ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

Jésus Christ est il Dieu ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> Des musulmans cherchent la vérité par milliers. -> Des musulmans cherchent la vérité par milliers.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 17:20 (2010) Répondre en citant

Jésus Christ est il Dieu ?
 
Lorsque les auteurs du Nouveau Testament disent que Jésus est Dieu, ils veulent dire qu’il n’est pas un homme qu’on a élevé, vénéré au rang de Dieu, ni qu’il est un homme devenu dieu (une sorte d’exemple d’accomplissement). Ils veulent dire qu’il ne peut être comparé à aucun autre être humain. Son essence est différente de la nôtre, il vient d’une sphère plus haute que celle des hommes : il est Dieu devenu homme, se révélant à nous sous forme humaine.   
Jésus est-il Dieu : les arguments
 
Comme la plupart des hommes de leur temps, les disciples de Jésus ont eu du mal a comprendre cela, et encore plus à le croire. Voici ce qui les a convaincus :     * Premièrement : Jésus avait un pouvoir surnaturel

Nul conteste que Jésus soit un homme, mais quel homme pourrait faire ce qu’il a fait : - il avait le pouvoir de contrôler le climat (« Qui est cet homme, pour que même le vent et les flots lui obéissent ? » Évangile de Marc ch.4 v.41). - il avait le pouvoir de marcher sur l'eau, c’est-à-dire qu'il dominait les lois de la pesanteur (Évangile de Marc ch.6 v. 45-52).
- il avait le pouvoir de créer des choses : par deux fois, il a pris quelques pains et quelques poissons et les a miraculeusement multipliés au point d’être capable de donner à manger à  5000 et 4000 personnes (Évangile de Marc ch.6 et 8).
- il guérissait toutes les maladies, sans exception : des lépreux, des épileptiques, des infirmes, des muets, des aveugles, etc. ont été guéris par lui. Certaines des guérisons qu'il a opérées concernaient des maladies congénitales, qui ne pouvaient donc pas être guéries (et ne le peuvent toujours pas à l'heure actuelle). Un exemple se trouve dans l'évangile de Jean chapitre 9. Un homme né aveugle, à qui Jésus donne la vue, ne peut donner d'explication à ceux qui le questionnent, mais dit simplement : « Je sais une chose : j'étais aveugle et maintenant je vois... On n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait guéri les yeux d'une personne née aveugle ». Son expérience était pour lui une preuve évidente de la provenance divine de Jésus.

La puissance qu'a démontrée Jésus ne peut venir que d'une source extra-humaine. Jésus-Christ savait pertinemment qu'il serait difficile de le croire sur la base de simples paroles. C'est pourquoi il enjoignait les gens de considérer les miracles qu'il faisait : « Quand même vous ne me croiriez pas, croyez au moins à ces œuvres afin que vous sachiez une fois pour toutes que le Père vit en moi et que je vis dans le Père. » (Évangile de Jean ch.10 v.38).
    * Deuxièmement : des prophéties ont annoncé la venue de Dieu sur terre

Durant des milliers d’années, Dieu a envoyé des prophètes pour annoncer au peuple qu’un jour viendrait où il se manifesterait directement aux hommes, afin qu’ils soient sûr qu’il existe, afin surtout de leur apporter secours, réconfort et espérance, et de leur donner le salut.  Ces prophéties ont été consignées dans l’Ancien Testament. Lorsqu’on les compare à la vie que Jésus a eue, on ne peut que constater combien elles décrivent avec une extraordinaire précision sa venue, les circonstances de sa mort et sa résurrection. Jésus est bien le messie promis, l’envoyé de Dieu, Dieu lui-même venu sur terre.     * Troisièmement : Jésus a vaincu la mortPlusieurs dans l’Histoire se sont faits adorer par d’autres, se sont proclamés messie ou prophète de Dieu. Mais aucun être humain à part Jésus n’est redevenu vivant après sa mort. La nature humaine est manifestée par cet anéantissement qui nous frappe tous. Pourtant, Jésus est ressuscité et s’est montré à plusieurs personnes après sa mort .
Après sa résurrection, il est remonté au ciel devant plusieurs personnes. Il est toujours vivant aujourd’hui. Il montre ainsi un pouvoir sur la mort elle-même, un pouvoir que seul un être divin peut avoir, certainement pas un homme. C’est cet événement qui a achevé de convaincre les disciples et leur a donné du zèle pour annoncer au monde la manifestation de Dieu en Jésus. Imaginez ! La mort est vaincue : il y a un au-delà réel et une espérance pour celui qui croit !Pour plus de renseignements sur cet événement et sa crédibilité.

Les miracles de Jésus ne sont-ils pas une légende ?
 
La question se pose aujourd'hui car tous ces faits sont loin de nous. Certes ils nous sont rapportés par la Bible, mais peut-on s'y fier ? Nous n'allons pas examiner ici tous les éléments historiques que nous avons en notre possession. Il nous suffira de savoir que la théorie de la légende a été réfutée suite à de nombreuses découvertes de l'archéologie moderne. Ces dernières ont notamment démontré que les quatre biographies de Jésus sont contemporaines du Christ. Il est donc totalement impossible que les faits mentionnés soient délibérément des inventions.  
En effet, imaginons qu'une personne ait écrit, il y a quelques années, une biographie sur De Gaulle en disant qu'il était Dieu, qu'il faisait des miracles, qu'il pouvait pardonner nos péchés, et qu'il était ressuscité après sa mort. Une telle histoire est si incroyable qu'elle ne peut être prise au sérieux et prendre de l'ampleur, car il y a encore aujourd'hui des personnes qui connaissaient l'intéressé. Qu'une simple légende sur Jésus, sous la forme des évangiles, ait pu prendre une telle envergure et avoir autant d'impact, sans qu'il y ait une once de vérité, est impossible.  
Un fait pouvant également authentifier la prétention de Jésus à la divinité est sa résurrection. Au cours de sa vie, il a prédit cinq fois qu'il allait mourir et que trois jours plus tard il ressusciterait et se montrerait à ses disciples. On peut voir dans cette prédiction un test ultime : il s'agit d'une prétention aisément vérifiable. Soit elle a eu lieu, soit elle n'est jamais arrivée...   
Pourquoi croire que Jésus est Dieu ? Quelle Importance ?
Ce que nous pensons de l'identité de Jésus Christ est très important, car de notre réponse à cette question, dépend notre futur dans l'éternité. Cette phrase un peu “crue” est pourtant le reflet de la radicalité de Jésus. Il ne nous laisse pas le choix et nous demande de nous positionner par rapport à lui. A ceux qui le suivaient, il demandait : « Qui dites-vous que je suis ?» (Evangile selon Matthieu ch.16 v.15) et enseignait que : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie » (Evangile selon Jean ch.3 v.36).Comme le dit l’écrivain C.S. Lewis, Jésus Christ a affirmé être Dieu ; il n'y a donc que 3 solutions possibles, soit il dit la vérité, soit il est menteur, soit c’est un fou. Nous savons grâce à la Bible et à l'histoire que Jésus n'avait pas les caractéristiques d'un menteur ou d'un fou. Il n'a jamais cherché à s'enrichir, à profiter de quelqu'un ou à tirer un avantage pour lui-même. Il aimait les gens, rendait la dignité à ceux qui l’avaient perdue, a fait des centaines de miracles, guérit des centaines de malades et donné sa vie pour nous. Il n'y a donc qu'une seule solution possible : Jésus Christ est bien Dieu. S’il est Dieu, c’est donc important de ne pas faire l’indifférent ou de nier qui il est. C’est bien plutôt une question cruciale que nous devons nous poser et décider en toute conséquence. Parce que Dieu est amour, il a choisi de ne pas s’imposer à nous. C’est à nous de lui répondre en retour avec amour et reconnaissance, ou non. Nous avons un choix : croire ou ne pas croire. Pour décider, notre sympathie ou notre antipathie à l’encontre de Jésus ne servent à rien, car les sentiments ne peuvent fonder la foi. C’est sur le seul fondement de preuves, comme celles citées plus haut, que la foi en Jésus prend corps.

Alors, si Jésus vous demandait : « qui dites-vous que je suis ? »,  quelle serait votre réponse ?
 
Jésus Christ a-t-il dit qu’il était Dieu ?

Pourquoi Jésus n’a-t-il pas dit explicitement qu’il était Dieu ?
Nous allons voir qu’en réalité, Jésus a très clairement  montré sa nature divine, mais d’une manière moins directe que ce que l’on aurait pu attendre. A cela, il y a des raisons toutes simples. Imaginez que quelqu’un annonce publiquement : « Je suis Dieu, adorez-moi ». Pensez-vous que nous le croirions ? Non. N’importe quelle personne qui dirait quelque chose de semblable serait prise pour une folle, une menteuse. Pourquoi Jésus, s’il est Dieu, aurait-il agit de manière aussi incongrue ?
De plus, du temps de Jésus, les gens -les Juifs- étaient des croyants fervents qui obéissaient au commandement donné par Dieu lui-même : tu n’adoreras pas d’autres dieux que moi. Il leur était impensable que Dieu, être suprême, invisible par définition, puisse se manifester à l’homme sous la forme d’un autre homme. D’ailleurs, quelqu’un se déclarant Dieu était accusé de blasphème et devait être condamné à mort selon leur loi. Les gens - et nous sommes comme eux - ne concevaient pas que Dieu puisse se révéler autrement que par l’intermédiaire d’un phénomène surnaturel extérieur à l’homme (Moïse avait vu un buisson en feu, qui pourtant ne se consumait pas, par exemple).

C’est pourquoi Jésus, conscient de ces faits, n’a pas fait ouvertement la déclaration d’être Dieu. Mais il a réclamé cette identité d'une manière plutôt indirecte, manifestant un pouvoir et disant des paroles réservés à Dieu seul, indiquant ainsi qu’il est Dieu.
Ce qui importe donc, ce n'est pas de savoir si Jésus a prononcé ou non ces mots : « Je suis Dieu, adorez moi », mais s’il y a l’évidence claire que Jésus a manifesté être Dieu de quelque manière que ce soit.
 
Ce qu’a dit Jésus sur lui-même
 
Jésus Christ a, à plusieurs reprises, établi clairement son identité avec Dieu : « Le Père et moi, nous sommes un » (1), « celui qui m'a vu a vu le Père » (2) ;
Il déclarait publiquement devant la foule et les responsables religieux son existence éternelle : « les Juifs lui dirent : tu n'as pas encore cinquante ans et tu as vu Abraham !? Jésus leur dit : en vérité en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis » (3). En affirmant cela, Jésus reprenait pour lui-même la façon dont Dieu lui-même s'est présenté à Moïse : « je m'appelle "je suis" », c’est-à-dire celui qui était, qui est, et qui sera, l’Eternel.

Il disait aussi : « Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde» (4), « je suis descendu du ciel » (5), ou encore : « Je suis la Vie » (6). Cette dernière parole fait bien sur référence au fait que seul Dieu est à l’origine de toute vie, puisqu’il est lui-même la Vie.Les autorités religieuses de l’époque avaient bien compris ce que Jésus insinuait et ils n’avaient pas besoin qu’il soit plus explicite. Le moment venu, ils l’ont arrêté et l’ont condamné à mort pour blasphème : « À cause de cette parole, les autorités juives cherchaient encore plus à faire mourir Jésus car... il se faisait ainsi l'égal de Dieu. » (7). « Alors le grand-prêtre déchira ses vêtements et dit : Il a fait insulte à Dieu ! Nous n'avons plus besoin de témoins ! Vous venez d'entendre cette insulte faite à Dieu. Qu'en pensez-vous ? Ils répondirent : Il est coupable et mérite la mort. » (8)
Jésus s’appliquait des prérogatives réservées exclusivement à Dieu
* Jésus pardonnait aux gens leurs péchés, alors que seul Dieu a le pouvoir de nous juger et de nous faire grâce (9).
* Il dit être celui qui peut donner la vie éternelle : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il seraitmort.» (10) «  Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.» (11)

* Il acceptait d'être adoré comme Dieu, alors que justement le 1er commandement l’interdit et que jamais aucun juif n’aurait osé le faire :  "Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent  : "Tu es véritablement le Fils de Dieu" (12) ; Thomas a adoré Jésus comme Dieu et Jésus n'a pas du tout refusé son adoration comme étant un blasphème, au contraire (13) ;
* Jésus disait ouvertement que croire en lui signifie croire en Dieu (Évangile de Jean ch.12 v. 44) ; que le recevoir signifie recevoir Dieu (Évangile de Marc ch.9 v.37) et que le haïr signifie haïr Dieu (Évangile de Jean ch.15 v. 23).
* Il affirmait qu’il était sans faute, pur, qu’il n’avait jamais eu aucune mauvaise pensée, parole déplacée ou acte blessant. Or seul Dieu est comme cela : « Qui d'entre vous peut prouver que j'ai péché ? » (14). Il n'a eu que le silence comme réponse, alors que, face à lui, se trouvaient des personnes qui cherchaient à le condamner. Les disciples de Jésus étaient convaincus de la présence du mal en chaque être humain (que la Bible appelle le "péché"). Ayant vécu pendant 3 ans, jour et nuit, avec Jésus, ils ont pourtant attesté à leurs contemporains de ce caractère exceptionnel, surhumain, du Christ  : « Il n'a pas commis de péché, aucun mensonge n'est jamais sorti de sa bouche. » (15).
 
Ce que cela implique
 
Il apparaît donc clairement que Jésus voulait qu’on le considère comme Dieu fait homme, Dieu venu jusqu’à nous sous notre forme. Sa venue correspond donc à un formidable message de la part de Dieu : Dieu nous aime tellement qu’il s’est rendu visible, palpable. Il se montre compréhensif et patient envers notre difficulté à croire qu’il existe, envers nos doutes sur sa toute-puissance. Le voici justement qui montre cette toute-puissance de Dieu créateur en se faisant lui-même homme parmi les hommes. A Thomas l’incrédule, et à nous qui sommes peut-être comme lui, il dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois ! lui dit Jésus. Heureux ceux qui croient sans avoir vu » (16). Nous pouvons donc croire en Lui, nous aussi, même si nous ne le voyons pas, car nous avons assez de témoignages et de preuves pour le faire  Jésus nous invite ainsi à une rencontre avec Lui, une rencontre qui peut changer notre vie.
VOIR LE FILMS DE JESUS
http://www.greatcom.org/french/jesusfil.htm
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Oct - 17:20 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> Des musulmans cherchent la vérité par milliers. -> Des musulmans cherchent la vérité par milliers. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro