté quelques faussetés sans «omneyatoh» Mais Allah a aboli ce que Satan avait jeté.Puis Allah a établi sa révélation  et Allah est toute connaissance et sagesse»
Les deux Imam Al-Galaleen exprimèrent ce verset disant« ;Le sens de «tamana» est de réciter et omneyatoh est sa récitation, le prophète,paix soit sur lui, récitait du chapitree de l’étoile (Surat Al-Najm)en présence du peuple de Korish quelques mots «Avez-vous considéré Al-Lât, et Al-Uzza (deux idoles des païens arabes)et Manât (une autre idole )le troisième ,puis Satan a jeté quelques fausseté sur la langue du messager paix sur lui ,sans sa connaissance» Ces grands « Gharaneek»   (grandes idoles) leur intercession est acceptée, ils étaient contents de ces dires , puis Gabriel lui a dit que ce genre de récitation a été jeté par Satan sur sa langue, il a été triste pour ça  alors il a été consolé par ce verset.
Troisièmement : le chapitre de la vache(Surat Al Baqarah)106« le verset que nous abolirons ou nous occasionnons son oubli, nous apportons un meilleur ou similaire à lui»
Al-Galaleen disent : Ce verset est venu quand ce qui ne croyaient pas doutaient de l’abolition et ils disaient Mohammed commande son peuple aujourd’hui de faire quelque chose puis il le leur défend le jour suivant»
Commentaire : De tout ce qui a été mentionné nous pouvons voir que l’annulation  est confinée aux versets du noble coran seulement et rien d’autre il n’y a  dans aucun verset du noble coran ou des conversations que le coran abolit ou (abroge) la Sainte Bible,
Chapitre deux :
Comment le coran abroge ou abolit la Sainte Bible et c’est lui qui l’a confirmé (sa véracité)
Comment une personne saint ose dire que le coran a abrogé la Sainte Bible?En disant ça il calomnie son coran qui a mentionné franchement dans plusieurs places qu’il a confirmé le Taurât et la bible,voici quelques versets comme exemple.
1) Chapitre de Yunus)37 :«et ce coran est que personne ne peut le produire qu’Allah, mais c’est une confirmation de ce qui était avant»
2) Le chapitre de la table (Surat AlMa’idah) 48 Et nous vous avons envoyé le livre (le coran)en vérité, confirmant ce qui était venu avant les écritures (Le Taurât et la bible) et qui le dominent»
3) Le chapitre du troupeau ( Surat Al-An’am) 92« Et ceci est un livre béni que nous avons envoyé confirmant ce qui l’avait précédé»
4) le chapitre de l’origateur de la création (Surat Fatir)31 Et ce que nous vous avons inspiré du livre, est la vérité confirmant ce qui a été révélé avant»
5) Le chapitre de la Dune (Surat Al-Ahquaf) 12  et avant ceci il y avait les écritures de Moïse comme guide et salut;  et ceci est un livre qui le confirme en langue arabe.
6) Le chapitre de la Dune (Surat Al-Ahquaf) 30 «Nous avons entendu d’un livre envoyé après Moïse confirmant ce qui est venu avant»
7)Le chapitre de Yousuf( Surat Yusuf)111 :Ce n’est pas une déclaration erronée mais une confirmation des livres existants»
8 )Le chapitre de la vache (Surat Al Baqarah) 91 :C,est la vérité confirmant ce qui est avec eux»
9)(Surat Al Baqarah) 97 :« Il l’a apporté vers votre cœur par la permission d’Allah, confirmant ce qui l’a précédé»
10)le Chapitre de la famille de Imran(Surat Al imran) 3  :C’est lui qui vous a envoyé le livre avec la vérité confirmant ce qui l’a précédé»
L’.étude du Imam Al-Baydawy pour l’expression «confirmant ce qui l’a précédé» est venue confirmant ou identique à ce qui l’a précédé des livres saints qui ont attesté pour sa véracité…Alors ça atteste qu’il est vrai»
Qui peut imaginer que le coran donnant crédit à la véracité de la Taurât et la bible pourrait les abroger???!!!
Chapitre trois
Comment le coran peut abroger la bible Et commande le prophète Mohammed et les musulmans de S’y référer.
Premièrement : Dieu a référé le prophète Mohammed à la Sainte Bible pour libérer son scepticisme dans le coran.
Comme il a été mentionné dans le chapitre de Yunis (Surat Yunis) 94 :«Si vous avez des doutes concernant ce que nous vous avons révélé, alors demandez à ceux qui lisent les livres avant vous»
Qu’est ce que cela veut dire? Voulant dire que si Mohammed était sceptique envers le coran qui lui est descendu, il n’a qu’à demander aux Juifs et les Chrétiens, c’est un témoignage de la nullité de l’abrogation du livre des Juifs et des Chrétiens par le coran, ou alors il n’aurait pas dit d’aller leur demander, comme logiquement, comment peut il demander à ceux dont les livres ont été abrogé ou abolis?
Deuxièmement : Il a commandé au prophète Mohammed d’être guidé par la Sainte Bible et les prophètes qui ont été guidés par ces livres.
Il a été mentionné dans le chapitre du troupeau (Surat Al-An’am) 89, 90 «Ils sont à qui nous avons donné le livre de compréhension et de prophétie, Ils sont ceux que Allah a guidé , alors suivez (Ektade comme le texte original arabe) leurs  conseils.
(  le comité de la langue arabe et le dictionnaire intermédiaire) Al Ma’gam Al-Waseet) clarifie le sens du mot (Ektade) voulant dire de faire ses actes ou de le  suivre et c’est écrit (Ektade) suivre leur conseils» le même dictionnaire partie 2 page 720)
Alors si la Sainte Bible était abrogée   , alors comment il lui demande d’être guidé par leurs conseils???
Troisièmement : Il leur a commandé de se référer au peuple du rappel (Dhikr)  pour apprendre d’eux s’ils ne savent pas»
Le chapitre des abeilles(Surat Al-Nahl)43 : «Et nous n’avons envoyé avant vous,que des hommes que nous avons inspiré, alors demandez à ceux qui connaissent le peuple du Dhikr (le rappel) si vous ne savez pas,avec les signes clairs et les livres»
Quatrièmement : Le prophète Mohammed lui-même témoignait par le Taurât et la bible disant dans le chapitre de la narration ( Surat al-Qasas)49 ;«dites Alors apportez un livre d’Allah, qui est un meilleur guide que ces deux,que je puisse suivre»
Quel  fort témoignage !!Dans le verset de ce noble coran (envers la Torât et la bible) qui sont de Dieu et il est véridique pour Mohammed pour être guidé par eux, ceci est un témoignage suffisant pour prouver sa non abolition ou abrogation.
Et si le livre était abrogé, leur commanderait-il de se référer aux peuples de ce livre? Et le prophète n’a-t-il pas témoigné en sa faveur par ce qu’il a dit?
Chapitre quatre :
Comment le coran a-t-il abrogé la Bible pendant qu’il demandait au peuple de l’écriture de juger par ce qui a été écrit dedans?
1)Le chapitre de la vache(Surat Al-Baqarah)213 : L’humanité était une seule communauté et Allah a envoyé des prophètes avec de bonnes nouvelles et d’avertissements, et avec eux il a envoyé les écritures, en vérité pour juger entre les affaires du peuple où ils ont des différences»
Alors les écritures ont été envoyés aux prophètes pour juger entre le peuple par ce qui a été écrit dans les livres ,  alors comment quelqu’un peut dire que le coran l’a abrogé ou aboli ?
2)Le chapitre de la table( Surat Al-Ma’idah)68dit :« O peuple de l’écriture vous n’avez rien jusqu’à ce que vous agissiez  selon le Taurät ,l’injeel (bible) et ce qui a été envoyé à vous par votre Seigneur. Alors il demande aux Juifs et aux Chrétiens d’adjuger  par le Taurâh  et la Bible et se qui a été envoyé par Dieu!!!Est-ce que cela n’est pas un témoignage fort que le coran n’a pas abrogé le Taurâh et la bible ???
3) Le chapitre de la vache (Surat Al Baqarah) 106 «N’importe quel verset nous abolissons ou nous causons son oubli, nous apportons un meilleur ou similaire»
Al-Galaleen a dit«Ce verset est venu quand les non croyants ont calomnié l’abrogation et ont dit que Mohammed commande son peuple aujourd’hui de faire quelque chose et l’interdit le jour suivant»
4 )Imam Galal El-DinAl Syouty a dit dans son livre (la perfection dans la science du coran,partie 2 page 22 «Dieu a fait de l’abrogation à cette nation seulement»(par cette nation il veut dire la nation Arabe)Vous «êtes le meilleur peuple relevé pour l’humanité» le chapitre de la famille d’Imran( Surat Al-Imran)110
Récapitulation
De tout ce qui a été dit ci haut nous pouvons voir que l’abrogation se rapporte à
Les versets du noble coran et rien d’autres
Qu’il n’y a pas un seul verset dans le coran.
Qu’il n’y a pas une seule conversation dans les honorables conversations déclarant que le coran a abrogé la Bible
Alors celui qui clame que le coran a abrogé la Sainte Bible, il calomnie le noble coran lui-même Qui témoigne en faveur de la Sainte Bible. Comme nous avons clarifié avant.
Finalement
Mes frères lecteurs nous avons discuté dans ce livre un sujet important concernant la Sainte bible de différents aspects.
Premièrement : Définissant la Sainte Bible
1) Le contenu de la Sainte Bible
2) L’inspiration de la Sainte Bible
Deuxièmement les contestations contre la Sainte >Bible.
Y a-t-il une bible ou quatre?
2) Est ce que la Bible a été falsifiée.
3) Est-ce que le coran a abrogé la Bible?
Avec l’aide de Dieu ,  nous discuterons dans le livre suivant le sujet de la bible de Barnabas et aussi un important sujet qui est : Est-ce que la bible et le Taurah ont prédit à propos du prophète Mohammed? Alors à la prochaine.
 
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Oct - 11:45 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> JéSUS LIBèRE DES MENSONGES DE SATAN Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro