ISLAM ou JESUS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  
 
 
                
 
 
 
 
 
 Pourquoi avoir publier ce site ?
Parce que la volonté de Dieu est "que tous les êtres humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité sur JéSUS".

 
CLIQUEZ SUR LES LIENS

http://islam.xooit.fr/f36-TEMOIGNAGES-VIDEO.htm

http://islam.xooit.fr/f10-TEMOIGNAGES-ecris-audio-videos.htm

 
PLUS d'INFOS cliquez SUR LE LIEN

http://islam.xooit.fr   
       
Publicité mensongèreG o o g l e

L'Esprit Saint : qu'est-ce que c'est ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> Îsâ (ʿīsā, عيسى, Jésus) § +++
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 339

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 11:55 (2010) Répondre en citant

L'Esprit Saint : qu'est-ce que c'est ?
Qu'est-ce ou qui est l'Esprit Saint (ou le Saint Esprit) dont parle la Bible ? Est-ce un dieu, une force, une allégorie ? Doit-on y croire ?

Vous avez entendu parler de Dieu, de Jésus même, mais peut-être moins de l'Esprit Saint (ou Saint esprit). Quand ce n'est pas notre ignorance à son sujet, c'est le mystère qui le caractérise (au fait, doit-on employer un pronom personnel ou un neutre ?). Pourtant, la vie chrétienne est une vie "dans l'Esprit". Il est impossible de devenir chrétien puis de grandir dans la foi en tant que chrétien sans l'assistance de l'Esprit-Saint ! Le saviez-vous ? Alors, pour en savoir plus, partons à la découverte de ce qui est en fait une histoire fabuleuse...
L'Esprit Saint dans l'Ancien Testament
Cela remonte aux temps anciens, du temps de l'ancien Israël, plus exactement. À l’époque, le peuple Juif avait hérité de la terre de Canaan, un territoire montagneux et arboré, là-bas, au Moyen-Orient. Dieu, le Créateur, leur était apparu ! Sur la montagne du Sinaï, il leur avait parlé et s'était manifesté. Ils l'avaient tous entendu et avaient vu ses miracles puissants, impressionnants. Alors, ils lui avaient construit un temple, à Jérusalem, leur capitale. Oh, non pas que Dieu réside dans une maison, fût-elle immense. Mais Dieu, dans son amour, avait décidé de leur manifester sa présence tangible, au milieu d'eux. N'était-ce pas là un cadeau merveilleux, le plus beau de tous ? Nous-mêmes, que pourrions-nous rêver de mieux ?

Cependant, il y avait comme une ombre dans la relation du peuple avec Dieu. Malgré tout, Dieu était comme lointain, inaccessible pour de simples mortels : il était bien là, mais invisible. Comment l'entendre, comment connaître ses pensées, ses émotions, sa volonté ? Il y avait bien des prophètes dans la nation, des hommes hors du commun. Pensez donc : à eux, Dieu leur parlait directement, sans obstacle. Mais ça n'était pas le cas de tout le monde ! Certes, le peuple avait la loi, celle que Dieu avait donnée à Moïse. C'était déjà un privilège énorme. Par cette Parole, Dieu les aidait à discerner ce qui est bien (c'est-à-dire constructif) et ce qui est mal (destructeur), afin qu'ils soient heureux et réussissent leurs vies.

Mais Dieu lui-même, son coeur, ses sentiments restaient cachés au commun des mortels. Ah, si seulement tous avaient pu bénéficier de la grâce particulière des prophètes ! « La parole de l'Eternel me fut adressée en ces mots : avant que je t'aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais et avant que tu sois sorti de son sein, je t'avais consacré » écrit Jérémie.

Quel était leur secret ? Comment pouvaient-ils entendre la voix de Dieu aussi facilement et dialoguer avec lui comme un homme parle à son ami ? L'apôtre Pierre nous dévoile l’énigme : « aucune prophétie de l’Ecriture ne peut être l’objet d’une interprétation particulière car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2ème épître de Pierre ch.1 v.20-21).


La nature de l'Esprit Saint

Le Saint-Esprit ! Nous y voilà. Le Saint-Esprit, c'est l’Esprit de Dieu, celui-là même qui se mouvait au-dessus des eaux au commencement de la terre (Genèse ch.1). Car le Saint-Esprit (ou l’Esprit-Saint) est effectivement une autre façon de nommer l’Esprit de Dieu. C’est Dieu lui-même (« le Seigneur, c’est l’Esprit » 2ème  épître de Paul aux Corinthiens ch. 3 v. 16-17), comme nous-mêmes nous parlons de notre esprit. Ce n’est donc pas une force qui émane de Dieu. Le Saint-Esprit parle, enseigne, révèle, guide, voit tout, entend tout et peut être joyeux ou attristé, car c’est Dieu lui-même.

Ainsi, c’est grâce au Saint-Esprit que l’homme peut entendre Dieu et lui parler en retour : l’Esprit de Dieu parle à l’esprit de l’homme et c’est donc une voix intérieure que l’homme entend, celle de Dieu. « L’Esprit de l’Eternel te saisira, tu prophétiseras avec eux et tu seras changé en un autre homme » disait Samuel à Saül, pour lui indiquer que Dieu serait là, par son Esprit, pour l’aider à être roi. Car Dieu se rendait proche non seulement des prophètes mais aussi des rois d’Israël, des sacrificateurs et de toute personne qui avait à charge le royaume. Par son Esprit, Dieu communiquait à ces hommes la sagesse (comprendre le bien et le mal, accomplir leur fonction au mieux, faire des choix judicieux...), son amour et son courage. «Ô Dieu, crée en moi un coeur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé. Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton Esprit-Saint » demande le roi David dans une de ses prières (psaume 51).

Quel privilège donc que de recevoir l’Esprit-Saint ! Pouvoir comprendre la Bible et recevoir de Dieu les forces et l’amour nécessaires pour bien faire les choses ; dialoguer avec Dieu comme avec un proche : n’est-ce pas ce que toute personne souhaiterait vivre ?


La promesse du Saint-Esprit
Or voilà que les prophètes se mettent à annoncer qu'un Messie viendra et qu'au travers de lui Dieu accordera son Esprit, jusque-là réservé à certains, à tout homme et à toute femme qui se tournera vers Lui ! « Terre, ne crains pas, sois dans l'allégresse et réjouis-toi car l'Eternel fait de grandes choses !... Je répandrai mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes et vos jeunes gens des visions » clame Joël (ch. 2 v. 18-29). « Je mettrai mon Esprit en vous... » écrit Ezéchiel (ch. 36 v.25-27). Esaïe et Jérémie aussi joignent leur voix à cette heureuse proclamation : « tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand d'entre eux, parce que je pardonnerai leurs iniquités et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés » (livre de Jérémie ch. 31 v. 31-34). Quelle promesse ! Quelle joie Dieu annonçait ! C'est dans cette excitation, cette attente trépidante, cette soif impatiente que Jésus est arrivé. Et que fait-il ? « Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui... » nous dit Jean, témoin de la scène (Evangile de Jean ch. 7 v. 37-39).

À la Pentecôte, en cette année de l'ère romaine, Dieu accomplissait sa promesse : tous les hommes pourraient désormais, en demandant pardon pour leurs péchés, entrer en relation avec Lui, Lui parler et l'entendre !

Ce qui s'est passé à la Pentecôte
Jésus parla souvent du Saint-Esprit à ses disciples, surtout quand il sut qu'il lui restait peu de temps avant de mourir : « Si vous m'aimez, gardez mes commandements. Et moi je prierai le Père et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de Vérité... et il sera en vous. » (Evangile selon Jean ch. 14 v. 15-17). Mais que voulait-il dire par là ? Les disciples avaient du mal à comprendre.
La venue du Saint-Esprit leur paraissait incroyable. Ils ne se représentaient pas ce que cela pouvait être... Pourtant, le jour de la fête de la Pentecôte, c'est-à-dire 50 jours après la fête de la Pâques, après la mort de Jésus, alors qu'ils se trouvaient réunis à Jérusalem, voilà que quelque chose d'extraordinaire se passa...

Tout à coup, alors que tout était calme dans la ville, un grand bruit se fit entendre, comme celui d'une tempête. La foule accourut pour voir ce qui se passait : ce qu'elle découvrit à l'endroit d'où provenait le bruit la stupéfia. Les disciples de Jésus se trouvaient là et ils venaient d'être visités par Dieu ! Ils parlaient de Dieu à chaque personne dans la foule dans la langue maternelle de cette personne (Jérusalem était une ville très cosmopolite), sans jamais avoir appris ces langues ! Quel prodige ! « Mais comment ? Qu'est-ce que cela veut dire... ? » se demandent les gens. Alors les disciples leur expliquent : ils viennent d'être remplis du Saint-Esprit, c'est-à-dire de recevoir en eux l'Esprit de Dieu, selon les promesses faites par les prophètes et Jésus.

Car Jésus est bien le Messie annoncé ; il est le Fils de Dieu venu pour prendre sur lui nos péchés (le mal que nous faisons, en pensée ou en acte) et nous donner le Saint-esprit, nous permettant ainsi d'avoir une relation avec Dieu. « Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin... » explique Pierre à la foule (livres des Actes des apôtres ch.2 v. 38-39). Ce jour-là 3000 personnes acceptèrent Jésus dans leur vie. Dieu parla au travers des apôtres et les gens comprirent ce dont parlaient les prophètes de la Bible.
Grâce à l'Esprit-Saint, nous pouvons communiquer avec Dieu !
Oui, tous, maintenant, nous pouvons parler avec Dieu et l'entendre, recevoir de lui consolation, conseils et amour ! Cela n'est plus réservé seulement à certains. Car une des actions de l'Esprit-Saint en celui ou celle qui le reçoit, et une des plus merveilleuses, est de lui assurer qu'il/elle est fils/fille de Dieu. « l'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » écrit Paul (épître aux Romains ch.8 v.16). Le Saint-Esprit donne l'assurance du salut pour l'éternité à celui qui le reçoit. Il rend vivante et palpable la présence de Dieu ; il communique au coeur et fait ressentir l'amour inconditionnel de Dieu. Dieu n'est plus lointain ou absent ! Nos péchés ne nous coupent plus de lui. Il est là, tout proche, constamment, comme un Père aimant, tendre, qui sait ce dont nous avons besoin. Nous pouvons nous adresser à lui n'importe quand, n'importe où. Il est toujours là, en nous, à côté de nous, prêt à nous écouter et à nous parler en retour.Et ce n'est pas tout ! Le Saint-Esprit nous libère de nos peurs, de nos mauvais travers, nous transforme et nous régénère. La vie prend une autre dimension. De grise, elle devient colorée et prend un sens véritable (même si tout n'est pas tout rose). Celui qui croyait être vivant découvre ce qu'est la vraie vie : une dimension de joie, de paix et d'amour qu'il ne pouvait imaginer auparavant.



Cela est difficile à décrire avec des mots : il faut le vivre !  Alors qu’avant nous nous contentions de faire comme tout le monde, c’est-à-dire d’être sympa, le Saint-Esprit nous ouvre les yeux sur ce qu’aimer vraiment veut dire. Et nous le pouvons parce que nous nous sentons aimés d’un immense amour. Vaincre les tentations, dire non au mal et trouver la pensée, la volonté, la force et la joie de faire ce qui est constructif, n’est plus une utopie, une bonne résolution de nouvel an vite oubliée. Cela devient possible, réel, durable ! Dieu façonne en nous, tout au long de notre vie, le tempérament et les qualités de Jésus. N'est-ce pas fantastique ? Nous avons la possibilité de devenir meilleurs, nous bonifiant avec l’âge, si nous continuons à nous laisser transformer par le Saint-Esprit.
Le Saint-Esprit nous éclaire la Bible et nous permet de la comprendre, d'en recevoir les Paroles de Dieu pour nous, car c’est lui qui en a inspiré les auteurs. Il permet d’entendre la voix de Dieu au travers de la lecture et de la méditation de la Bible, dans la prière. Sagesse, réconfort, directives, exhortations de la part de Dieu ne sont plus des espérances ou des illusions, mais des choses reçues, réelles, vécues. Nos prières dépassent le plafond : elles sont un dialogue avec Dieu. Il nous parle par son Esprit et agit en nous pour nous guérir de nos blessures, nous soulager de nos tensions, nous redresser dans nos torts.


« Le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toute chose et vous rappellera tout ce que je vous ai dit... il vous conduira dans toute la vérité... il vous annoncera les choses à venir... en ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom » dit Jésus (Evangile selon Jean ch. 14 v. 26, ch. 16 v. 13, 23). Oui, nous pouvons vivre des choses incroyables : connaître certaines choses à l’avance, recevoir des dons nouveaux, prier et voir Dieu agir !Attention, cependant ! Jésus n’a pas dit que tout serait parfait dans le meilleur des mondes. La vie a ses hauts et ses bas et elle les gardera. Le chrétien véritable n’est pas un surhomme, et le Saint-Esprit n'est pas une assurance tout risques. Suivre l’exemple de Jésus et rester rempli du Saint-Esprit exigent du chrétien un long apprentissage et de la persévérance. C'est l'aventure de toute une vie, mais c'est une aventure à 100 % !

Comment recevoir le Saint-Esprit ?
"Vous recevrez le Saint-Esprit" disait l'apôtre Pierre. Mais comment y arriver ? Tout simplement en faisant ce que disait Pierre : en croyant que Jésus-Christ est mort pour vos péchés ; en décidant de ne plus vivre dans le péché mais en voulant suivre l'exemple de vie de Jésus ; en demandant à Dieu de venir conduire votre vie par son Esprit et en vous engageant dans une communauté chrétienne en signe de ce nouveau départ dans la vie, de cette résurrection véritable. Alors, si vous ressentez l'appel d'amour de Dieu pour vous, si vous aussi vous avez envie de goûter à la présence de Dieu, joignez-vous à toutes celles et ceux qui l'ont déjà fait. Vous ne le regretterez pas !



_________________
CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR REVENIR EN PAGE D'ACCUEIL
http://islam.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Oct - 11:55 (2010)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ISLAM ou JESUS Index du Forum -> . -> Îsâ (ʿīsā, عيسى, Jésus) § +++ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro