ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

VOIR CHRIST COMME LE FILS DE DIEU

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> Îsâ (ʿīsā, عيسى, Jésus) § +++
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Mer 20 Oct - 19:40 (2010) Répondre en citant

VOIR CHRIST COMME LE FILS DE DIEU

Jean 1:1-4 - « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »
Jean 1:14-18 - « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean lui a rendu témoignage, et s'est écrié: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce; car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. »
Jean 10:10b - « Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. »
Jean 20:30-31 - « Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d'autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. »
Tendre Père céleste, nous Te prions et Te remercions parce que Tu nous as promis que « Là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, je suis au milieu d'eux. » Nous savons dans notre esprit que Tu es ici avec nous et nous Te prions que nous ne le ressentions pas seulement dans notre esprit mais que nous puissions aussi entendre Ta voix à travers Ta parole, pour que nous puissions Te voir, pour que nous puissions réellement connaître qui Tu es et être en communion avec Toi. Nous remettons ce moment entre Tes mains et Te demandons que Tu nous bénisses. Au nom du Seigneur Jésus. Amen.
Nous avons déjà mentionné que les quatre premiers livres du Nouveau Testament sont des livres historiques parce qu'ils retracent l'histoire de notre Seigneur Jésus. Mais bien que ces quatre évangiles soient des récits historiques, ils sont davantage que des histoires; ils sont en fait une révélation venue d'en-haut. Dieu nous révèle Christ à travers l'histoire, mais si tout ce que nous connaissons du Seigneur Jésus n'est qu'évènements historiques, alors nous manquons le véritable objectif de ces livres. En d'autres termes, à travers la connaissance de l'histoire de notre Seigneur Jésus, nous devons recevoir une révélation de qui est réellement le Seigneur Jésus. Ce n'est pas seulement une connaissance mentale; cela doit être une compréhension spirituelle. Et si à travers l'histoire, nous voyons qui est le Seigneur Jésus, alors cela nous incitera à la communion avec Lui. C'est à travers cette communion que nous pourrons être transformés. Nous devrions être transformés de gloire en gloire à Son image. Ainsi alors que nous approchons ces livres historiques dans le Nouveau Testament, notre désir et notre prière est que nous puissions réellement voir dans notre esprit qui est réellement Jésus.
Nous aimerions maintenant nous pencher sur l'évangile selon Jean, qui est le dernier des quatre évangiles. Dans cet évangile, Jean nous présente Jésus, en tant que Dieu, le Fils de Dieu. C' est vraiment clair dans le chapitre 20, alors qu'il conclut son évangile, il nous dit lui-même que ces choses ont été écrites, que ces signes ont été consignés pour que nous puissions croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu: et qu'en croyant en Lui nous recevions la vie, la vie éternelle en Son nom.
LA VIE DU FILS DE DIEU
En tout premier lieu, nous devrions réfléchir au sujet du terme de Fils de Dieu. Que signifie le fait qu'Il soit le Fils de Dieu? Nous avons mentionné la dernière fois qu'Il est aussi appelé le Fils de l'Homme. En tant que Fils de l'Homme, Il est premièrement un homme; Il est un vrai homme, un homme parfait. Deuxièmement, en tant que Fils de l'Homme, Il est le commencement d'une nouvelle humanité. Que veut dire le fait qu'Il soit le Fils de Dieu? Fils de Dieu signifie simplement qu'Il est Dieu; Il est l'image du Dieu invisible. Personne n'a jamais vu Dieu, mais Celui qui est dans le sein du Père L'a fait connaître. Notre Seigneur Jésus, étant le Fils de Dieu, est l'image du Dieu invisible. Dans les Ecritures, image, fait toujours référence à la « représentation ». Notre Seigneur Jésus, en tant que Fils de Dieu, est la pleine représentation de ce que Dieu est. Image signifie aussi « manifestation ». Il est la pleine manifestation de ce que Dieu est.
Dans l'Ancien Testament, nous voyons que Dieu a parlé à nos pères à travers les prophètes, mais quoi que Dieu ait pu révéler de Lui-même à travers eux, ce n'était que des bribes, des morceaux et des fragments. Ce n'était qu'en partie, de différentes façons mais non en totalité. Mais lorsque Dieu a envoyé Son Fils dans le monde et qu'Il a parlé par le Fils, Dieu S'est pleinement révélé et manifesté. Le mystère de Dieu a été entièrement dévoilé parce que notre Seigneur Jésus est le mystère de Dieu. Ainsi lorsque nous pensons au Fils de Dieu, nous pensons à Lui en tant que Dieu Lui-même, comme la pleine représentation et la pleine manifestation de Dieu. Le Seigneur Jésus a dit: « Si vous Me voyez, vous voyez Mon Père. Si vous M'entendez, vous entendez Mon Père, parce que Moi et Mon Père nous sommes un. » C'est cela ce que veut dire être le Fils de Dieu.
Il y a une seconde signification, qui est la même que le fait d'être Fils de l'Homme. Parce qu'Il est le Fils de Dieu, Il est l'unique Fils de Dieu; Il est venu dans ce monde en vue de conduire beaucoup de fils à la gloire.
Le Fils unique de Dieu est le premier-né parmi de nombreux frères pour qu'Il puisse conduire beaucoup de Fils à la gloire.
L'évangile selon Jean commence avec: « Au commencement était la Parole. » Nous savons que le mot parole signifie simplement, « énonciation » « expression ». Le Seigneur Jésus est la réelle parole de Dieu; Il est la réelle énonciation de Dieu; Il est la réelle expression de Dieu. « Au commencement était la Parole. » Cela parle de Sa préexistence éternelle; Il existe par Lui-même dans l'éternité passé. « Et la parole était avec Dieu. » Cela nous parle d'une personne distincte. Il est une personne. Il est une personne distincte. « Et la Parole était Dieu ». Cela nous parle de l'unité essentielle et éternelle de la divinité. Ainsi tout au début vous remarquez que le Seigneur Jésus, en tant que Fils de Dieu, est l'expression de Dieu. Il est avec Dieu et Il est Dieu Lui-même. Toutes choses ont été créées par Lui. Il n'y a rien qui n'ait pas été créé par Lui. « En Lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »
Cette Parole de Dieu a été faite chair, le Fils incarné. Dans l'évangile de Jean, on ne nous dit pas comment Il est devenu chair, mais nous savons, d'après les autres évangiles, que c'est par la puissance du Saint-Esprit sur Marie, que Christ Jésus, le Saint, est né. Notre Seigneur Jésus, le Fils de Dieu, est la plénitude de la divinité. En Colossiens 1:19, il est dit, « Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui. » Comment se peut-il que la plénitude de la divinité puisse venir dans ce monde et prendre la forme d'un homme, jusqu'à être semblable à la chair pécheresse mais sans avoir de péché? En Philippiens on nous dit: « Existant en forme de Dieu, Jésus Christ n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même. » Pour devenir un homme, Il a dû se vider Lui-même. Mais Il ne s'est pas vidé de Sa déité, cela est impossible. Il s'est vidé de toute Sa gloire, Son honneur, Sa position, Sa majesté, et de l'adoration qui est liée à Sa déité. Il s'est vidé de tout pour prendre la forme d'un esclave. Et étant à l'image d'un homme, Il s'est humilié Lui-même encore davantage, en devenant obéissant à Dieu, jusqu'à la mort, même la mort sur la croix.
Un jour, il y a deux mille ans, le Fils de Dieu, la Parole, a été faite chair et a habité parmi les hommes. Dans l'original, le mot habité est « tabernacle. » « La Parole est devenue chair et a tabernaclé parmi les hommes. » Cela nous ramène dans l'Ancien Testament. Là vous voyez Dieu délivrer d'Egypte Ses enfants d'Israël. Il les a attirés à Lui sur le Mont Sinaï, où Dieu leur a révélé Sa pensée. Il a dit, « Faites moi un tabernacle pour que Je puisse habiter parmi vous. »
Laissez-moi vous rappeler que la pensée de Dieu a toujours été d'habiter parmi les hommes. Dieu aime habiter avec les hommes; mais malheureusement, Il n'a pas pu habiter avec eux car Il est saint et les hommes sont pécheurs. Ainsi vous voyez sous forme de typologie que ce n'est qu'après avoir délivré les enfants d'Israël d'Egypte qu'Il a commencé à leur révéler Sa pensée en disant: « Je veux habiter parmi vous. Faites moi un tabernacle. » Ce tabernacle est en réalité le Seigneur Jésus. « La Parole devenue chair » est le tabernacle. Lorsque la Parole est devenue chair, elle a tabernaclé parmi les hommes. Maintenant Dieu est avec les hommes, et Il est plein de grâce et de vérité.
GRACE - AMOUR
Nous savons que Dieu est amour. C'est la nature profonde de Dieu - l'amour. Dieu aime toujours et Son amour ne dépend pas des circonstances extérieures. Lorsque nous aimons, notre amour varie et est grandement influencé par ce qui nous entoure. Mais Dieu étant amour, cela vient de Lui; cela ne dépend pas de l'environnement, cela ne dépend pas des conditions; c'est la nature profonde de Dieu. Dieu est amour. Même lorsqu'Il juge, Il aime. Dieu est amour, et lorsque l'amour se traduit dans l'humain, dans une expression pratique, alors cela devient la grâce. Ainsi nous trouvons ici la Parole incarnée, pleine de grâce, parce que l'amour de Dieu est maintenant transformé dans une grâce concrète - des actions de grâces, des oeuvres de grâce. Notre Seigneur Jésus est plein de grâce et plein de vérité.
VERITE ET LUMIERE
Dieu n'est pas seulement amour, Il est aussi lumière. Dieu est lumière et il n'y a pas de ténèbres en Lui. Lorsque vous traduisez la lumière humainement, dans une manifestation pratique, alors cela devient la vérité. C'est la raison pour laquelle lorsque la Parole est devenue chair et a tabernaclé parmi les hommes, Il était plein de grâce et de vérité, parce qu'Il est l'expression pratique de ce que Dieu est réellement. Vous trouvez en Lui les paroles de vérité et les paroles de grâce. L'évangile selon Jean a été écrit de telle manière que Jean commence toujours avec un incident. C'est un fait de grâce, qui est ensuite suivi par un enseignement, une parole de vérité.
Ensuite la Bible dit: « La Loi est venue par Moïse. » En d'autres termes, Moïse était l'agent par lequel la loi est venue chez les enfants d'Israël, mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Qu'est-ce que signifie « sont venues par Jésus-Christ »? Cela signifie qu'avant l'arrivée de Christ, il n'y avait pas de grâce et de vérité dans le monde. C'est avec Sa venue que la grâce et la vérité sont venues sur cette terre; c'est parce que la grâce et la vérité ne sont pas simplement quelque chose qui sort de Dieu; la grâce et la vérité sont l'essence même de Dieu. Lorsque Christ est venu dans le monde, la grâce et la vérité sont venues sur la terre. Et lorsque nous recevons la grâce, lorsque nous recevons la vérité, nous recevons en réalité Christ Lui-même. Il se donne Lui-même sous forme de grâce et de vérité.
Cela fait une grande différence. Nous pouvons parfois entendre des enseignements, et cela peut être vrai. Nous disons que c'est vrai parce c'est correct, c'est juste. Mais si tout ce que nous avons reçu n'est qu'un enseignement correct et que Christ n'est pas reçu, alors ce n'est pas la vérité; c'est juste un enseignement. Lorsque la vérité est réellement reçue, ce que vous avez reçu n'est pas juste un enseignement mais une Personne vivante; c'est Christ. Il est la vérité.
Il en est de même avec la grâce. Nous pouvons être témoin d'un miracle, nous pouvons être témoin d'oeuvres merveilleuses, mais si tout ce que nous avons vu n'est juste qu'un miracle ou une oeuvre merveilleuse et que Christ ne s'y trouve pas, alors nous ne pouvons pas dire que c'est la grâce. La grâce c'est le Seigneur Lui-même qui se donne à nous. Donc quoi qu'Il fasse ou quoi qu'Il enseigne, cela ne se limite pas à faire ou à enseigner quelque chose de merveilleux, mais en fait Il se donne Lui-même à nous. Nous ne pouvons pas juste nous arrêter à l'enseignement ou à l'oeuvre en tant que tels. Nous devons voir que tous Ses enseignements de vérité et toutes Ses oeuvres de grâce n'ont eu d'autre objectif que de Le recevoir Lui, pour que nous puissions L'avoir Lui comme notre grâce et notre vérité.
LA VIE QU'IL NOUS DONNE
L'évangile selon Jean utilise un mot très spécial. Lorsque notre Seigneur Jésus était sur terre, Il a fait de merveilleux miracles, prodiges et oeuvres. Mais Jean n'utilise pas les mots miracles et prodiges; à la place il emploie toujours le mot signe. Qu'est-ce qu'un signe? Un signe est un pointeur, un guide; cela nous indique quelque chose. En d'autres termes, un signe n'est pas la chose en elle-même, mais cela nous dirige vers quelque chose qui va au-delà. Ainsi tous les miracles accomplis dans le livre de Jean sont appelés signes parce que Dieu ne veut pas simplement que nous soyons occupés avec des miracles - aussi merveilleux soient-ils. En fait, Il souhaite que nous puissions voir quelque chose qui est au-delà de ces miracles et prodiges; Il souhaite que nous voyions Quelqu'un. C'est la raison pour laquelle tous ces signes ont été consignés. Jean dit qu'il y a beaucoup, beaucoup d'autres signes qui n'ont pas été consignés. Mais il considérait que les signes qu'il avait rapportés étaient suffisants pour démontrer que Jésus est le Fils de Dieu, et que si vous Le recevez, vous recevez la vie.
Nous devons nous souvenir d'une autre chose: Dans l'évangile de Jean, un accent important est mis sur le mot vie. Le Seigneur Jésus a dit, « Je suis venu pour que vous ayez la vie, et que vous l'ayez en abondance. » Toutes Ses paroles sont vérité, toutes Ses oeuvres sont grâce, et lorsque vous les mettez ensemble, vous voyiez qu'un mot en ressort - c'est vie. Ses paroles de vérités sont là pour nous donner la vie; Ses oeuvres de grâce sont là pour nous donner la vie. La vie est ce qu'Il est venu donner. Il est le Fils de Dieu, et étant le Fils de Dieu, Il a la vie en Lui-même, et Il a la puissance pour nous donner Sa vie, à tous ceux qui croient en Lui. Par conséquent un accent important est mis sur le mot vie dans l'évangile selon Jean, et lorsque vous considérez ses signes, vous voyez que ce sont des signes de vie. A travers ces signes, le Seigneur nous enseigne quelle sorte de vie Il nous donne. Nous avons besoin de reconnaître la vie que nous avons reçue du Seigneur Jésus et de quelle sorte de vie il s'agit.
UNE VIE INEPUISABLE ET SATISFAISANTE
Huit signes en tout sont relatés dans l'évangile selon Jean. Au chapitre 2, le Seigneur a transformé l'eau en vin à Cana en Galilée lors d'un mariage. Il est très intéressant que le premier signe que notre Seigneur Jésus ait fait le fut lors d'un mariage. La Bible dit que le Seigneur a fait ce tout premier signe pour manifester Sa gloire. Pourquoi ce premier signe devait il se passer lors d'un mariage? Nous savons par la parole de Dieu qu'il y a un mariage dans la pensée de Dieu. Tous les mariages que vous voyez sur la surface de la terre ne sont que des types du mariage entre Christ et Son église.
En Ephésiens 5, Paul enseigne au sujet de la relation entre l'époux et son épouse, et il dit sans cesse que c'est juste un type de Christ et de l'église. « Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. » Très loin dans l'éternité passée, avant que Dieu ait créé le monde, avant que Dieu ait créé quoi que ce soit, il y avait un mariage dans la pensée de Dieu. Il a dit, « Il n'est pas bon que l'homme soit seul. » Il a Son Fils unique, mais pourtant Il dit, « Il n'est pas bon pour Lui de rester seul. J'aimerais Lui donner une compagne. » Il y aura un mariage, un mariage éternel entre Christ et Son peuple, l'Eglise. Voilà ce qu'il y a dans le coeur de Dieu, et c'est la raison pour laquelle le premier signe que notre Seigneur Jésus a fait sur la terre le fut lors d'un mariage. Cela nous montre que c'est cela que Dieu recherche. C'est pour cela que Christ est venu dans le monde.
Il a transformé l'eau en vin. A cette époque quand il y avait un mariage, il y avait habituellement une fête. Ce n'est pas comme de nos jours où il y a juste un petit en-cas après le mariage. A cette époque selon les traditions juives, ils faisaient la fête pendant plusieurs jours. Je me rappelle que lorsque mon frère aîné s'est marié, c'était encore comme à cette époque, tous les amis et les proches sont venus et nous avons fait la fête pendant trois jours.
Nous voyons ici, un jeune couple qui vient de se marier et de nombreux invités sont venus - il y a peut-être aussi beaucoup de personnes non invitées qui se sont jointes. Il est possible que ce couple étant connu, il y ait eu plus de personnes que prévu. Cela a continué plusieurs jours, et le troisième jour, ils avaient consommé tout le vin. Cela fut une tragédie, quelle honte cela allait jeter sur le couple fraîchement marié. Ils étaient justes au plus haut de leur bonheur, et soudain, il n'y avait plus de vin. Mais heureusement, Marie était présente. Elle s'est tournée vers le Seigneur Jésus, et Il a transformé l'eau en vin.
Je ne vais pas vous expliquer cette histoire, car ce n'est pas mon objectif. Il y a pourtant quelque chose que j'aimerais souligner. Qu'est-ce que l'eau? L'eau est plate et sans goût, et en fait, l'eau, qui était dans ces six vases de pierre, était destinée à la purification. La tradition juive prévoyait que lorsqu'un invité rentrait dans une maison, il fallait lui laver les pieds. Comme ils portaient des sandales, et que les rues étaient faites de terre et non de pavés, ils avaient besoin de se laver les pieds quand ils rentraient; cela permettait de mettre les invités à l'aise pour qu'ils puissent profiter du repas. Ils devaient aussi probablement se laver les mains car c'était la tradition des juifs. Il y avait à disposition six vases remplis d'eau. Cela représentait beaucoup d'eau, mais il y avait aussi beaucoup d'invités, par conséquent l'eau diminuait rapidement. Le Seigneur Jésus a dit: « remplissez les vases avec de l'eau. »
Dans un certain sens, l'eau représente ici notre ancienne vie, notre vie adamique que nous avons reçue de nos pères. Cette vie est plate et sans goût, elle est bonne pour nous laver extérieurement. Tout ce que nous pouvons faire c'est avoir un aspect extérieur propre. Certaines personnes semblent être très morales, d'autres très gentilles, d'autres encore très généreuses, mais ce n'est qu'une façade extérieure. Dans la mesure où le coeur est concerné, il est tout aussi mauvais qu'il l'a toujours été. Notre vie ne peut faire que des choses extérieures, nous faire paraître comme propres; mais dans la mesure où notre coeur intérieur est concerné, il est plus mauvais que n'importe quoi d'autre. Et le savez-vous, il vous trompe vous aussi. C'est cela l'eau, et il y a encore autre chose. Tout comme le niveau diminuait constamment dans les vases, notre vie est insuffisante, notre vie n'est rien.
Notre Seigneur Jésus a transformé l'eau en vin. La nature du vin et la nature de l'eau sont très différentes. Vous ne pouvez pas transformer l'eau en vin, si vous n'y ajoutez pas quelque chose de nouveau. En fait, lorsque le Seigneur Jésus a transformé l'eau en vin, Il a mis quelque chose à l'intérieur. Savez-vous ce qu'Il a mis dedans? Il s'est mis Lui-même; Il a mis Sa propre vie dans notre vie, et en mettant Sa vie en nous, nous expérimentons une transformation. Le vin est ce qui rend le coeur joyeux. Le vin est ce qui nous aide à oublier nos soucis. Et il y avait tellement de vin, - six vases de pierre - que non seulement cela suffisait pour tous les invités durant le fête de mariage mais il en resterait encore beaucoup à disposition du jeune couple. En d'autres termes, cela signifie que cette vie est inépuisable. C'est cette vie que le Seigneur Jésus a offert à ceux qui croient en Lui.
J'aimerais m'arrêter un peu sur le sujet de la transformation. La transformation ne veut pas dire que la chair est changée en esprit. Pas du tout. La bible dit: « Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l'Esprit est esprit. » C'est une vérité éternelle. Ce qui est né de la chair est toujours la chair; vous ne pouvez jamais changer cela. Vous pouvez la rendre plus présentable, vous pouvez la laver extérieurement, mais vous ne pouvez jamais changer la réelle nature de la chair; c'est toujours la chair. Cela reste la chair. Et c'est ce qui est né de l'Esprit qui est esprit. Tout ce qui vient de l'Esprit de Dieu est de Dieu et vous ne pouvez pas non plus changer cela. Par conséquent la transformation ne veut pas dire pas que votre chair est maintenant changée en esprit. Pas du tout. La transformation signifie simplement que la vie de Christ vient dans votre vie, et cette nouvelle vie prend la place de l'ancienne vie en vous, de telle sorte que par la suite c'est Sa vie qui se manifeste en vous. C'est cela la transformation.
Puis-je le dire autrement? Notre âme, qui est l'organe du moi, demeure. Dieu nous a créés en tant qu'âme vivante, ainsi notre âme reste la même. Mais le problème c'est qu'à la chute de l'homme, la vie de l'âme est devenue le Moi. Le Moi est devenu la vraie vie de notre âme et c'est la raison pour laquelle toutes nos pensées, émotions, intentions, décisions désirent s'exprimer elles-mêmes. La chair est devenue centrée sur elle-même. Quand la transformation arrive, il y a une nouvelle vie qui vient dans notre âme et qui prend la place du Moi. Christ vit maintenant dans mon coeur et Il règne en moi à la place du Moi. Le résultat c'est que je commence à aimer comme Il aime. Je commence à connaître la pensée de Dieu, et je commence à désirer la volonté de Dieu. C'est cela la transformation.
Paul a dit: « J'ai été crucifié avec Christ, je ne vis plus, c'est Christ qui vit en moi. » En d'autres termes, « moi » est encore ici; « moi » en tant que personne est encore là. Cela ne veut pas dire que lorsque la transformation survient, vous n'êtes plus là; vous êtes encore ici. Mais rappelez-vous, même si vous êtes là, ce n'est pas vous; c'est Christ qui vit en vous. C'est cela la différence. Ainsi Paul pouvait dire: « Pour moi vivre c'est Christ. » Si vous regardez à Paul, c'est Paul; mais ce qui sort de Paul ce n'est pas Paul; c'est Christ. C'est cela la transformation.
Frères et soeurs, nous n'avons aucune confiance dans la chair, sachant que notre chair demeure toujours la même. Même après avoir cru pendant trente ans dans le Seigneur, votre chair est la même chair. Elle n'a pas changé. Mais loué soit Dieu, nous savons qu'Il nous a donné une vie, et si nous laissons cette vie régner dans notre âme, nous serons transformés de gloire en gloire selon Son image. Le Seigneur Jésus en tant que Fils de Dieu nous donne une nouvelle vie, c'est Sa propre vie, et cette vie est joyeuse, satisfaisante, inépuisable. Loué soit Dieu, nous avons cette vie!
UNE VIE AVEC UN SENS ET UNE FORCE
Le deuxième signe que notre Seigneur Jésus a accompli se trouve dans le chapitre 4 de l'évangile de Jean. Dans ce chapitre, notre Seigneur Jésus a guéri le fils d'un officier. Cet homme devait être un romain et un proche du roi. Il devait être riche, avoir une position d'honneur et tout ce qui va avec; mais malheureusement, son fils était malade et se mourait. A quoi servent une position, la célébrité, les richesses, les honneurs et toutes ces choses si votre unique fils se meurt? Tout cela devient vain. Heureusement cet officier avait entendu parler du Seigneur Jésus et vint de Capernaüm à Cana pour implorer le Seigneur de venir dans sa maison et guérir son fils. Le Seigneur dit: « Va, ton fils vit. » Par la foi, en croyant au Seigneur Jésus, il retourna à la maison. Sur le chemin, il rencontra ses serviteurs venant à sa rencontre lui disant: « Reviens, ton fils est guérit. » Il crut, lui et toute sa maison. C'est le second signe que notre Seigneur Jésus a accompli.
Quelle est la signification de ce signe? Je crois que la signification de ce signe est que le Seigneur, le Fils de Dieu, nous donne Sa vie, et que cette vie nous donne un sens. Cette vie nous donne de la force. Cet enfant avait une forte fièvre, et bien sûr à cause de cette forte fièvre il avait perdu conscience, il avait perdu ses sens. Tout était confus, et finalement cela allait se terminer par la mort.
Frères et soeurs, savez-vous que votre ancienne vie est ainsi? Si vous la regardez, elle a de la fièvre. Nous sommes si chauds que nous ne savons pas ce que nous faisons; nous sommes si confus. Nous sommes capables de faire des choses folles et le résultat est la mort. C'est ce que nous sommes, et nous en sommes complètement ignorants. Mais loué soit Dieu, lorsque la vie de notre Seigneur Jésus vient en nous, Il donne un sens à la vie et nous pouvons chanter que la vie vaut la peine d'être vécue à cause de Lui. Si ce n'est pas à cause de Lui, alors la vie ne vaut pas la peine d'être vécue; cela est vrai. Mais lorsque Sa vie vient en nous, alors cela donne une nouvelle signification à notre vie. Nous savons pourquoi nous sommes ici. Nous ne sommes pas ici juste pour nous-mêmes, pour nous faire plaisir, pour profiter du monde. Non! Nous sommes ici pour adorer le Seigneur, pour profiter de Lui, et Le laissez profiter de nous. Il nous donne une nouvelle force pour que nous puissions aller de l'avant dans notre marche. C'est cette nouvelle vie qu'Il nous donne.
UNE VIE DE DELIVRANCE ET DE REPOS DE SABBAT
Le troisième signe est consigné au chapitre 5, vous y trouvez un homme infirme depuis trente trois ans. Il était couché près de la piscine attendant qu'un ange descende et agite l'eau, et qu'il puisse être la première personne à s'y plonger pour être guéri. C'était très difficile. Etant paralysé, il ne pouvait pas le faire tout seul, et personne d'autre ne pouvait le jeter dedans assez rapidement pour qu'il soit le premier. Ainsi il était couché là depuis trente-huit ans, et il n'y avait aucun espoir. Il avait déjà abandonné. C'est alors que le Seigneur Jésus est venu et a dit: « Veux-tu être guéri? » Le Seigneur a mis un nouvel espoir dans son coeur. Bien sûr il répondit: « je le veux »; et le Seigneur dit: « lève-toi; prend ton lit et rentre chez toi. » Il fut guérit. Alors le Seigneur Jésus le rencontra dans le temple.
Que nous enseigne ce signe sur la vie? La vie qu'il avait avant était une vie d'infirme. Nous ne pouvons pas marcher sur le chemin de la justice. Cet homme était malade à cause de son péché. C'était à cause d'un jugement et nous savons que ce jugement est déjà sur nous. Nous sommes sans espoir. Avant nous avons peut-être essayé d'être bon, d'accumuler des mérites, mais nous avons probablement maintenant abandonné tout espoir parce que c'est une situation sans espoir. Mais loué soit Dieu, lorsque Christ vient, Il nous redonne espoir. Il nous donne Sa propre vie. Le résultat fut que l'homme ne fut pas seulement délivré, mais vous le retrouvez adorant dans le temple. Il a trouvé le repos. Et le Seigneur l'a fait le jour du sabbat car notre Seigneur Jésus est notre Sabbat.
Frères, et soeurs, la vie que nous recevons du Fils de Dieu est un repos de Sabbat. Nous avons été délivrés de l'esclavage du péché et nous nous reposons maintenant en Lui. Et parce nous nous reposons en Lui, nous L'adorons. C'est cette vie qu'Il nous a donnée.
UNE VIE ABONDANTE
Le quatrième signe se trouve dans le chapitre 6. Le Seigneur nourrit cinq mille personnes avec cinq pains et deux poissons. Il dit: « Je suis le pain de vie. » Il n'est pas seulement la vie. Il est aussi le pain de vie. Il ne donne pas Sa vie seulement une fois, Il pourvoit continuellement à ce dont nous avons besoin en se donnant Lui-même en tant que pain. Combien nous avons besoin de croire en Lui, de mettre notre confiance en Lui, de Le prendre en nous, jour après jour, dans notre marche dans le désert. Dieu a fait pleuvoir la manne sur les enfants d'Israël tout au long de leur voyage dans le désert, et dans un certain sens nous sommes aujourd'hui dans un désert. Le monde est un désert, comment aurons-nous la force de marcher dans ce monde? En le recevant comme notre pain de vie. Oh, comme Il se donne Lui-même continuellement à nous! Il a dit, « Comme je vis par Mon Père, vous vivrez par Moi. »
Frères et soeurs, avez-vous appris ce secret? Vivons-nous encore par nous-mêmes, en nous confions dans notre propre force? Nous ne réussirons pas. Ne savons-nous pas que nous avons à vivre par Lui? Sans Lui, nous ne pouvons rien faire. Sans Lui, nous ne pouvons pas finir notre course. Nous avons continuellement besoin de Sa vie, nous donnant le pain de vie qui vient du ciel. Nous nourrissons-nous de Lui? Vous n'avez pas seulement besoin de Le recevoir, vous avez aussi besoin de vous nourrir de Lui. Vous avez chaque jour besoin de collecter la manne avant que le soleil soit trop chaud, parce que lorsque le soleil est chaud, la rosée sèche et la manne disparaît. Nous avons besoin de venir chaque jour vers le Seigneur pour Le recevoir Lui en tant que pain pour notre besoin quotidien, pour notre support et notre provision spirituelle. Il est Celui qui pourvoit et Il est aussi notre provision. UNE VIE DE LUMIERE
Le cinquième signe que notre Seigneur a fait se trouve dans le chapitre 9. Ici notre Seigneur Jésus a ouvert les yeux d'un homme qui était né aveugle. Les disciples ont cherché à trouver la raison pour laquelle cet homme était aveugle. Etait-ce à cause de ses parents? Ou à cause des ses propres péchés? Comment aurait-il pu pécher avant d'être né? Lorsque nous essayons de tout passer par le filtre de la théologie, nous n'arrivons à rien; ici vous remarquez que les disciples étaient des théologiens par natures. Ils essayaient de trouver une théorie sur tout, mais le Seigneur Jésus a dit: « Ne dîtes pas toutes ces choses? C'est pour la gloire de Dieu. » Ne voyez-vous pas la logique dans tout cela, il y a une logique. Le Seigneur Jésus a ouvert les yeux de celui qui était né aveugle, et Il a dit: « Je suis la lumière du monde. » « En Lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »
Frères et soeurs, nous sommes nés aveugles. Nous n'avons jamais vus. Ne croyez pas que vous avez vu et qu'ensuite vous êtes devenus aveugles. Nous n'avons jamais vu les vraies choses. Nous avons été trompés toute notre vie. Nous vivons dans l'imagination, dans la supposition. Mais loué soit Dieu, lorsque Sa vie vient en nous, nous commençons à voir. Dans Sa lumière nous voyons la lumière. Quelle différence! Sa vie est la lumière de la vie, et lorsque la lumière de la vie commence à briller sur notre chemin, nous savons où nous allons. « Si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » (1 Jean 1:7) Voilà ce qu'est la vie.
UNE VIE QUI A VAINCU LA MORT
Le sixième signe est dans le chapitre 11 où notre Seigneur a ressuscité Lazare qui était mort. La chose merveilleuse est que cette famille était aimée par le Seigneur Jésus et ils aimaient le Seigneur. Les deux soeurs ont envoyé chercher le Seigneur Jésus de l'autre côté du Jourdain en Pérée où il s'était retiré à cause de l'opposition des Juifs. Ils Lui ont envoyé ce message: « Celui que tu aimes est malade. » Ils pensaient que ce serait suffisant pour que le Seigneur se dépêche de revenir, étende sa main sur Lazare et le guérisse. Mais lorsque le Seigneur entendit cette nouvelle, Il attendit jusqu'à ce que Lazare soit mort. Ensuite le Seigneur dit: « Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller. » Les disciples dirent: « Si Lazare est vraiment endormi, alors c'est bien. » « Non, il est mort. » Ainsi le Seigneur partit et lorsqu'il arriva, Lazare était dans le tombeau depuis déjà quatre jours; et sa soeur Marthe dit: « il sent déjà. » Il était réellement mort. Pourquoi? C'est parce que le Seigneur Jésus souhaitait manifester Sa gloire en tant que Fils de Dieu. Il est la résurrection et la vie.
Vous ne pouvez pas connaître de résurrection s'il n'y a pas eu de mort. Lorsqu'il y a eu une mort réelle, alors il y aura une résurrection réelle. Notre Seigneur Jésus dit: « Je suis la résurrection et la vie. » Laissez l'ancienne vie mourir parce que je vais vous donner une vie qui est passée par la mort et qui est ressortie de la mort. C'est cela la résurrection.
Chers frères et soeurs, n'est il pas vrai que souvent dans notre expérience, ou lorsque nous avons des problèmes, nous crions: « Seigneur, dépêche toi, dépêche toi, viens et aide-nous. Ne nous laisse pas mourir. » Parfois le Seigneur attend et vous commencez à vous poser des questions, vous commencez à Le blâmer, puis vous commencez à murmurer et à dire: « C'est sûr Le Seigneur ne m'aime plus. » Non. Il veut que vous mouriez pour qu'Il puisse vous faire expérimenter la résurrection. Oh, combien permet-Il souvent que nous allions à la fin, tout à la fin, avant qu'Il n'arrive. Loué soit Dieu, lorsque qu'Il arrive, quelle gloire c'est! C'est la résurrection. C'est Lui. Ce n'est pas vous. Vous ne pouvez pas en retirer de la gloire; tout est à Lui. C'est Lui la résurrection et la vie. UNE VIE VICTORIEUSE
Le septième signe est le plus grand de tous les signes et c'est la résurrection de notre Seigneur Lui-même dans le chapitre 20. La Seigneur Jésus fut mis dans la tombe, enseveli dans la mort et fut capable d'en ressortir. Notre Seigneur Jésus a donné Sa vie de façon volontaire, de Lui-même, dans notre intérêt. Il a dit: « Personne ne peut Me prendre Ma vie, Je peux donner Ma vie et je peux la reprendre. » Il est allé dans la mort; Il a volé la puissance de la mort et il est ressorti victorieusement. Cela parle de victoire, de la plus grande victoire dans le monde. Et c'est cette vie qu'Il nous a donnée. Ce n'est pas une vie de défaite; ce n'est pas une vie qui est faible. Elle est forte et victorieuse. Elle est capable de vaincre la mort elle-même. Il n'y a rien qu'elle ne puisse surpasser, et c'est cette vie qu'Il nous a donnée.
UNE VIE D'AMOUR ET DE SERVICE
Le huitième signe se trouve dans Jean au chapitre 21 et se situe après la résurrection. Les sept disciples sont partis pêcher mais cette nuit-là, ils n'ont rien attrapé. Le matin, le Seigneur était debout sur la plage et Il dit: « Enfants, n'avez-vous rien à manger? Avez-vous attrapé quelque chose? » « Rien. » Ils réalisèrent que c'était le Seigneur, ensuite le Seigneur prépara un repas pour eux. Après qu'ils aient terminé le repas, le Seigneur commença à demander à Pierre, « M'aimes-tu? Alors paie Mes agneaux » et ainsi de suite. Qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie que la vie que notre Seigneur Jésus nous a donnée est une vie d'amour. Et parce qu'il y a l'amour dans cette vie, elle est faite pour servir. Vous ne pouvez pas simplement vous préoccuper de vous seul; vous avez à nourrir les agneaux. Vous devez paître les brebis; vous devez nourrir les brebis. En d'autres termes, la vie que nous recevons du Seigneur Jésus est une vie de sacrifice, une vie d'amour, une vie de service. Vous ne pouvez pas simplement rester assis là, et tout le temps recevoir, recevoir et recevoir. Vous devez donner, vous devez aimer, vous devez servir, vous devez penser aux petits parmi les enfants de Dieu. Vous avez même à aider ceux qui ont grandi, et vous avez à prendre soin de ceux qui sont malades - spirituellement malades. Frères et soeurs, c'est la sorte de vie que vous avez reçue.
Avec ce huitième signe, le Seigneur nous dit ici qu'Il est le Fils de Dieu. Si vous croyez dans le Fils de Dieu, vous recevez la vie. Vous Le recevez Lui comme votre vie, et lorsqu'Il vient en vous comme votre vie, qu'est-ce qui vous arrive? Vous avez la joie et la satisfaction. Vous trouvez une signification à la vie, il y a de la force là-dedans. Vous êtes délivrés et vous profitez du repos du sabbat. Vous n'avez pas seulement la vie, mais vous avez la vie en abondance, vous la recevez chaque jour. Si vous avez fait quelque chose de mal, le sang du Seigneur Jésus vous purifiera, lorsque vous le réaliserez et le confesserez. C'est une vie qui a surmonté la mort. Nous sommes entourés par la mort, mais il y a une vie qui va surmonter la mort. La vie de Christ est une vie victorieuse; elle est ressuscitée; elle est au ciel, assis dans les cieux. Et cette vie est une vie d'amour et de service.
C'est cette vie qu'Il nous a donnée. Il ne s'agit pas seulement de lire l'évangile de Jean comme une histoire; le but, c'est recevoir Jésus comme le Fils de Dieu. Et si vous Le recevez vraiment en tant que Fils de Dieu, vous recevez la vie et c'est ce genre de vie que vous recevez. Il n'est pas étonnant que l'apôtre Paul ait pu dire: « Toute la plénitude de la divinité habite corporellement en Lui, vous êtes complets en Lui. » Tout est en Lui, et Il s'est donné Lui-même à nous pour que nous soyons complets en Lui. Puisse le Seigneur être notre tout. Nous n'avons pas besoin d'aller ailleurs pour glaner, mais restons glaner dans le champ de Boaz. Prions:
Tendre Père céleste, nous t'adorons et te louons parce que Tu nous as révélé Ton Fils, le Fils de Dieu, et qu'en croyant en Lui, nous recevons la vie en Son nom. Nous te remercions pour la vie que nous avons reçue, et nous prions que Tu puisses ouvrir nos yeux pour voir quelle vie elle est. Nous refusons de continuer à vivre par notre vieille vie corrompue, centrés sur nous-mêmes, au lieu de cela, que nous puissions laisser Ta vie vivre en nous et régner en nous, pour que Tu puisses être glorifié. Nous Te le demandons dans le Nom du Seigneur Jésus. Amen.
Par Stephen Kaung

 
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Oct - 19:40 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> Îsâ (ʿīsā, عيسى, Jésus) § +++ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro