ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

DANGER OCCULTE...ATTENTION PRENEZ GARDE! Le spiritisme voyance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> LE CIEL ou L'ENFER-->(Lac de Feu)?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 13:58 (2010) Répondre en citant

Le spiritisme voyance



-Saul et la sorcière d'En-Dor La croyance selon laquelle l'esprit des personnes défuntes peut entrer en contact avec les vivants est ce qu'on appelle le spiritisme.
 La mort, prétendent les adeptes du spiritisme, n'est qu'un passage vers une autre vie dans le monde des esprits et ils soutiennent pouvoir entrer en communication avec ces esprits. Beaucoup, parmi ceux qui ont participé à des séances de spiritisme, ne doutent pas de l'authenticité des phénomènes, tandis que d'autres soupçonnent qu'il s'agit purement et simplement de fraude.
La communication entre les deux mondes est-elle possible? Un contact peut-il réellement être établi avec les morts ou existe-t-il une autre explication?
Bien qu'elle soit fort répandue, la croyance en une existence séparée du corps et de l'âme n'a aucun fondement biblique. L'homme est une âme, l'âme n'est pas quelque chose qu'il aurait en lui. L'âme est mortelle, elle peut donc mourir, être détruite (Ez. 18:4, 2O).
La Bible confirme que les morts dorment, ils sont insensibles dans leur tombe jusqu'à une résurrection future, un réveil qui les sortira de la mort.
Le Christ a dit au sujet des morts: "Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix et en sortiront" (Jean 5:28).
Les Ecritures révèlent qu'il existe un autre monde, un monde rempli d'esprits, mais ce ne sont pas les esprits des morts, comme certains le prétendent. Ce monde est celui des anges qui furent créés par Dieu longtemps avant la création de la terre. Par la suite, l'archange Lucifer se révolta contre Dieu, entraînant un tiers des anges avec lui (Es. 14; Ez. 28; II Pi. 2:4; Apoc. 12:4).
 Après sa rébellion, Lucifer devint Satan l'adversaire et les anges qui le suivirent devinrent les démons. Avec la permission explicite de l'Eternel Dieu, Satan et ses cohortes de démons ont une grande influence sur le monde. Les Ecritures nous confirment que Satan séduit toute la terre (Apoc. 12:9), qu'il est le dieu de ce siècle (II Cor. 4:4), le prince de ce monde (Jean 12:31). Que l'homme l'admette ou non, la Bible révèle que les puissances surnaturelles gouvernent et dirigent le monde. C'est sous l'inspiration divine que l'apôtre Paul a écrit: "Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre ... les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes" (Eph. 6:12). Jésus-Christ ne contesta nullement lorsque Satan, affirma que toutes les nations du monde lui appartenaient: "Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi" (Luc 4:6-7).
 La Bible nous met en garde contre des dangers certains encourus en essayant de communiquer avec le monde des esprits. Elle recommande: "Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux" (Lév. 19:31). "Qu'on ne trouve chez toi personne... qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel..." (Deut. 18:1O-12). Nous trouvons dans le 16e chapitre du livre des Actes, Paul chassant un démon, un esprit de divination. Nous ne devons donc pas nous étonner que le spiritisme, la divination, la voyance, l'astrologie aient de l'influence dans un monde dirigé et gouverné par les esprits méchants. Les morts ne peuvent pas communiquer avec les vivants!
 La Bible est claire à ce sujet!
Cependant, en laissant croire que cela est possible, Satan perpétue son mensonge à Adam et Eve lorsqu'il leur avait dit qu'ils ne mourraient pas.
Les manifestations spirites ne sont donc qu'une perpétuation de ce mensonge. Elles laissent croire que les défunts vivent quelque part et qu'ils peuvent entrer en communication avec nous. Dans leur désir de communiquer avec un parent ou un ami disparu, nombre de gens tombent dans ce piège.
 Voyons un autre exemple qui témoigne du sérieux du sujet de cette émission. Lisons le récit du roi Saül et de la sorcière d'En-Dor: "En ce temps-là, les Philistins rassemblèrent leurs troupes et formèrent une armée, pour faire la guerre à Israël... Samuel était mort; tout Israël l'avait pleuré et on l'avait enterré à Rama, dans sa ville. Saül avait ôté du pays ceux qui évoquaient les morts et ceux qui prédisaient l'avenir" (I Sam. 28:1-3). Saül voulut connaître l'issue de la bataille par sentiment d'insécurité à la vue de tous ses ennemis: "Saül consulta l'Eternel et l'Eternel ne lui répondit point..." (v. 6).
Dieu refusant de répondre à ce roi rebelle, Saül défia les ordres précis qui figurent dans la Parole de Dieu. Il ordonna à ses serviteurs: "Cherchez-moi une femme qui évoque les morts et j'irai la consulter (v. 7). On rapporta à Saül: "Voici, à En-Dor, il y a une femme qui évoque les morts" (v. 7). Saül se déguisa, alla trouver la femme alors qu'il faisait nuit et lui demanda: "Prédis-moi l'avenir en évoquant un mort, et fais-moi monter celui que je te dirai... Fais-moi monter Samuel" (v. 8 et 11). La femme vit alors une forme qu'elle prit pour Samuel. Saül ne vit pas l'esprit en question, car il demanda à la femme:
"Quelle figure a-t-il? Et elle répondit: C'est un vieillard qui monte et il est enveloppé d'un manteau".
 Elle ne dit pas qu'il s'agit de Samuel et ce n'est pas avec une description aussi succincte que Saül pouvait le reconnaître.
 Mais angoissé, sans plus de réponse de Dieu, Saül voulait désespérément parler à ce prophète et il comprit, il conclut à tort, que c'était Samuel (v. 14).
L'esprit que Saül prenait pour Samuel et qui restait toujours invisible pour lui, s'adressa directement à ce dernier, prophétisant sa prochaine défaite par les Philistins et sa mort pour le lendemain (versets 18 et 19). "Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité envers l'Eternel, dont il n'observa point la parole, et parce qu'il interrogea et consulta ceux qui évoquent les morts" (I Chr. 1O:13).
Ce récit nous montre la sévérité divine à l'égard du spiritisme. Dieu prononça la sentence de mort de ce roi, coupable d'avoir consulté un médium afin de connaître l'avenir. Pourquoi lisons-nous dans ce récit: "Samuel dit à Saül..." (v. 15)? Lorsque Satan séduisit Eve, nous lisons: "Alors, le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point..." (Gen. 3:4).
Nous savons que ce n'est pas le serpent qui prononçait ces paroles, tout comme ici, nous savons que ça ne peut pas être Samuel qui parle, mais un démon qui s'adresse à Saül.
L'esprit qui prit la parole n'était pas Samuel, puisque: "Samuel était mort; tout Israël l'avait pleuré et on l'avait enterré à Rama, dans sa ville" (I Sam. 28:3). La Bible dit bien: "Samuel était mort". Il n'était donc plus vivant et n'oublions pas que: "les morts ne savent rien" (Eccl. 9:5,1O). Au moment de la mort, la pensée périt, comme la Bible l'enseigne (Ps. 146:4). L'Ecriture déclare que Dieu refusa de répondre à Saül par les prophètes (I Sam. 28:6), or Samuel était prophète (Actes 13:2O). L'esprit qui parla à Saül ne pouvait donc pas être Samuel. Se faisant passer pour Samuel, l'esprit demanda à Saül: "Pourquoi m'as-tu troublé, en me faisant monter?" Remarquez le mensonge que profère l'esprit inique, tout comme Satan avait menti à Eve: "Saül répondit:
Je suis dans une grande détresse: les Philistins me font la guerre et Dieu s'est retiré de moi; il ne m'a répondu ni par les prophètes ni par des songes. Et je t'ai appelé pour que tu me fasses connaître ce que je dois faire" (I Sam. 28:15).
Ce qu'invoqua cette femme d'En-Dor s'adressa à Saül en se faisant passer pour Samuel.
C'était donc un démon!
Quelle qu'ait pu être la sincérité de cette femme, il s'agissait bien d'une supercherie. Il n'existe aucune autre explication, si nous restons fidèles aux Ecritures. Saül supposa, à tort, que le démon était Samuel, tout comme les spirites sont persuadés entrer en contact avec les esprits des morts. Saül avait chassé du pays ceux qui évoquaient les morts et ceux qui prédisaient l'avenir. En consultant cette magicienne, en lui demandant d'invoquer les morts, il transgressait la loi, il péchait en toute connaissance de cause, voilà pourquoi: "Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité..." (I Chr. 1O:13).
Alors, comment cet esprit inique savait-il ce qui allait se passer? Parce que Dieu le lui avait fait connaître.
A plusieurs reprises, nous apprenons par la Bible que Dieu a fait connaître Ses projets aux esprits, même iniques. Voyez I Rois 22:22-23 et II Chroniques 18:21-22. L'Eternel Dieu est le Souverain suprême de l'univers, mais Il a permis à Satan et à ses démons de diriger et d'influencer le monde durant la présente époque.
L'esprit qui se manifesta à la sorcière d'En-Dor devait savoir que Dieu livrerait Saül le lendemain.
 Il révéla ceci au roi pour lui faire croire que c'était Samuel qui parlait. C'est le monde des démons qui est derrière le spiritisme.
Sous le couvert d'esprits des morts, les démons séduisent ceux qui ignorent la Bible, tout comme le roi Saül fut séduit à En-Dor. C'est ainsi que ces esprits perpétuent une notion fausse de la destinée de l'homme.
La Bible a beaucoup à dire sur la vie éternelle ainsi que sur la façon de la recevoir. Si vous voulez connaître la VERITE au sujet de la destinée de l'homme, puisez vos informations à la seule source de cette connaissance: la Bible. Ne vous exposez surtout pas aux dangers des incursions dans le monde des esprits. Voyez l'exemple des Ephésiens: "Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde: on estima la valeur à cinquante mille pièces d'argent" (Actes 19:19).
Dans Sa révélation à l'apôtre Jean, le Christ nous met en garde contre l'influence des esprits iniques. Cette influence ira toujours en augmentant. C'est elle qui conduira le monde vers Harmaguédon (Apoc. 16:13-16).
Cet apôtre donne le conseil suivant: "N'ajoutez pas foi à tout esprit, mais éprouvez les esprits (testez-les, mettez-les à l'épreuve), pour savoir s'ils sont de Dieu" (I Jean 4:1).
L'apôtre Jacques nous indique comment nous pouvons vaincre l'influence des démons, il écrit: "Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable et il fuira loin de vous" (Jac. 4:7).
Demandez à Dieu la force de Lui obéir et refusez de vous soumettre à l'influence des démons. Esaïe a écrit: "Si l'on vous dit: Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, qui poussent des sifflements et des soupirs, répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants? A la loi et au témoignage (autrement dit: consultez la loi et le témoignage des Ecritures)" (Esaïe 8:19-2O).le spiritisme Saul et la sorcière d'En-Dor La croyance selon laquelle l'esprit des personnes défuntes peut entrer en contact avec les vivants est ce qu'on appelle le spiritisme. La mort, prétendent les adeptes du spiritisme, n'est qu'un passage vers une autre vie dans le monde des esprits et ils soutiennent pouvoir entrer en communication avec ces esprits. Beaucoup, parmi ceux qui ont participé à des séances de spiritisme, ne doutent pas de l'authenticité des phénomènes, tandis que d'autres soupçonnent qu'il s'agit purement et simplement de fraude. La communication entre les deux mondes est-elle possible? Un contact peut-il réellement être établi avec les morts ou existe-t-il une autre explication? Bien qu'elle soit fort répandue, la croyance en une existence séparée du corps et de l'âme n'a aucun fondement biblique. L'homme est une âme, l'âme n'est pas quelque chose qu'il aurait en lui.
Le Christ a dit au sujet des morts: "Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix et en sortiront" (Jean 5:28). Les Ecritures révèlent qu'il existe un autre monde, un monde rempli d'esprits, mais ce ne sont pas les esprits des morts, comme certains le prétendent. Ce monde est celui des anges qui furent créés par Dieu longtemps avant la création de la terre. Par la suite, l'archange Lucifer se révolta contre Dieu, entraînant un tiers des anges avec lui (Es. 14; Ez. 28; II Pi. 2:4; Apoc. 12:4). Après sa rébellion, Lucifer devint Satan l'adversaire et les anges qui le suivirent devinrent les démons. Avec la permission explicite de l'Eternel Dieu, Satan et ses cohortes de démons ont une grande influence sur le monde. Les Ecritures nous confirment que Satan séduit toute la terre (Apoc. 12:9), qu'il est le dieu de ce siècle (II Cor. 4:4), le prince de ce monde (Jean 12:31). Que l'homme l'admette ou non, la Bible révèle que les puissances surnaturelles gouvernent et dirigent le monde. C'est sous l'inspiration divine que l'apôtre Paul a écrit: "Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre ... les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes" (Eph. 6:12). Jésus-Christ ne contesta nullement lorsque Satan, affirma que toutes les nations du monde lui appartenaient: "Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi" (Luc 4:6-7). La Bible nous met en garde contre des dangers certains encourus en essayant de communiquer avec le monde des esprits. Elle recommande: "Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux" (Lév. 19:31). "Qu'on ne trouve chez toi personne... qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel..." (Deut. 18:1O-12). Nous trouvons dans le 16e chapitre du livre des Actes, Paul chassant un démon, un esprit de divination. Nous ne devons donc pas nous étonner que le spiritisme, la divination, la voyance, l'astrologie aient de l'influence dans un monde dirigé et gouverné par les esprits méchants. Les morts ne peuvent pas communiquer avec les vivants! La Bible est claire à ce sujet! Cependant, en laissant croire que cela est possible, Satan perpétue son mensonge à Adam et Eve lorsqu'il leur avait dit qu'ils ne mourraient pas. Les manifestations spirites ne sont donc qu'une perpétuation de ce mensonge. Elles laissent croire que les défunts vivent quelque part et qu'ils peuvent entrer en communication avec nous. Dans leur désir de communiquer avec un parent ou un ami disparu, nombre de gens tombent dans ce piège. Voyons un autre exemple qui témoigne du sérieux du sujet de cette émission. Lisons le récit du roi Saül et de la sorcière d'En-Dor: "En ce temps-là, les Philistins rassemblèrent leurs troupes et formèrent une armée, pour faire la guerre à Israël... Samuel était mort; tout Israël l'avait pleuré et on l'avait enterré à Rama, dans sa ville. Saül avait ôté du pays ceux qui évoquaient les morts et ceux qui prédisaient l'avenir" (I Sam. 28:1-3). Saül voulut connaître l'issue de la bataille par sentiment d'insécurité à la vue de tous ses ennemis: "Saül consulta l'Eternel et l'Eternel ne lui répondit point..." (v. 6). Dieu refusant de répondre à ce roi rebelle, Saül défia les ordres précis qui figurent dans la Parole de Dieu. Il ordonna à ses serviteurs: "Cherchez-moi une femme qui évoque les morts et j'irai la consulter (v. 7). On rapporta à Saül: "Voici, à En-Dor, il y a une femme qui évoque les morts" (v. 7). Saül se déguisa, alla trouver la femme alors qu'il faisait nuit et lui demanda: "Prédis-moi l'avenir en évoquant un mort, et fais-moi monter celui que je te dirai... Fais-moi monter Samuel" (v. 8 et 11). La femme vit alors une forme qu'elle prit pour Samuel. Saül ne vit pas l'esprit en question, car il demanda à la femme: "Quelle figure a-t-il? Et elle répondit: C'est un vieillard qui monte et il est enveloppé d'un manteau". Elle ne dit pas qu'il s'agit de Samuel et ce n'est pas avec une description aussi succincte que Saül pouvait le reconnaître. Mais angoissé, sans plus de réponse de Dieu, Saül voulait désespérément parler à ce prophète et il comprit, il conclut à tort, que c'était Samuel (v. 14). L'esprit que Saül prenait pour Samuel et qui restait toujours invisible pour lui, s'adressa directement à ce dernier, prophétisant sa prochaine défaite par les Philistins et sa mort pour le lendemain (versets 18 et 19). "Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité envers l'Eternel, dont il n'observa point la parole, et parce qu'il interrogea et consulta ceux qui évoquent les morts" (I Chr. 1O:13). Ce récit nous montre la sévérité divine à l'égard du spiritisme. Dieu prononça la sentence de mort de ce roi, coupable d'avoir consulté un médium afin de connaître l'avenir. Pourquoi lisons-nous dans ce récit: "Samuel dit à Saül..." (v. 15)? Lorsque Satan séduisit Eve, nous lisons: "Alors, le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point..." (Gen. 3:4). Nous savons que ce n'est pas le serpent qui prononçait ces paroles, tout comme ici, nous savons que ça ne peut pas être Samuel qui parle, mais un démon qui s'adresse à Saül. L'esprit qui prit la parole n'était pas Samuel, puisque: "Samuel était mort; tout Israël l'avait pleuré et on l'avait enterré à Rama, dans sa ville" (I Sam. 28:3). La Bible dit bien: "Samuel était mort". Il n'était donc plus vivant et n'oublions pas que: "les morts ne savent rien" (Eccl. 9:5,1O). Au moment de la mort, la pensée périt, comme la Bible l'enseigne (Ps. 146:4). L'Ecriture déclare que Dieu refusa de répondre à Saül par les prophètes (I Sam. 28:6), or Samuel était prophète (Actes 13:2O). L'esprit qui parla à Saül ne pouvait donc pas être Samuel. Se faisant passer pour Samuel, l'esprit demanda à Saül: "Pourquoi m'as-tu troublé, en me faisant monter?" Remarquez le mensonge que profère l'esprit inique, tout comme Satan avait menti à Eve: "Saül répondit: Je suis dans une grande détresse: les Philistins me font la guerre et Dieu s'est retiré de moi; il ne m'a répondu ni par les prophètes ni par des songes. Et je t'ai appelé pour que tu me fasses connaître ce que je dois faire" (I Sam. 28:15). Ce qu'invoqua cette femme d'En-Dor s'adressa à Saül en se faisant passer pour Samuel. C'était donc un démon! Quelle qu'ait pu être la sincérité de cette femme, il s'agissait bien d'une supercherie. Il n'existe aucune autre explication, si nous restons fidèles aux Ecritures. Saül supposa, à tort, que le démon était Samuel, tout comme les spirites sont persuadés entrer en contact avec les esprits des morts.
Saül avait chassé du pays ceux qui évoquaient les morts et ceux qui prédisaient l'avenir. En consultant cette magicienne, en lui demandant d'invoquer les morts, il transgressait la loi, il péchait en toute connaissance de cause, voilà pourquoi: "Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité..." (I Chr. 1O:13).
Alors, comment cet esprit inique savait-il ce qui allait se passer? Parce que Dieu le lui avait fait connaître.
 A plusieurs reprises, nous apprenons par la Bible que Dieu a fait connaître Ses projets aux esprits, même iniques. Voyez I Rois 22:22-23 et II Chroniques 18:21-22. L'Eternel Dieu est le Souverain suprême de l'univers, mais Il a permis à Satan et à ses démons de diriger et d'influencer le monde durant la présente époque. L'esprit qui se manifesta à la sorcière d'En-Dor devait savoir que Dieu livrerait Saül le lendemain. Il révéla ceci au roi pour lui faire croire que c'était Samuel qui parlait. C'est le monde des démons qui est derrière le spiritisme. Sous le couvert d'esprits des morts, les démons séduisent ceux qui ignorent la Bible, tout comme le roi Saül fut séduit à En-Dor. C'est ainsi que ces esprits perpétuent une notion fausse de la destinée de l'homme. La Bible a beaucoup à dire sur la vie éternelle ainsi que sur la façon de la recevoir. Si vous voulez connaître la VERITE au sujet de la destinée de l'homme, puisez vos informations à la seule source de cette connaissance: la Bible. Ne vous exposez surtout pas aux dangers des incursions dans le monde des esprits.
Voyez l'exemple des Ephésiens: "Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde: on estima la valeur à cinquante mille pièces d'argent" (Actes 19:19).
 Dans Sa révélation à l'apôtre Jean, le Christ nous met en garde contre l'influence des esprits iniques. Cette influence ira toujours en augmentant. C'est elle qui conduira le monde vers Harmaguédon (Apoc. 16:13-16).
Cet apôtre donne le conseil suivant: "N'ajoutez pas foi à tout esprit, mais éprouvez les esprits (testez-les, mettez-les à l'épreuve), pour savoir s'ils sont de Dieu" (I Jean 4:1). L'apôtre Jacques nous indique comment nous pouvons vaincre l'influence des démons, il écrit: "Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable et il fuira loin de vous" (Jac. 4:7). Demandez à Dieu la force de Lui obéir et refusez de vous soumettre à l'influence des démons. Esaïe a écrit: "Si l'on vous dit: Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, qui poussent des sifflements et des soupirs, répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants? A la loi et au témoignage (autrement dit: consultez la loi et le témoignage des Ecritures)" (Esaïe 8:19-2O).
_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Oct - 13:58 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> LE CIEL ou L'ENFER-->(Lac de Feu)? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro